Avant-propos

Nos clients

En 2017, nous avons produit 20 627 215 kilomètres et nos clients ont effectué 21 millions de voyages à bord de nos véhicules. Notre offre de transport repose sur un réseau organisé autour de 106 lignes et 2810 arrêts auxquels s’ajoutent quelques 300 circuits journaliers de transport scolaire, une offre spécifique à destination des personnes à mobilité réduite et trois Proxibus mieux adaptés aux besoins des zones rurales.

Le chiffre d’affaires généré par nos activités s’élève à 17,7 millions €, en progression de 2,45 % par rapport à l’année précédente. Cette comparaison à 2016 confirme les principales évolutions de comportements et de choix de nos clients. Les achats de titres de transport via les automates de vente (SELF) ne cessent de progresser avec 26 appareils opérationnels en fin d’année. Au niveau des différents titres de transport, notons l’accroissement important des ventes de cartes multi-parcours et d’abonnements mensuels.

Notre compte de résultats

Les ressources de TEC Hainaut s’articulent autour de 750 collaborateurs répartis en une centaine de métiers, 269 autobus en régie et 89 chez nos loueurs privés, 4 dépôts principaux et autant d’ateliers de maintenance.

Le compte de résultat 2017 se solde par un boni de 858 118,78 €.

Parcourant l’année 2017, nous souhaitons épingler les réalisations suivantes.

L’éco-conduite au cœur de nos priorités

Notre entreprise a été choisie par le Groupe TEC pour initier un projet pilote d’éco-conduite dans notre dépôt d’Eugies. Après une année de mise en œuvre concrète, ce projet synthétise à lui seul toutes les composantes de notre activité et de notre rôle sociétal. Rappelons ici qu’il vise simultanément 4 objectifs : amélioration du bien-être de travail des conducteurs, meilleure qualité du service pour nos clients, économies de consommation et baisse du nombre d’accidents, apport environnemental par la réduction de la pollution. Les premiers résultats sont très positifs avec, par exemple, une économie de 42 000 litres de carburant ou encore une diminution de 110 tonnes de CO2 rejetés dans l’atmosphère. Dès 2018, nous élargirons ce projet au dépôt de Mons Bassins avant sa généralisation à l’ensemble de nos sites.

Les investissements se poursuivent

Au cours des dernières années, nous avons pu mettre en lumière la nécessité de répondre à la hausse de la demande de transport par des accroissements de capacité au niveau de l’offre. C’est dans cet esprit que se poursuivent les travaux de construction de notre nouveau site de Houdeng. La seconde phase de travaux comportant un élargissement de nos parkings autobus ainsi que la réalisation de la station tankage et préparation des véhicules s’est clôturée en octobre, en prévision d’un transfert important d’activités sur le site dès janvier 2018. La construction du bâtiment administratif et de la piste auto-école a démarré en fin d’année.

Dans ce volet investissements, signalons aussi la poursuite des investissements de modernisation de nos dépôts, avec entre autres, la dernière phase du remplacement des toitures de l’atelier d’Eugies ou encore la réalisation d’une extension de parking pour autobus au dépôt de Tournai. La collaboration avec les communes pour la réalisation d’investissements d’infrastructure sur le réseau se poursuit. Par exemple, le 10 octobre a marqué le début des travaux de rénovation de 33 arrêts de la ligne 82 Mons-Trazegnies pour les rendre plus accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Parmi les nombreuses réalisations de 2017, épinglons encore l’important travail de préparation de la mise en concurrence des lignes confiées à nos sous-traitants avec un nouveau cahier des charges à la clé, l’extension de nos services PMR aux communes de Silly et Enghien ou encore les formations dispensées aux conducteurs sur le code la route et le constat européen d’accident. Toujours au niveau de l’Exploitation, un objectif majeur a mobilisé beaucoup d’énergie, à savoir améliorer la ponctualité et la fiabilité de nos lignes. Cela s’est concrétisé avec l’adaptation des horaires des lignes 1 Mons – Saint-Ghislain et 2 Mons – Dour dans le cadre du projet éco-conduite, ainsi que celle des itinéraires des lignes 82 Mons – Trazegnies, 132-133 La Louvière – Morlanwelz –Binche et 30 Anderlues – Thieu pour améliorer la desserte du centre-ville de Morlanwelz. Ce travail de fond se poursuivra durant les prochaines années car il constitue le socle de base de l’amélioration de nos services aux clients.

Dans cette volonté constante d’améliorer la qualité de nos lignes et l’information à nos clients, relevons par exemple notre 4e participation à l’opération de sensibilisation à la sécurité organisée par la police boraine pour 800 enfants de 5e et 6e primaire ou encore la nouvelle campagne de promotion des transports en commun "TEC CARE BRO’" destinée aux adolescents.

Notre ressource importante : le capital humain

Au niveau des ressources humaines, le présent rapport vous informera sur les nombreuses activités de recrutement et de formation que nous mettons en œuvre dans nos différents départements. Le projet "pointage des appointés" a mobilisé nos 3 directions avec pour objectifs de moderniser l’outil informatique et de redéfinir le cadre règlementaire correspondant. La mise en application du nouveau logiciel est programmée courant 2018.

Sous l’angle de l’évolution du dialogue social, le rapport 2017 de l’observatoire social insiste à nouveau sur la volonté affirmée des interlocuteurs sociaux de privilégier les échanges et les recherches de solutions partagées, aucune réunion "officielle" de conciliation locale n’ayant été nécessaire. Le rapport explicite plusieurs exemples illustratifs de cette approche comme par exemple l’installation de défibrillateurs gérée par le CPPT, la préparation du dossier éco-conduite, la mise en place d’une nouvelle procédure de congés pour les conducteurs ou encore un travail continu sur les risques psychosociaux.

Au cœur des transitions technologiques

Enfin, et cela constitue une part importante de nos travaux, nous sommes évidemment partie prenante dans les grands projets transversaux pilotés au niveau de l’ensemble du Groupe TEC. Entrant de plein pied dans les nouvelles formes d’énergie électrique pour nos autobus, nous préparons l’arrivée de nos premiers bus hybrides pour l’automne 2018. Nous développons par ailleurs l’axe "GO DIGITAL", soit l’implémentation d’une série de services digitaux nouveaux et en temps réel pour l’information de nos clients ainsi que notre gestion interne.

Par ailleurs, à l’instar de la société dans son ensemble, le management de la mobilité est en forte évolution. Nos collaborateurs veulent s’inscrire dans ces nouveaux concepts pour les intégrer dans nos projets, qu’il s’agisse d’intermodalité, de mobilité combinée, de prise en compte des modes actifs que sont le vélo et la marche, d’insertion dans les projets "smart cities", de l’arrivée de nouveaux acteurs sur le marché comme Cambio ou encore de la réflexion Maas (Mobility as a service) en complément de la colonne vertébrale de services que constitue notre réseau autobus.

2017 a aussi été une année particulière dans l’évolution du secteur des transports en commun en Région wallonne. Elle a été rythmée par les réflexions sur l’évolution du Groupe TEC. Préparée par le Gouvernement, la fusion des six sociétés du Groupe en une seule entité a été récemment votée par le Parlement wallon. Dès janvier 2019, c’est l’Opérateur de Transport de Wallonie qui prendra la direction du secteur.

Ce qui nous paraît essentiel dans ce contexte évolutif, c’est de garder à l’esprit que nous exerçons un métier de service aux citoyens et que notre secteur d’activités prend déjà et prendra encore davantage une place centrale dans la construction de la société plus durable qui se profile à l’horizon. Et c’est au cœur de ce projet ambitieux que nous devrons apporter nos compétences et nos idées.

Le 6 mai 2017, nous avons fêté de nombreux collègues en leur remettant médailles et diplômes pour les remercier du travail accompli durant 25, 35 ou même 45 ans dans le secteur des transports en commun. Cela traduit parfaitement notre conviction que la richesse d’une entreprise repose sur la qualité des femmes et des hommes qui la composent. À tous nos collaborateurs, nous adressons les remerciements du Conseil d’administration et de l’équipe de direction de TEC Hainaut pour leur compétence, leur disponibilité et leur conscience professionnelle.

Nous voulons élargir ces remerciements à l’ensemble du travail accompli depuis la création de TEC Hainaut en 1991. C’est aujourd’hui une entreprise dynamique et soucieuse de la qualité des services qu’elle propose qui se prépare à la transition vers l’OTW et il conviendra d’appuyer les développements futurs sur les nombreuses réalisations des années passées.

Nous tenons aussi à associer notre Président, Philippe Libiez, à ce parcours de progrès dans lequel il s’est investi sans compter à nos côtés.

