TEC

Retour aux sociétés

TEC Hainaut

Le mot du Président

Nos clients

En 2016, nous avons produit 20 709 001 kilomètres et nos clients ont effectué 21 438 101 voyages, avec en moyenne des déplacements de 8 kilomètres. Notre offre de transport repose sur un réseau organisé autour de 107 lignes et 2861 arrêts, auxquels s’ajoutent quelques 300 circuits journaliers de transport scolaire, une offre spécifique à destination des personnes à mobilité réduite et quatre Proxibus mieux adaptés aux besoins des zones rurales. Le chiffre d’affaires généré par nos activités s’élève à 17 304 944 €, en progression de 0,81 % par rapport à l’année précédente. Cette comparaison à 2015 confirme les principales évolutions de comportements et de choix de nos clients. Les achats de titres de transport via les automates de vente (SELF) représentent aujourd’hui près de 20 % du total. Nous avons enregistré un recul important des ventes de titres multi-voyages, la poursuite de l’utilisation de billets et également un accroissement important de l’usage des abonnements mensuels. Nous comptons aujourd’hui 52 305 clients abonnés, avec un gain de 5241 usagers en un an.

Notre compte de résultats

Les ressources de TEC Hainaut s’articulent autour de 765 collaborateurs répartis en une centaine de métiers, 274 autobus en régie et 89 chez nos loueurs privés, 4 dépôts principaux et autant d’ateliers de maintenance. Traduites en termes comptables, ces données s’agglomèrent en charges à hauteur de 80,2 millions d'€, avec en solde un boni de 1 190 553 €, que nous avons décidé d’affecter progressivement à des améliorations quantitatives et qualitatives récurrentes de notre offre de transport, là où les besoins les plus importants seront identifiés.

Parcourant l’année 2016, nous souhaitons épingler les réalisations suivantes.

L'Intra Muros redessiné

En collaboration avec la Ville de Mons et répondant à sa décision de revoir à la baisse sa contribution à la gratuité des services Intra Muros, nous avons redessiné le réseau montois au travers de 2 circuits à l’intérieur de la ville et de 2 lignes desservant des pôles commerciaux et sportifs extérieurs ainsi que des zones de parking. Complémentairement, la tarification de ces dessertes spécifiques a été revue et l’exploitation a été adaptée en termes d’amplitude, de fréquences et d’horaires. Les premiers résultats enregistrés depuis juillet sont encourageants.

L’éco-conduite au cœur de nos priorités

Notre entreprise a été choisie par le Groupe TEC pour initier un projet d’éco-conduite. Le site d’Eugies a été retenu comme pilote et, au terme d’une année d’analyses, de préparation et de communication interne, l’expérience a pu commencer concrètement début 2017. Ce projet nous paraît essentiel car il synthétise à lui seul toutes les composantes de notre activité et de notre rôle sociétal. Rappelons ici qu’il vise simultanément quatre objectifs : amélioration du bien-être de travail des conducteurs, meilleure qualité du service pour nos clients, réduction de consommation et baisse du nombre d’accidents, apport environnemental par la réduction de la pollution. Le rapport d’activités 2017 nous permettra un premier retour sur les résultats enregistrés.

Les investissements se poursuivent

Au cours des dernières années, nous avons pu mettre en lumière la nécessité de répondre à la hausse de la demande de transport par des accroissements de capacité au niveau de l’offre. C’est dans cet esprit que se poursuivent les travaux de construction de notre nouveau site de Houdeng. La seconde phase de travaux est en cours, comportant un élargissement de nos parkings autobus ainsi que la réalisation de la station tankage et préparation des véhicules.

Dans ce volet investissements, signalons aussi en 2016 l'accord du Conseil d'administration de la SRWT pour l'acquisition de 48 bus standards hybrides (298 au total pour le Groupe), la poursuite des travaux de modernisation de nos dépôts et ateliers avec entre autres le remplacement et l’isolation des toitures de l’atelier central d’Eugies, ainsi que la continuation de la démarche de collaboration avec les communes pour la réalisation d’investissements d’infrastructure sur le réseau. Ainsi par exemple, ont été réalisés récemment deux sites propres et trois arrêts à proximité du nouveau Centre Hospitalier de Wallonie Picarde à Tournai, quatre points d'embarquement à Cuesmes et Froyennes, etc.

En mars dernier, nous avons fêté avec nos collaborateurs tournaisiens le lancement du nouvel habillage de nos véhicules "Tournai City", résultat d’un concours ouvert aux écoles de l’entité. Au travers de ce nouveau look, nous voulons affirmer notre volonté d’inscrire notre activité et nos services au cœur des Cités que nous desservons.

Notre ressource importante : le capital humain

Au niveau des ressources humaines, le présent rapport vous informera sur les activités de recrutement et de formation que nous mettons en œuvre dans nos différents départements. Nous souhaitons faire un focus sur le projet "pointage appointés" qui a mobilisé nos trois directions et qui a pour objectifs de moderniser l’outil informatique et de redéfinir le cadre règlementaire correspondant. La mise en application du nouveau logiciel est programmée pour le premier semestre 2017.

Il est important aussi de rappeler ici le travail de fond qui se fait actuellement au sein du Groupe, visant l’instauration de centres de services partagés au niveau des achats, de la comptabilité, du recrutement et de la formation ainsi que de la communication. Ce travail complexe et de longue haleine fait partie des nombreux projets par lesquels le Groupe TEC vise à améliorer son organisation et son efficience.

Sous l’angle de l’évolution du dialogue social, le rapport 2016 de l’observatoire social insiste à nouveau sur la volonté affirmée des interlocuteurs sociaux de privilégier les échanges et les recherches de solutions partagées, aucune réunion "officielle" de conciliation locale n’ayant été nécessaire. Le rapport explicite quatre exemples qui illustrent cette approche : les mesures progressives de réorganisation du site de La Louvière, l’installation de défibrillateurs gérée par le CPPT ou encore les efforts de communication interne mis en œuvre dans les dossiers du nouvel Intra Muros de Mons et le projet pilote éco-conduite.

Plan d’entreprise

Notre Conseil d’administration a pris connaissance le 18 novembre dernier du niveau élevé de mise en œuvre des objectifs annuels de notre plan d’entreprise, celui-ci constituant le document de référence de nos réalisations.

Vers un management transversal de la mobilité

À l’instar de la société dans son ensemble, le management de la mobilité est en forte évolution. Nos collaborateurs veulent s’inscrire dans ces nouveaux concepts pour les intégrer dans nos projets, qu’il s’agisse d’intermodalité, de mobilité combinée, de prise en compte des modes actifs que sont le vélo et la marche, d’insertion dans les projets "smart cities" ou encore de l’arrivée de nouveaux acteurs sur le marché comme Cambio et les voitures partagées, Uber ou Google Maps.

Au cœur des transitions technologiques

Enfin, et cela constitue une part importante de nos travaux, nous sommes partie prenante dans