Ghislain STIÉVENART
Vice-président du Conseil d’administration

Arthur Gosée
Directeur Général

Le TEC en chiffres

Personnel

789soit
104 ouvriers
178 employés
507 conducteurs

PARC (RÉGIE)

269soit
114 autobus standard
126 autobus articulés
29 midibus et minibus
0 motrices

Loueurs

89soit
86 autobus standard
3 autobus articulés
0 midibus et minibus
et
15 contrats

INFRASTRUCTURE

8 dépots
dont
1 avec atelier
4  avec centre d'entretien
et
2.810 arrêts (2 sens)
2.610 km d'axe

KILOMÉTRAGE

20.627.215 kmsoit9.368.350 kmpar la régie4.868.860 kmpar les loueurs6.390.005 kmpar le transport scolaire

VOYAGEURS TRANSPORTÉS

21.015.862soit18.149.958par services réguliers2.408.221par transport scolaire397.532par services réguliers spécialisés et/ou de renforcement60.151par PMR

Lignes régulières

106

RECETTES DE TRAFIC

17.728.839 €

Plus d'informations dans le rapport de la SRWT

Les faits marquants

1er janvier

Le Groupe TEC prépare la mise en conformité avec les nouvelles règles européennes et belges en matière de sous-traitance de l’offre. Depuis 2016, une équipe de travail mixte TEC-SRWT planche sur la mise en concurrence des "loueurs", les exploitants privés qui gèrent certaines lignes de TEC Hainaut. En 2017, nous avons participé à la rédaction d’un nouveau cahier des charges. Ce travail est le fruit d’une collaboration entre les différents services de l’Exploitation.

1er janvier 

Le transport de personnes à mobilité réduite prend de l’ampleur. Notre partenaire, Handicap-Car couvre deux communes supplémentaires : Silly et Enghien. TEC Hainaut accroît ainsi son offre et l’accessibilité des transports en commun sur trois-quarts de son périmètre d’exploitation.

9 janvier

En 2017, TEC Hainaut poursuit son projet d’éco-conduite, dont il est pilote pour l’ensemble du Groupe TEC. En janvier, le projet est lancé au dépôt d’Eugies. Adaptation des temps de parcours, formation des coachs, accompagnement en ligne, communication mensuelle des résultats, … ont rythmé l’année 2017. Les objectifs sont nombreux, que ce soit d’un point de vue social, environnemental ou économique et des premiers résultats positifs se confirment.

6 mars

Des défibrillateurs automatiques externes sont installés dans les différents lieux de travail. Ceux-ci ont été proposés par le CPPT (Comité de Prévention et de Protection au Travail) et avalisés par la direction. Un bel exemple parmi d’autres de collaboration entre les représentants du personnel et la direction de TEC Hainaut.

Une formation ludique est dispensée à l’auto-école. Sous forme de jeu aux allures du "Trivial Pursuit", elle vise l’apprentissage et le réapprentissage du code de la route et du constat européen d’accident. Ce nouveau module "booste" la motivation de nos conducteurs et leur permet d’apprendre en s’amusant. Cette formation s’inscrit dans le cadre de la formation continue des conducteurs.

6 mai

Près de 90 collaborateurs et ex-collègues de TEC Hainaut sont récompensés pour leurs 25, 35 ou 45 ans de carrière lors de la cérémonie de remise des gratifications et décorations. Organisée tous les quatre ans, celle-ci se déroule cette année au Mons Memorial Museum. Le comité de direction et le Conseil d’administration remettent un diplôme et/ou une médaille pour remercier les membres du personnel de TEC Hainaut du travail accompli.

Pour la 4e année consécutive, TEC Hainaut participe à la fête de clôture du parrainage de la police boraine. Cet évènement clôt une année de sensibilisation menée par la police boraine sur les thèmes de la sécurité routière, de la violence dans et aux abords des écoles ou encore des dangers des réseaux sociaux. L’occasion pour 800 enfants de 5e et 6e primaire de visiter le stand TEC et ainsi faire le plein d’astuces pour voyager en bus en toute sécurité ! Pour TEC Hainaut, sensibiliser les jeunes au respect et au savoir-voyager est primordial.

10 octobre

TEC Hainaut veille continuellement à l’amélioration des infrastructures de mobilité. Le 10 octobre marque le début des travaux de rénovation de 33 arrêts de la ligne 82 Mons-Trazegnies. Fin 2017, 9 d’entre eux sont déjà finalisés. Ces nouveaux aménagements rendent l’accueil des voyageurs plus confortables. Ils sont notamment plus accessibles grâce à un trottoir rénové, plus large et d’une hauteur plus adaptée à l’embarquement des personnes à mobilité réduite. Cela facilite aussi l’approche de l’arrêt pour les conducteurs. Fin du réaménagement des 24 autres arrêts courant 2018.

Une nouvelle phase de travaux du dépôt de Houdeng vient de se terminer. La nouvelle station de préparation-nettoyage et deux nouveaux quais traversants pour autobus sont opérationnels. Le but de ces nouveaux aménagements ? Accueillir 13 bus supplémentaires et garantir la préparation des bus directement sur place sans dépendre du dépôt de la Louvière. La phase 2 commence dans la foulée et prévoit la construction d’un bâtiment administratif et d’une piste auto-école. Le 8 janvier 2018, 30 conducteurs de La Louvière, un préparateur, un contrôleur Qualité et un mécanicien ont rejoint à Houdeng leurs collègues déjà présents depuis 2011.

15 novembre

TEC CARE BRO’, la nouvelle campagne de sensibilisation des jeunes, c’est parti ! Humour, astuces et conseils pour voyager en toute sécurité sont au programme. Pour relayer le message, Simon Herck, un jeune influenceur sur les réseaux sociaux, devient l’ambassadeur partenaire du Groupe TEC. 12 vidéos illustrant les thèmes de la campagne sont postées sur les réseaux sociaux … avec succès.

Les clients

Nos clients

Fréquentation

En 2017, nous estimons que la clientèle a effectué 21 015 862 trajets sur les lignes de TEC Hainaut.

Abonnements au sein du Groupe TEC

Le nombre d'abonnements en cours de validité est en hausse. En décembre 2017, le Groupe TEC comptait 478 031 abonnés.

478 031abonnements en cours de validité au 31 octobre 2017, dont
113 684abonnements mensuels
214 457abonnements annuels
149 890 abonnements gratuits
(pour les clients âgés entre 6 et 11 ans, les bénéficiaires du statut BIM, …)

96 974abonnements 65+
(tarif préférentiel pour les personnes âgées de 65 ans et plus)

Notre réseau

Kilométrage annuel en charge

Kilométrage annuel en chargeOffre au 31/12/2017
RégieExploitantsTotal
Lignes régulièresUrbaines1 815 149184 2461 999 395
Périurbaines5 930 8751 613 7617 544 636
Rurales1 534 4792 182 4483 716 927
Total9 280 5033 980 45513 260 958
Proxibus-81 04881 048
Spéciaux 80 52254 417134 939
Spéciaux SNCB732526 63433 959
Transport scolaire -6 390 0056 390 005
TPMR -726 306726 306
Total général 9 368 35011 258 86520 627 215
Lignes régulières

TEC Hainaut assure 106 lignes régulières, sur un vaste territoire qui s'étend de Comines à Anderlues.

Mons Borinage52 lignes17% urbaines
37% périurbaines
46% rurales
52% assurées en régie
38% mixtes (régie et exploitants)
8% totalement sous-traitées
2% de proxibus
Centre20 lignes35% urbaines
55% périurbaines
10% rurales
90% assurées en régie
10% mixtes (régie et exploitants)
0% totalement sous-traitées
0% de proxibus
Hainaut occidental34 lignes32% urbaines
35% périurbaines
33% rurales
6% assurées en régie
79% mixtes (régie et exploitants)
9% totalement sous-traitées
6% de proxibus
Adaptations horaires

Régulièrement, TEC Hainaut modifie ses horaires de bus afin d’assurer de meilleures correspondances avec les autres lignes et de s’adapter aux horaires des trains et des écoles. 2017 n’a pas dérogé à la règle et quelques lignes ont été modifiées en janvier, avril, septembre et octobre.

Le 9 janvier 2017, les temps de parcours des lignes 1 Mons – Saint-Ghislain et 2 Mons – Dour ont été revus dans le cadre du projet éco-conduite. Ces deux lignes importantes de notre réseau représentent 80% des kilomètres de l’offre du dépôt d’Eugies.

Le 18 avril 2017, quatre lignes ont également été modifiées à Morlanwelz pour améliorer la desserte du centre-ville. Ce dernier compte pas moins de dix arrêts. La situation géographique de la ville et le trafic en heures de pointe avaient un impact sur la ponctualité et la circulation des bus. Afin d’éviter à nos véhicules d’emprunter les voiries difficiles, l’itinéraire des lignes 82 Mons – Trazegnies et 132-133 La Louvière – Morlanwelz – Binche ont été inversés. Celui de la ligne 30 Anderlues – Thieu a simplement été adapté.

Liaisons transfrontalières

Depuis le 4 septembre, deux lignes de bus françaises traversent la frontière. La société de transport en commun du Valenciennois Transvilles a en effet prolongé sa ligne 5 Valenciennes – Quiévrechain jusqu’à la gare de Quiévrain et sa ligne 14 Vieux-Condé – Condé jusqu’à celle de Péruwelz. Les nouvelles dessertes couvrent les heures de pointe et sont destinées aux étudiants et travailleurs français ainsi qu’aux frontaliers belges. Elles sont le premier résultat concret d’une collaboration avec la France dans cette région. TEC Hainaut a soutenu l’initiative du SIMOUV, le syndicat des transports du Valenciennois, et Transvilles, l’exploitant du réseau, en les aidant au niveau administratif et communication.

Pour rappel, il était déjà possible de traverser la frontière en bus sur le périmètre de TEC Hainaut via la ligne 41 Mons – Maubeuge. Celle-ci permet aux clients un trajet direct, sans correspondance à la frontière et donc sans changement de bus, ainsi qu’un titre de transport unique pour les trajets internationaux.

Mise en concurrence des loueurs

Certaines lignes de bus sont gérées par des exploitants privés, aussi appelés "loueurs", qui agissent en qualité de sous-traitants. Depuis 2014, le Groupe TEC prépare la mise en conformité avec les nouvelles règles européennes et belges en matière de sous-traitance de l’offre. En 2016, un groupe de travail mixte "TEC-SRWT" a été mis en place afin d’établir les paramètres-clés de la mise en concurrence (organisation des marchés, contraintes juridiques, critères de qualité, etc.) et en 2017, le nouveau cahier des charges a été rédigé. Les procédures de marché public et d’analyse de l’offre suivront leur cours en 2018 pour une mise en route en 2019.

À côté des lignes régulières classiques, TEC Hainaut propose également des circuits urbains.

Réseau urbain montois

Le réseau du cœur de Mons est créé en 1999 grâce à un partenariat entre la Ville de Mons et TEC Hainaut. Depuis, ce service urbain a évolué et dessert de nombreux arrêts pour permettre aux Montois de se déplacer rapidement en ville.

Aujourd'hui, le réseau urbain montois, c'est :

  • 2 circuits urbains redéfinis côté cœur historique, City'R et City'O, ce dernier incluant l'extension d'Hyon ;
  • 2 lignes côté "nouvelle ville", 50 vers le Grand Large et la piscine, 60 vers les Grands Prés.

Leur fréquence est de 15 minutes en semaine et 20 minutes le week-end.

Les lignes 50 et 60 sont très pratiques pour les automobilistes qui souhaitent se rendre facilement en centre-ville puisqu’elles desservent les parkings gratuits des Grands Prés et du Grand Large. De plus, ces circuits empruntent un couloir-bus situé à l’avenue de l’Université ce qui permet d’éviter les embouteillages en heures de pointe.

Sur les lignes 50 et 60, c'est le tarif TEC classique qui est d'application ; sur les circuits City'O et City'R, un tarif "symbolique" et préférentiel de 6 € pour 20 trajets avec le titre City Mons Multi 20. Les titres classiques TEC sont bien sûr aussi acceptés.

À l’été 2017, TEC Hainaut a mené une campagne de promotion de la ligne 50 Mons Grand Large, en collaboration avec la piscine du Grand Large. Les clients se rendant à la piscine en bus recevaient un bon de réduction sur leur entrée. Au total, 943 bons ont été distribués et 6237 trajets comptabilisés en juillet-août sur cette ligne.

Tournai City

C'est le circuit urbain de Tournai. Il relie le centre-ville et les localités avoisinantes. Lancé en mars 1990, il a connu plusieurs modifications. Aujourd’hui, il est composé de sept lignes : B vers Blandain, K vers Kain, Z et Z/ vers Froyennes, R vers Rumillies, V vers Vaulx et W vers Warchin-Rumillies.

Le but de ce service de proximité est de répondre aux besoins de la population des communes rurales et/ou géographiquement étendues dont certaines zones sont peu ou pas desservies. En cause : une demande faible et donc un coût de production élevé pour un service classique. Les Proxibus constituent donc une bonne alternative.

Le Proxibus de Chièvres ne roulant plus depuis le 1er janvier 2017, TEC Hainaut en compte désormais trois : Bernissart, Comines et Quévy. Ceux-ci fonctionnent grâce à des conventions liant TEC Hainaut et chacune de ces communes.

La validation des titres de transport est aussi applicable à bord des Proxibus. L’appareil de vente est néanmoins différent des bus classiques car il est adapté aux véhicules Proxibus : plus petit, maniable et simple d’utilisation.

En 2017, nos trois Proxibus ont transporté ensemble 11 021 personnes.

Le transport scolaire est un service organisé sous forme de ramassage porte-à-porte quotidien. Il assure le déplacement entre le domicile et l’école pour les élèves qui ont droit au transport et qui ne disposent pas d’une ligne publique. C'est pourquoi il est également appelé transport de carence.

Offre au 31/12/2017
Nombre de circuits289
Kilométrage annuel6 390 005
Coût10 854 688 €
Répartition des élèves 
Enseignement ordinaire2315
Enseignement spécial5071
Total des élèves transportés7386

Plus d'informations dans le rapport de la SRWT

Service à la demande

Le transport de personnes à mobilité réduite est un transport "porte-à-porte" organisé par les TEC et réservé aux personnes qui ne peuvent utiliser le transport en commun ordinaire définitivement ou temporairement et cela, pour des raisons de santé. Il est confié depuis plusieurs années déjà à des partenaires externes conventionnés. TEC Hainaut travaille avec huit opérateurs, qui couvrent trois quarts de son périmètre d’exploitation. Depuis le 1er janvier 2017, ce service est également disponible dans deux nouvelles communes, Silly et Enghien, grâce à un partenaire de longue date, Handicap-Car. À terme, nous souhaitons pouvoir proposer ce service à la demande partout et plusieurs projets à l’étude vont en ce sens.

Un dépliant "Pensez à notre service porte-à-porte" destiné aux clients à mobilité réduite a été édité en 2017. Il liste nos partenaires par région et explique comment bénéficier de ces services à la demande.

TEC Hainaut veille quotidiennement à améliorer le transport sur lignes régulières via l'acquisition de bus équipés d'une rampe d'embarquement et la réalisation d'aménagements aux arrêts. En octobre 2013, nous avons signé, au même titre que le reste du Groupe TEC, une convention avec les principales associations représentant les personnes à mobilité réduite. Dans ce cadre, 21 lignes et circuits ont été audités et une trentaine de points d'arrêt situés entre Mons et La Louvière (trajet de la ligne 82) sont en cours d’aménagement (neuf d’entre eux ont été finalisés en 2017). La rénovation d’autres points d’embarquement est prévue par la suite.

Nos conducteurs sont également formés à l'accueil des clients à besoins spécifiques, c'est-à-dire les personnes à mobilité réduite et, plus largement, toutes celles qui ont besoin d'une attention particulière lors de la prise en charge (personnes âgées, femmes enceintes ou avec enfants en bas âge, touristes, etc.). Pour cela, ils ont notamment en leur possession un guide d’utilisation des rampes d’accès édité en 2017. Ce dernier reprend, par type de véhicule, les différentes manœuvres pour abaisser le bus, sortir la rampe et ainsi aider les personnes à mobilité réduite à embarquer à bord du bus.

En 2017 également, des dépliants "Se déplacer avec le TEC" ont été distribués afin d’informer les personnes en fauteuil roulant. Ces brochures donnent des conseils pour se positionner correctement à bord du bus et identifier les arrêts et véhicules équipés.


8opérateurs partenaires (11 conventions)


39entités couvertes sur les 49 de notre périmètre d'exploitation

Plus de
60 000personnes transportées en 2017

Les services spéciaux

TEC Hainaut propose des services personnalisés pour permettre à un groupe de se déplacer vers une destination choisie. Il s’agit le plus souvent de conduire des groupes d’élèves à la piscine ou à la bibliothèque mais les services spéciaux répondent également à d’autres demandes très diverses.

8913transports spéciaux en 2017

Ces dernières années, la SRWT et les TEC ont investi dans de nouveaux outils technologiques (logiciel de cartographie, de production du transport, de géolocalisation, ordinateurs de bord dans les bus, etc.). Leurs usages sont divers mais leur finalité commune : optimiser la qualité du service offert à nos clients et le confort d'utilisation pour notre personnel.

Plus d'informations dans le rapport de la SRWT

Sécurité et prévention

Actions de prévention

Depuis de nombreuses années, TEC Hainaut mène une politique de prévention en matière de sécurité. 2017 n’a pas dérogé à la règle. Nous sommes très actifs, notamment pour ce qui est de la sensibilisation des jeunes via les différentes animations organisées pendant l’année.

TEC Hainaut a conclu, il y a déjà de nombreuses années, un contrat de sécurité avec les Villes de Mons, La Louvière, Péruwelz et Tournai et 17 gardiens de la paix circulent sur nos lignes chaque jour. Dans la Cité des 5 clochers, un partenariat avec la SNCB, la Police et TEC Hainaut existe également pour améliorer la qualité de vie ainsi que le sentiment de sécurité dans et aux abords de la gare.

Le secteur du Centre a par ailleurs accueilli une grosse opération de contrôle conjointe TEC, Police, SPC Chemin de fer, Sécurail et le Corps d’intervention de la Police fédérale (CIK) le 23 mars 2017. Celle-ci s’est organisée autour de 3 points de contrôle situés à Soignies, Braine-le-Comte et Tubize. Elle a rassemblé 10 contrôleurs des TEC Brabant Wallon et TEC Hainaut, 28 policiers et 2 maîtres-chiens. En tout, 995 voyageurs ont été contrôlés et 29 constats d'infraction dressés. Les policiers quant à eux, ont procédé à la saisie de plusieurs armes prohibées ainsi que d’une certaine quantité de drogue. Deux personnes ont également été interpellées, dont une pour séjour illégal.

Dissuader passe également par la présence de caméras dans les véhicules.

Fin 2017,94,3%de nos bus étaient équipés d’une caméra.

En 2017, 6 agressions de notre personnel de conduite ont entraîné 320 jours d’incapacité de travail. Le chiffre est bien moins élevé qu’il y a quelques années mais nous ne pouvons tolérer ces incidents et poursuivons tous nos efforts, tant en matière de prévention que de répression.

Si, par définition, une agression est grave, les petites incivilités ne sont pas anodines : insultes, vandalisme, jets de projectiles ou autres comportements créant un sentiment d'inconfort et d'insécurité. Ces attitudes inciviques engendrent inévitablement un stress négatif, d'autant plus important qu'il y a un effet d'accumulation.

Inconfort et/ou insécurité
  • 200424
  • 200550
  • 200646
  • 200751
  • 200846
  • 200938
  • 201051
  • 201136
  • 201255
  • 201334
  • 201441
  • 201529
  • 201626
  • 201714
  • Jets de projectiles
  • 26
  • 30
  • 21
  • 25
  • 17
  • 22
  • 14
  • 15
  • 8
  • 10
  • 11
  • 6
  • 15
  • 3
  • Vandalisme
  • 24
  • 22
  • 21
  • 20
  • 16
  • 14
  • 22
  • 8
  • 9
  • 7
  • 8
  • 6
  • 8
  • 3
  • Coups et blessures entre voyageurs
  • 28
  • 23
  • 29
  • 26
  • 26
  • 14
  • 15
  • 17
  • 17
  • 13
  • 14
  • 5
  • 5
  • 8
  • Insultes et/ou menaces verbales
  • 209
  • 231
  • 204
  • 234
  • 242
  • 216
  • 157
  • 179
  • 195
  • 163
  • 166
  • 139
  • 125
  • 119
  • Agressions de conducteurs
  • 17
  • 9
  • 12
  • 22
  • 6
  • 7
  • 7
  • 5
  • 7
  • 10
  • 2
  • 6
  • 5
  • 6
  • TEC It Easy

    TEC It Easy, c'est la télébillettique (carte sans contact MOBIB) du Groupe TEC. Lancée en 2015, elle est amenée à évoluer chaque année pour proposer de nouvelles fonctionnalités et améliorer le confort d’utilisation des clients et du personnel.

    Depuis 2017, les titres achetés via l’E-SHOP peuvent être validés dès le lendemain contre un délai de 24h auparavant.

    Aujourd’hui, TEC Hainaut compte 236 points TEC et 27 SELF dont 13 nouveaux en 2017. Un nouveau SELF a également été placé en janvier 2018 à Frameries.

    Afin de sensibiliser les clients occasionnels aux avantages de la carte MOBIB, nous avons par ailleurs distribué 18 000 cartes MOBIB basic à bord de nos bus et dans les ESPACES TEC en 2017. Une opération qui a porté ses fruits puisque 81 900 titres de transport ont été chargés sur MOBIB basic pendant la durée de la promotion, du 1er février au 30 juin, contre 9700 à la même période en 2016. Vu ce premier succès, une nouvelle opération de distribution a été lancée du 22 janvier au 28 février 2018.

    Mouvements de jeunesse

    Depuis le 1er mars, les mouvements de jeunesse peuvent emprunter gratuitement le réseau TEC dans le cadre de leurs activités les vendredis, samedis, dimanches, jours fériés et congés scolaires. Cinq fédérations sont concernées : les Scouts, les Guides Catholiques de Belgique, la Fédération nationale des Patros, les Faucons Rouges et les Scouts et Guides pluralistes de Belgique, ce qui représente près de 116 000 jeunes. Concrètement, après s’être manifestés auprès de leur Fédération, les animateurs peuvent télécharger un titre spécifique de groupe sur leur carte MOBIB.

    Plus d'informations dans le rapport de la SRWT

    L'objectif du projet GO DIGITAL est de faire entrer le Groupe TEC dans l'ère numérique. En d'autres mots, profiter des nouvelles technologies pour : mieux communiquer vers nos clients, toucher de nouveaux utilisateurs (en rendant l'offre plus accessible) mais aussi fournir des outils modernes à tout le personnel. De nombreux collaborateurs de la SRWT et des TEC travaillent en groupes sur différentes thématiques comme le développement d'un nouveau site internet, d'une application mobile, du temps réel, etc.

    Nous avons déjà touché notre clientèle à travers ce projet en proposant le Wi-Fi en test à bord de cinq véhicules (un par TEC) en décembre 2017 et janvier 2018. Pour TEC Hainaut, c’est sur un bus de la ligne 82 Mons — Trazegnies, l’une des lignes les plus fréquentées sur notre réseau, que cette installation a été testée. Il avait été relooké aux couleurs de la campagne à cette occasion. Au total, sur les cinq véhicules, 4428 sessions d’une durée de 25 minutes ont été enregistrées pendant la période test et 99% des utilisateurs étaient ravis du service offert.

    Plus d'informations dans le rapport de la SRWT

    Qualité/études de satisfaction

    Nous menons régulièrement des enquêtes de satisfaction pour améliorer le service offert à la clientèle, qui est notre priorité quotidienne. 4110 voyageurs ont répondu à notre enquête en 2017 et les résultats sont plutôt positifs. 88% sont satisfaits des canaux à disposition pour acheter les différents titres de transport, 75% des conditions de voyage et 73% de l’accueil des conducteurs.

    Plus d'informations dans le rapport de la SRWT

    ESPACES TEC

    Les ESPACES TEC délivrent des titres de transport et renseignent les clients sur nos services ainsi que ceux de nos partenaires mobilité tels que la SNCB, Cambio, Pro Velo, etc. Depuis le déploiement de TEC IT Easy avec l’E-SHOP, les SELF et les POINTS TEC, les ESPACES TEC sont davantage dédiés au service après-vente et à l'information.

    Infotec.be

    Le site infotec.be est incontournable pour obtenir des informations sur les lignes, les horaires, les itinéraires, les perturbations, les services spécifiques, etc. Il sera amené à évoluer dans le cadre du projet GO DIGITAL.

    En 2017, près de17 millionsde visites sur infotec.be.

     
    56% via smartphones
    39% via ordinateurs
    5% via tablettes

    Plan intempéries

    La météo a été plutôt clémente durant les derniers hivers et le Plan intempéries n'a pratiquement pas été activé. Mais en cas de verglas ou de neige, l'outil est indispensable pour bien informer les conducteurs et la clientèle.

    L’état du réseau est renseigné en temps réel par les dispatchers dans une application informatique et l’information est instantanément diffusée via différents canaux vers nos clients, nos conducteurs et les personnes chargées de l'information à la clientèle.

    Une fois en ligne, les conducteurs sont informés via le dispatch et peuvent à tout moment se référer au livret compilant toutes les déviations de leur secteur afin de vérifier l’itinéraire "spécial intempéries".

    Efficace, rapide et complet, le système a fait ses preuves et a d'ailleurs été repris en 2013 par les TEC Charleroi et Brabant Wallon.

    Lors de travaux, d’accidents ou de fêtes locales, nous ne pouvons parfois faire autrement que de dévier nos lignes. Pour en informer nos clients, nous apposons bien sûr des messages aux arrêts mais nous communiquons aussi via le site infotec.be et TECxto, un service GSM qui existe depuis 2009.

    20 083SMS envoyés par TEC Hainaut via TECxto en 2017 et

    307abonnements enregistrés à ce service.

    Guides horaires

    Notre époque est celle du digital et il faut vivre avec son temps. Il y a trois ans, nous avons décidé d'arrêter "l'impression en masse" et de promouvoir infotec.be comme LE moyen le plus pratique pour obtenir un horaire de bus. Les fiches clients complètes y sont accessibles en format PDF. Pas question néanmoins de ne pas informer correctement les clients qui n'ont pas internet ou qui n'y sont pas à l'aise. Ceux qui le souhaitent peuvent obtenir leur horaire par e-mail/courrier ou l'imprimer à partir des bornes installées dans nos ESPACES TEC.

    @+ dans le bus

    La rentrée en 1ère secondaire s’accompagne souvent d’une prise d’autonomie dans les déplacements. Prendre le bus seul peut s’avérer déroutant au début, nous dispensons donc des conseils, notamment via une petite brochure. À l’achat d’un premier abonnement pour un enfant entre 11 et 14 ans avant le 19 août 2017, nous offrions également une carte libre-parcours (titre Multiflex chargé sur MOBIB basic, valeur réelle 18,20 €) pour repérer le trajet domicile-école avec un des parents et aborder la rentrée en toute sérénité.

    258 trajets de repérage offerts en 2017.

    TEC CARE BRO’

    Chaque année, environ 157 millions de voyageurs sont transportés en Wallonie dont 29% d’étudiants. C’est pourquoi la campagne TEC CARE BRO’ leur était spécialement destinée. Lancée en novembre 2017, elle a relayé de nombreux conseils sur le ton de l’humour pour voyager en toute sécurité et adopter les bons comportements à l’arrêt, dans le bus et à la sortie du bus. Le Groupe TEC a collaboré pour cela avec Simon Herck, un influenceur des réseaux sociaux devenu le personnage principal de la campagne. Au total, 12 vidéos ont été diffusées sur les réseaux sociaux et ont été vues plus de 1 250 000 fois.

    En mai 2017, pour la quatrième année consécutive, TEC Hainaut a rencontré 800 enfants de 5e et 6e primaire à un évènement de la police boraine, évènement qui clôture une année de sensibilisation sur les thèmes de la sécurité routière, de la violence dans et aux abords des écoles, des réseaux sociaux, etc. Lors d’une animation spécifique réalisée par des collaborateurs de TEC Hainaut, les élèves ont appris à voyager en bus en toute sécurité dans le respect des autres passagers.

    Action de fin d'année

    Le Groupe TEC encourage les citoyens à prendre les transports en commun à l'approche des fêtes de fin d'année, pour aller faire du shopping, rejoindre les marchés de Noël et les patinoires, etc. Il offre aussi un petit cadeau pour clôturer l'année en beauté : à l’occasion du passage à 2018, le bus était gratuit du 31 décembre début de service au 1er janvier inclus.

    Plus d'informations sur la communication du Groupe TEC dans le rapport de la SRWT

    Partenaires mobilité

    Le Groupe TEC encourage l’utilisation de moyens de déplacement complémentaires au bus et est partenaire de la SNCB (abonnements combinés, protocole de correspondance avec certaines gares, remplacements de trains lors d'incidents ou de travaux, etc.), de Cambio et de l'association Pro Velo.

    Depuis 2016, TEC Hainaut travaille sur un système innovant de vélos partagés avec les universités de Mons et de Namur, la Ville de Mons et Pro Velo. L’objectif du projet ? Permettre aux utilisateurs d’emprunter un vélo et de le redéposer où ils le souhaitent dans un périmètre déterminé, en l’attachant à n’importe quel support fixe à l’aide d’un cadenas électronique. Une application pour smartphone permet ensuite de localiser le vélo. Ce système, baptisé ShareABike, fonctionne donc sans borne fixe, ce qui présente plusieurs avantages : utilisation plus simple, investissement et gestion moins lourds pour les villes. Vu les défis techniques, un test a déjà été réalisé à Mons du 15 au 20 juin 2017, avec une dizaine de volontaires. Aujourd’hui, le projet suit son cours et de nouveaux tests devraient bientôt voir le jour.

    Autres partenaires
    Festival International du Film d’Amour de Mons (FIFA)

    Depuis plusieurs années, TEC Hainaut soutient cet évènement culturel incontournable dans la région. Du 10 au 17 février 2017, nous avons transporté des groupes scolaires se rendant à une séance de cinéma et apposé les affiches du festival dans nos bus. En échange, nous avons reçu des places de cinéma, des abonnements et une soirée a été organisée pour notre personnel.

    4752

    élèves (écoles de Mons Borinage et du Centre)
    transportés pendant la semaine du FIFA.

    Académie Provinciale de Police du Hainaut de Jurbise

    Le TEC et les services de Police sont partenaires de longue date. Le 7 mars, dans le cadre de la formation "maîtres-chiens de patrouille", le dépôt de Mons a accueilli les élèves et professeurs de l’Académie Provinciale de Police du Hainaut de Jurbise. Une journée de formation qui a permis aux maîtres de réaliser quelques exercices et de mettre les chiens en situation réelle dans un bus.

    Arc-en-Ciel

    Le 27 septembre, TEC Hainaut a transporté gratuitement de nombreux enfants issus de plusieurs associations couvertes par l’asbl Arc-En-Ciel vers le parc d’attractions Walibi.

    AWSR

    Pour la deuxième année consécutive, le personnel de TEC Hainaut a participé au Grand Quiz de la Route organisé par l’Agence Wallonne pour la Sécurité Routière (AWSR) en novembre 2017. Une bonne piqûre de rappel sur le code de la route pour nos collaborateurs.

    Viva for Life

    Le Groupe TEC est partenaire de Viva for Life, l’opération de solidarité menée par la RTBF. En 2017, celle-ci s’est déroulée sur la place de Nivelles du 17 au 23 décembre. Afin de récolter un maximum de dons pour les enfants de 0 à 6 ans vivant sous le seuil de pauvreté, nous avons mis en vente des stylets pour écran tactile pendant un mois, du 20 novembre au 20 décembre, et récolté 4200 € pour l’opération.

    Malgré la non indexation des tarifs en février 2015 et en 2016 (sauf pour le parcours entre la gare de Charleroi Sud et l’aéroport de Brussels South Charleroi Airport), le Gouvernement wallon a décidé de surseoir partiellement à la hausse des tarifs des TEC en 2017, et de limiter la hausse des tarifs à 2,67% (alors que la hausse d’index entre le 1er juillet 2013 et le 30 juin 20161 s’élevait à 3,08%, soit une différence de 0,41%).

    La hausse tarifaire de 2017 a porté sur :

    • le prix du billet papier à bord : 2,40 euros pour un parcours NEXT, 3,50 euros pour un parcours Horizon et 5,50 euros pour un parcours Horizon+ ; soit 50 cents plus cher que le parcours chargé sur support électronique.
    • le tarif des abonnements annuels des 25-64 ans et plus modérément des 12-24 ans.

    Le Gouvernement wallon a également approuvé la mesure de gratuité des déplacements en groupe sur le réseau TEC pour les mouvements de jeunesse à partir de 2017.

    1 C’est en effet cette période (2013-2016) qu’il faut prendre en compte puisqu’il n’y a pas eu d’augmentation tarifaire en 2015 et 2016.

    Les investissements

    Le matériel roulant

    La flotte d'autobus au 31 décembre 2017
    SecteursMons BorinageHainaut OccidentalCentre
    DépôtsMons & CasteauEugies & RoisinTournai & MouscronLa Louvière & HoudengTotal
    Standards49131834114
    Minibus & Midibus1111729
    Articulés42242238126
    Total102385772269
    Exploitants privés3058189
    Total17011573358

    Ces dernières années, TEC Hainaut a poursuivi le renouvellement et le rajeunissement de sa flotte :

    • 131 autobus sur 269 (soit 48%) ont été acquis entre 2011 et 2016 ;
    • l'âge moyen du parc est passé de 9,3 ans en 2014 à 8 ans en 2017 (la durée de vie d'un bus est de 16 ans).

    À noter que notre parc compte aujourd'hui 47% d'autobus articulés, contre 13% en 2009. Ces véhicules, qui peuvent accueillir moitié plus de voyageurs qu'un standard, sont essentiels pour faire face à une clientèle en augmentation constante.

    47%de bus articulés

    Répartition des véhicules en 2009
    • Articulés13 %
    • Standards et autres87 %
    Répartition des véhicules en 2017
    • Articulés47 %
    • Standards et autres53 %

    46 bus hybrides pour 2018 et 2019

    En 2016, Le Conseil d'administration de la SRWT a lancé un marché de 298 véhicules standards hybrides pour le Groupe TEC. Ceux-ci sont livrés progressivement depuis janvier 2017. TEC Hainaut en recevra 46, 11 en octobre 2018 et le reste en 2019.

    46 véhicules standards hybrides commandés

    Gare de Mons

    Les travaux de la gare Calatrava ont commencé en mars 2013 et se poursuivront pendant plusieurs années encore. Conséquence du chantier pour TEC Hainaut : la configuration des arrêts de bus a été complètement revue à l'installation de la gare provisoire et elle le sera encore davantage lors de la mise en exploitation du quai intermodal train/bus qui sera construit à côté des quais train. Pour nous, l'enjeu est de taille puisque le site voit transiter 18 000 de nos clients chaque jour

    Les aménagements d’infrastructure

    Aménagements urbains

    L'amélioration de la vitesse commerciale de nos lignes est essentielle pour nos clients et les aménagements d'infrastructure cruciaux car les villes deviennent de plus en plus engorgées.

    En 2017, de nombreux travaux ont été entrepris à Tournai dans le cadre du nouveau plan communal de mobilité de la ville. Ce projet a notamment engendré une modification de la circulation des véhicules sur la Grand’Place. Depuis la mi-août, le tronçon entre la Halle aux Draps et le Beffroi est mis en sens unique excepté pour les bus. Ceux-ci disposent dorénavant d’un site propre partagé avec les cyclistes qui leur permet de traverser la place dans les deux sens. Cet aménagement fluidifie la circulation aux heures de pointe et améliore la vitesse commerciale des bus. Les automobilistes, eux, doivent maintenant tourner à gauche à hauteur de la Halle aux Draps et quitter la Grand’Place en empruntant soit la rue des Orfèvres ou la rue de l’Yser.

    En parallèle, les plans de circulation à la Porte de Marvis ont aussi été repensés pour la circulation et TEC Hainaut a participé à la réflexion des travaux d’agrandissement du centre commercial Les Bastions. L’objectif ? Faciliter la circulation des bus sur cette artère fortement fréquentée. Ainsi, les arrêts de bus situés sur les voiries concernées ont été déplacés et aménagés pour accueillir les personnes à mobilité réduite. À l’issue de ces travaux, les bus emprunteront de nouveaux itinéraires pour se rendre au centre commercial.

    De gros aménagements sont également en cours sur 33 points d’embarquement de la ligne 82 Mons — Trazegnies. Grâce aux nouvelles infrastructures, ceux-ci permettront, eux aussi, d’améliorer l’embarquement des personnes à mobilité réduite. Pour l’instant, 9 d’entre eux sont déjà finalisés. L’aménagement des 24 autres arrêts est prévu courant 2018. Un projet similaire concernant une trentaine d’arrêts des centres urbains de Mons et Tournai est actuellement à l’étude.

    Les deux arrêts HARVENG Place sur la ligne 23 Mons – Asquillies ont également bénéficié de nouveaux aménagements pour les personnes à mobilité réduite.

    Une rénovation identique a été entreprise en 2017 pour les deux points d’embarquement de l’arrêt GHLIN Verlipack sur la ligne 14 Mons – Saint-Ghislain et sera finalisée courant 2018.

    Pour ce qui est des abris, et plus précisément de leur entretien et remplacement, notre service Infrastructures de mobilité poursuit sa campagne de sensibilisation auprès des communes. C’est ainsi qu’une vingtaine d’abris ont été posés en 2017 à Celles, Lessines et Dour, soit en remplacement, soit à des arrêts qui en étaient jusqu’alors dépourvus. Les remplacements et nouvelles installations se poursuivront en 2018, notamment à Binche, La Louvière, Ellezelles, Enghien, etc.

    L’arrêt DOUR Place
    L’arrêt GHOY Quatre Chemins

    Les études ci-dessous sont par ailleurs en cours :

    • gares de bus d'Ath, La Louvière Sud, La Louvière Centre, Mons, Mouscron et Tournai ainsi que l'accessibilité de celle de Saint-Ghislain ;
    • sites propres de la N51 de Mons à Ghlin et deuxième phase de celui de la RN535 à La Louvière (dispose déjà de feux donnant la priorité aux bus sur un tronçon).

    TEC Hainaut participe également à l'actualisation des Plans Communaux de Mobilité dans son périmètre d'exploitation.

    Houdeng

    La construction et l’aménagement du dépôt de Houdeng s’étendent sur plusieurs phases.

    • La phase 0 : il s’agit de la phase préliminaire du projet. Finalisée à l’automne 2011, elle consistait en l'aménagement d'un premier quai pour autobus ainsi que d'un container avec une salle de garde et des sanitaires.
    • La phase 1 : lancée en septembre 2016, cette étape s’est clôturée fin 2017 en marquant une nouvelle page de l’histoire du dépôt houdinois. Deux nouveaux quais traversants pour autobus, c’est-à-dire plus faciles pour stationner et éviter les manœuvres, mais aussi une station de préparation-nettoyage (tankage, buswash, bureaux, sanitaires et douches) ont fait leur apparition. Le container de la salle de garde a également été agrandi pour accueillir 30 conducteurs de La Louvière dès le 8 janvier 2018. À cette date, avec le transfert de 13 nouveaux bus, le dépôt de Houdeng en compte 38 au total et pourra en accueillir 88 à la fin de la phase 2.
    • La phase 2 : elle a été lancée dans la foulée de la phase précédente, dès le 16 octobre 2017. Au programme : un bâtiment administratif, les deux derniers quais pour autobus et une nouvelle piste pour l'auto-école. TEC Hainaut investit 4 millions d’euros pour cette phase 2. Les travaux devraient être terminés pour début 2019.

    Pour rappel, le dépôt de Houdeng a été prévu pour désengorger celui de La Louvière, avec pour objectif de répartir l'activité entre les deux sites du Centre et de disposer d’une capacité de développement pour l’avenir.

    Eugies

    Le réfectoire du centre d’entretien et le stand évier ont été rénovés. Le service Bâtiments a repeint et carrelé les murs ainsi qu’installé du mobilier et un nouveau bac évier pour le confort des mécaniciens et des préparateurs.

    La station-service du dépôt a été mise en conformité. Pour cela, plusieurs travaux ont été entrepris : réfection de la dalle d’accès extérieure avec caniveau, étanchéité des murs, nouvelle dalle étanche pour le passage des tuyauteries du camion de livraison, nettoyage des bacs de rétention et des caniveaux ainsi que mise en place d’un système de coupure automatique en cas de surchauffe des pompes. Le bâtiment des installations sociales du centre d’entretien a également profité d’un coup de frais avec un ravalement de façade : murs décapés, nettoyage à haute pression, rejointoiement et infiltration dans les murs de soubassement pour étanchéité.

    Tournai

    Le parking d’autobus a été agrandi. TEC Hainaut disposait d’un grand terrain vague le long de l’Escaut qui a été mis à profit. Le parking compte donc un nouveau quai pour autobus et accueille désormais 9 bus supplémentaires dont 2 standards et 7 articulés. Ce nouveau quai s’inscrit dans le cadre du projet d’agrandissement du centre d’entretien de Tournai qui débutera à l’automne 2018.

    Consommation d’énergie

    En 2017, de nouvelles installations pour le chauffage ont aussi fait leur apparition. Désormais, Roisin, le dépôt-satellite d’Eugies, dispose d’une gestion technique centralisée et le dépôt de Mons Bassins d’un chauffage radiant dans le hall Bâtiments.

    Côté éclairage, des lampes LED, moins énergivores, ont été installées au siège central ainsi que dans le magasin du dépôt d’Eugies, à la station de préparation-nettoyage de Mons, dans la salle de réunion de La Louvière et au service Bâtiments. Ces remplacements seront intensifiés en 2018.

    Le développement durable

    Vers des bus à émission zéro

    Nos villes sont confrontées à de plus en plus de défis au niveau du transport et notamment au défi de la pollution, qu'elle soit d'ailleurs atmosphérique ou sonore. Le Groupe TEC pense donc depuis plusieurs années à remplacer les bus diesel qui circulent dans les centres urbains par des véhicules "zéro émission".

    Le 14 septembre 2016, le Conseil d'administration de la SRWT a validé la décision de lancer un marché de 298 véhicules standards hybrides à livrer en 2017, 2018 et 2019. Le Groupe TEC affirme ainsi sa volonté d'œuvrer activement pour la préservation du climat et de réduire significativement ses émissions de CO2 d'ici 2022. À noter que ce marché s'inscrit dans les objectifs que devra réaliser la Wallonie dans le cadre de la COP 21.

    TEC Hainaut recevra 46 bus hybrides "classiques", 11 fin 2018 et le reste en 2019. Ces véhicules sont comparables aux voitures hybrides actuelles, avec une autonomie limitée et donc la possibilité de parcourir quelques centaines de mètres en mode électrique, par exemple pour redémarrer après un arrêt.

    Projet-pilote éco-conduite

    En 2017, TEC Hainaut a poursuivi son projet d'éco-conduite, dont il est pilote pour l'ensemble du Groupe TEC. Dans un premier temps, celui-ci a été déployé au niveau du dépôt d'Eugies, un dépôt de petite taille qui réunit un maximum de conditions pour mener le projet à bien.

    Le 9 janvier, nous avons adapté le temps de parcours de deux lignes importantes qui représentent 80% des kilomètres du dépôt : la 1 Mons – Saint-Ghislain et la 2 Mons – Dour.

    En mai, un coaching réalisé par des collègues référents a été mis en place. L’objectif ? Aider les conducteurs à acquérir et appliquer les bons réflexes d’éco-conduite. Pour cela, chaque conducteur d’Eugies est coaché à plusieurs reprises.

    La pratique de l’éco-conduite permet d’améliorer le développement durable sur ses trois piliers :

    1. Environnemental : réduction des émissions de CO2 et de la consommation d’énergies fossiles, protection de la planète, etc.
    2. Economique : baisse de la consommation de gasoil, des frais liés aux accidents et à l’usure des véhicules.
    3. Social : amélioration des conditions de travail et du bien-être mais aussi de la qualité du transport pour la clientèle.

    Après un an de test, des résultats positifs et considérables sont déjà observables.

    En 2017, la consommation de nos véhicules à Eugies était de 51,8 litres pour 100 km contre 54,8 litres en 2016, soit une économie de 3 litres aux 100. Cela représente 42 000 litres économisés sur l’année.

    Ce projet nous a aussi permis de réduire nos émissions de CO2 de 8 kilos en moins par 100 km soit près de 110 tonnes sur un an.

    La moyenne des accidents survenus par mois a diminué de six accidents en tort à quatre. Une diminution de 30% qui permet à TEC Hainaut de réaliser des économies mais aussi aux conducteurs et automobilistes concernés d’éviter du stress, des blessures et du temps perdu.

    Afin de mesurer l’impact social de l’éco-conduite, TEC Hainaut a réalisé une enquête de satisfaction auprès du personnel de conduite.

    85%des conducteurs satisfaits de l’accompagnement.

    97%soulignent le meilleur confort pour les clients.

    55%affirment que cela améliore leur bien-être.

    Le projet éco-conduite sera progressivement étendu aux autres dépôts, à commencer en 2018 par celui de Mons, le premier à accueillir les bus hybrides.

    TEC Hainaut s'efforce de réduire au maximum sa consommation. Pour cela, nous isolons nos bâtiments au fur et à mesure que nous les rénovons et remplaçons progressivement les chaudières vétustes ou énergivores. Les nouvelles chaudières sont à condensation au gaz et passer du mazout au gaz est évidemment tout bénéfice, d'un point de vue pollution et émission de particules nocives dans l'air mais aussi d'un point de vue entretien puisque les installations s'encrassent moins vite. De plus, ces chaudières au gaz sont équipées d'un système de gestion technique centralisée : tout est géré à distance par le bureau d'études de notre service Bâtiments, que ce soit les consignes de température, les horaires de fonctionnement, etc.

    Certains sites comme Roisin et Casteau disposent toujours d’un chauffage électrique. Depuis 2017, le dépôt de Roisin est lui aussi équipé d’un système de gestion technique centralisée. Ce dernier étant très performant pour limiter les consommations, TEC Hainaut généralise ce type d’aménagement sur l’ensemble de ses sites. Il continuera sur sa lancée avec le dépôt de Casteau pendant l’été 2018. Le site de Mons Bassins, quant à lui, dispose désormais d’un chauffage radiant dans le hall Bâtiments. Ce dernier imite le rayonnement solaire et procure une qualité de chaleur plus appropriée pour un atelier.

    L’économie d’énergie passe aussi par l’éclairage. En 2017, des dalles LED ont été posées au siège central, dans les bureaux et les salles de réunion, à Eugies dans le magasin, à Mons dans la station de préparation-nettoyage, à La Louvière dans la salle de La Louve et au service Bâtiments. Résultats : on passe de 2000 W à 300 W pour un rendu identique, soit une consommation divisée par 6. Par ailleurs, notre consommation affiche un bilan positif pour 2017 : nous avons atteint l’objectif de 1 397 000 KWh soit une diminution globale de 18% en 5 ans et donc un gain de 100 000 €.

    Politique d'achat

    Lorsque nous passons des marchés publics de fournitures ou de services, nous veillons autant que possible à y insérer des clauses environnementales mais aussi sociales et éthiques. Le caractère durable ou environnemental d'un produit ou service fait donc partie des critères d'attribution.

    Depuis 2013, TEC Hainaut est partenaire de Seconet pour le marché de nettoyage intérieur des bus. Seconet est une coopérative à finalité sociale agréée par le Service public de Wallonie. Elle travaille à la réinsertion de chômeurs de longue durée, de personnes issues du CPAS ou de cellules de reconversion. L'objectif à terme est qu'ils puissent (re)trouver un emploi dans le circuit traditionnel.

    Les économies d'énergie passent également par la responsabilisation du personnel, qui doit utiliser rationnellement le chauffage, l'électricité, l'eau, etc. Chaque lieu de travail dispose d'un panneau sur lequel le service Bâtiments affiche régulièrement des graphiques de consommation. Les données suivantes montrent que les travaux réalisés et les démarches entreprises portent leurs fruits : la consommation en chauffage de l'ensemble de nos sites a diminué de 40% en trois ans, soit un gain annuel de 223 000 € et la consommation en électricité a baissé de 18% en 5 ans. La consommation en eau, elle, a baissé de 24%, notamment grâce à l'installation d'un nouveau buswash au dépôt de Tournai (les nouveaux buswash fonctionnent à l'eau recyclée ou de pluie). Nous devrions continuer sur cette voie avec la nouvelle station de préparation-nettoyage opérationnelle à Houdeng depuis le 8 janvier 2018.

    TEC Hainaut montre également une volonté de sensibilisation du personnel au tri des déchets. En 2017, des poubelles P+MC ont été installées dans le dépôt d’Eugies. Cette démarche s’inscrit dans le projet pilote P+MC auquel participe la commune de Frameries. L’objectif ? Recycler davantage d’emballages en plastique grâce aux nouveaux sacs mauves, pour diminuer notre impact sur l’environnement en réduisant les déchets incinérés. Début 2018, cette action a été étendue à l’ensemble des bâtiments de TEC Hainaut, mais avec de simples poubelles PMC cette fois.

    Digitalisation

    Rapport annuel

    Cela fait cinq ans que nous réalisons un rapport annuel numérique. Les versions papier éditées jusque 2012 comptaient en moyenne une septantaine de pages et étaient imprimées en 1500 exemplaires.

    TEC'tv

    Ce canal de communication interne lancé en mars 2014 permet de diffuser des informations sous diverses formes : un diaporama mais aussi, à l'occasion, de la vidéo ou des infographies animées. Fin 2014, nous l'avons décliné en "version clients" dans les ESPACES TEC.

    L'information clientèle va également vers plus de numérique et moins de papier. Sur le site internet du Groupe TEC, il est en effet possible de se créer un compte personnel et d'y enregistrer des lignes, des arrêts, des itinéraires favoris, etc. Par ailleurs, pour la première fois en 2015, nos guides horaires sont sortis en version numérique (fichiers PDF téléchargeables sur infotec.be) plutôt que papier.

    Applications pour gérer les amendes et les réclamations

    Depuis 2016, le service Administration de l'Exploitation dispose d’un nouvel outil mis en place par le service Informatique pour gérer les amendes. Une deuxième version du logiciel a vu le jour le 1er janvier 2017, spécifiquement pour traiter les réclamations. Tout comme l’outil de gestion des amendes, toute l'information liée à une réclamation est rassemblée en un seul et même endroit et le travail se fait entièrement depuis l’application : encodage (objet, coordonnées du client, etc.), envoi d'un accusé de réception puis d'une réponse pour le service Administration de l'Exploitation; encodage des informations de suivi après vérification des faits par les commis ou contrôleurs dans les dépôts. L’Administration de l’Exploitation génère les courriers de réponse et les attestations de retard ou de suppression via l'outil, qui pré-remplit certaines données (coordonnées du client, personne de contact au TEC Hainaut, etc.) Une nouvelle étape pour le service Informatique qui n'en est pas à son coup d'essai en matière de développement. En effet, il a déjà à son actif de nombreux dispositifs comme le Plan intempéries, TEC'tv, le webshop pour l’uniforme des conducteurs et l’équipement des techniciens, l'outil de consultation des horaires sur tablettes dans les ESPACES TEC, etc.

    GO DIGITAL

    Dans les mois et les années à venir, nous allons intensifier nos efforts pour aller vers davantage de digitalisation. C'est l'objectif du projet GO DIGITAL : faire entrer le Groupe TEC dans l'ère numérique, via des outils modernes pour les clients mais aussi le personnel. Le travail de réflexion a commencé en 2016, sur différentes thématiques comme le développement d'un nouveau site internet, d'une application mobile, du temps réel ou encore la digitalisation de l'environnement de travail.

    Plus d'informations dans le rapport de la SRWT

    Les ressources humaines

    Notre personnel

    HommesFemmesTotal
    OUVRIERSConducteurs45552507
    Techniciens1040104
    Total ouvriers55952611
    EMPLOYESDirection générale202
    Services Exploitation8218100
    Services technique et informatique31334
    Services administratifs171936
    Service Interne de Prévention & Protection202
    Service Communication044
    Total employés13444178
    TOTAL GENERAL69396789

    Notre politique de gestion des ressources humaines

    Observatoire social

    Les structures du dialogue social et les procédures de règlement des conflits instituées il y a quelques années dans le cadre du projet AMéDIS (Amélioration du Dialogue social) continuent de porter leurs fruits. Pour preuve, le nombre de perturbations enregistrées pour TEC Hainaut est en baisse et leur motif a également changé. Ces dernières années, les causes sont généralement extérieures à notre entreprise et même à notre secteur d'activités (ex. : manifestations ou grèves nationales interprofessionnelles).

    Concernant TEC Hainaut, le rapport de l'observatoire social 2017 a d'ailleurs une nouvelle fois mis en évidence la volonté affirmée des interlocuteurs sociaux de privilégier les échanges et les recherches de solutions partagées, aucune réunion "officielle" de conciliation locale n’ayant été nécessaire. Le rapport souligne également différents projets dans cette optique : le projet éco-conduite, la fiabilisation des horaires sur certaines lignes, le développement de Houdeng, l’installation de défibrillateurs, la mise en place d’une nouvelle procédure pour les congés des conducteurs, le projet "pointage des appointés" ainsi qu’un travail continu sur les risques psychosociaux.

    Le Groupe TEC a dessiné un schéma directeur RH qui pose les lignes stratégiques globales en matière de ressources humaines. Objectif : se doter d’outils efficaces pour mettre en place une politique RH moderne, en phase avec l’évolution des métiers. Ces outils fondamentaux sont au nombre de quatre et sont étroitement liés les uns aux autres : la classification des fonctions, les profils de compétences, l’évaluation et un modèle de leadership propre au Groupe TEC.

    Plus d'informations dans le rapport de la SRWT

    La formation

    Le centre de formation de TEC Hainaut a formé 44 nouveaux conducteurs en 2017 et poursuivi en parallèle la formation continue sur l'accueil des clients à besoins spécifiques (CBS), formation nécessaire au renouvellement du Certificat d'Aptitude Professionnelle (CAP). Le terme "clients à besoins spécifiques" est utilisé dans le Groupe TEC depuis plusieurs années. Il a l'avantage d'être plus large que celui de personnes à mobilité réduite, de mieux englober ceux qui souffrent d'une déficience (visuelle, auditive, intellectuelle, …) mais aussi les femmes enceintes, les clients avec enfants en bas âge, les touristes. Toutes ces personnes ont un point commun : elles ont besoin d'une attention particulière lors de la prise en charge. Il est donc essentiel que les conducteurs sachent précisément comment agir avec elles et c'est sur cela qu'est principalement axée la formation. Le formateur y rappelle aussi le contexte qui a conduit au choix de la thématique : une convention de 2013 lie le Groupe aux associations de défense des droits des personnes à mobilité réduite et prévoit de rendre progressivement nos lignes accessibles. L’auto-école dispose d’un quai PMR spécifiquement destiné aux exercices pratiques de la formation sur le parking.

    Depuis mars 2017, l’auto-école dispense également une nouvelle formation continue dans le cadre du Certificat d’Aptitude Professionnelle. La thématique ? Le code de la route et le constat européen d’accident. Cette formation se démarque par son aspect ludique : l’apprentissage se fait grâce à un plateau de jeu créé sur le modèle du "Trivial Pursuit". Celui-ci, développé par l’Académie de la Mobilité, permet d’impliquer activement tous les candidats dans la formation, tout en favorisant un travail de réflexion en équipe.

    44nouveaux conducteurs formés en 2017

    2170heures de cours théoriques

    5248heures de formation pratique

    1540heures de formation continue sur l'accueil des clients à besoins spécifiques et sur le code de la route

    Renfort auto-école

    En 2017, une vague de recrutement exceptionnelle s’est opérée au sein de l’auto-école. 14 candidats ont été formés en même temps. Toutefois, l’auto-école, composée de six autobus standards et de deux articulés, ne compte que 4 moniteurs. Il a donc fallu repenser l’organisation de la formation. Pour cela, 11 membres du personnel de TEC Hainaut parmi les chauffeurs-voitures et les contrôleurs leur ont prêté main-forte. L’encadrement a revu les horaires de formation. Habituellement, les candidats sont formés de 8h à 16h avec parfois un horaire de pause afin d’expérimenter les conditions de trafic en heures de pointe. Pour ce recrutement spécial, les journées ont été systématiques organisées en pause : de 5h à 13h et de 12h à 20h. Ainsi, il était possible de former deux candidats par autobus.

    Autres formations

    D'autres formations ont été organisées autour de différentes thématiques pour répondre aux besoins de différents services : gestion du temps, gestion du stress, secourisme, management, gestion des réclamations, auto-évaluation, logiciels autocad (utilisé par le bureau d’études) et Excel, accident de travail et de roulage.

    Système de pointage pour les employés

    Par ailleurs, depuis 2016, nous avons acquis et fait installer des nouvelles pointeuses sur tous les lieux de travail de TEC Hainaut. Les nouvelles pointeuses, et le programme informatique lié, permettront à terme de gérer électroniquement une série de tâches, notamment les congés. Ce projet est en cours de finalisation. Après les installations techniques nécessaires, équipements et logiciels, les services Administratifs, Exploitation, Technique et Communication ont mené un travail d’analyse dont le but est d’harmoniser les principes et règles de pointage au niveau de l’ensemble des employés. De nombreuses réunions et formations ont jalonné ce projet.

    Nouvelle procédure de congés pour les conducteurs

    Suite à des difficultés et incompréhensions dans le mécanisme d’attribution des congés aux conducteurs, la procédure a été remise à plat et, après plusieurs réunions de travail avec les organisations syndicales, une nouvelle méthode a été mise en place en fin d’année pour les congés 2018.

    Journal

    TEC Hainaut édite tous les mois un journal d'entreprise sobrement intitulé "Le Journal". Il relate les évènements, les nouveautés, les projets, l’actualité, … Il contient également de nombreux témoignages et interviews de membres du personnel ou de clients. En 2013, la formule a changé (graphisme plus moderne et nouveaux contenus) mais pas l'esprit : "Le Journal" reste avant tout humain.

    TEC'tv

    Au printemps 2014, nous avons lancé TEC'tv, un affichage interne diffusé via des écrans installés dans tous nos lieux de travail. Informations générales, conseils de conduite ou autres, campagnes, agenda, concours, etc. Les messages texte sont courts et faciles à lire, ils apparaissent de manière dynamique et attractive. Et il est aussi possible de publier des vidéos ou des infographies animées. Autre avantage : la réactivité. Les gestionnaires TEC'tv peuvent modifier l'affichage en temps réel depuis n'importe quel ordinateur.

    Intranet

    Un début d'intranet a vu le jour il y a quelques années. Son premier outil était de taille et a demandé un important développement. Il s'agissait du webshop uniforme pour les conducteurs. Ont suivi : une application pour les concours, une rubrique avantages personnel et plan intempéries ainsi que le webshop "équipements techniques" pour le personnel des centres d'entretien et de notre atelier central à Eugies.

    Gouvernance

    Conseil d'Administration

    Administrateurs représentant le Gouvernement

    Monsieur Philippe LIBIEZ 1
    Le président
    Monsieur Ghislain STIÉVENART
    Le vice-président
    Madame Christine LAGNEAU
     
    Madame Yolande SAMPARESE
     
    Monsieur André LASSOIE
     
    Madame Brigitte VAN DEN ABEELE
     
    Monsieur Patrick MÉLIS
     
    Madame Françoise GHIOT
     
    Monsieur Frédéric SEYNHAEVE 2
     

    Administrateurs représentant les communes

    Monsieur Henry MAILLARD
     
    Monsieur Jacques GRAUX
     
    Monsieur Philippe BOUCHEZ
     
    Monsieur Guy LELOUX
     
    Madame Patricia OPSOMER 3
     

    Commissaire délégué

    Monsieur Benoît LALOUX
     

    Membres avec voix consultative

    Monsieur Vincent PEREMANS
    Administrateur Général
    Monsieur Vincent URBAIN
    Administrateur Général adjoint
    Monsieur Pascal BAILLY
    Secrétaire permanent CGSLB
    Monsieur Vincent VANBOUCQ
    Secrétaire permanent CGSP

    Secrétariat du Conseil d'administration

    Assuré par la direction générale


    1 Décédé le 6 novembre 2017
    2 Démission actée le 28 avril 2017
    3 Démission actée le 23 juin 2017

    Direction générale

    Arthur Gosée
    Directeur général
    Rémy Prévot
    Directeur général adjoint

    Direction administrative

    Anne Dumont
    Directrice
    Jean-Philippe Delbar
    Responsable financier

    Direction de l'Exploitation

    Isabelle Despeghel
    Directrice
    Pascal Defrenne
    Manager opérationnel

    Direction des services technique & informatique

    Philippe Larcin
    Directeur
    Thierry Mainil
    Manager opérationnel

    Audit interne

    En 2017, le Comité d’Audit s’est réuni à quatre reprises.

    Le programme initial de 2017 comprenait 20 missions d’audit. En cours d’année, le nombre de missions a été porté à 24 suite à l’ajout des missions relatives à l’évaluation de l’exécution du contrat de service public 2013-2017, à la conformité avec le Règlement général sur la protection des données (RGPD), à l’audit de la Cour des Comptes sur le transport scolaire et au processus de gestion des actifs de l’IRP TEC PENSION.

    Les missions finalisées en 2017 portent sur les amendes administratives, l’évaluation et la comptabilisation des provisions pour dépollution, l’actualisation du plan d’entreprise, le suivi et la coordination de l’audit externe sur l’organisation et le fonctionnement du Groupe, le plan de financement de l’IRP TEC PENSION, les audits qualité de l’Audit Interne et de l’Académie de la Mobilité et les deux suivis semestriels de la mise en œuvre des recommandations.

    Les missions d’assurance dont l’achèvement et/ou la réalisation sont prévus en 2018 concernent l’inventaire des immobilisés, le processus budgétaire, la mise en place des recommandations de l’audit sur l’accidentologie, la sécurisation des réseaux informatiques, la valorisation et le paramétrage des titres de transport, la gestion des transports spéciaux, et la gestion des actifs de l’IRP TEC PENSION. Les missions de conseil qui se prolongeront en 2018 concernent la coordination des processus, l’analyse des risques des principaux projets, l’établissement du code de conduite, la gestion des incidents liés aux attentats, la négociation du futur contrat de service public et la fusion juridique de six sociétés du Groupe, la mise en conformité par rapport au règlement européen sur la protection des données (RGPD), ainsi que la coordination de l’audit de la Cour des Comptes sur la gestion du transport scolaire des enfants à besoins spécifiques.

    Commissaires aux comptes

    SCCRL Ernst & Young
    Réviseurs d’entreprises, représentée par Madame Marie-Laure MOREAU
    SCPRL KNAEPEN LAFONTAINE
    Réviseurs d’entreprises, représentée par Monsieur Philippe KNAEPEN
    SCRL CALLENS, PIRENNE, THEUNISSEN & Co
    Réviseurs d’entreprises, représentée par Monsieur Baudoin THEUNISSEN
    Pour TEC Hainaut,
    SCRL CALLENS, PIRENNE, THEUNISSEN & Co
    Réviseurs d’entreprises, représentée par Monsieur Baudoin THEUNISSEN

    Rapport financier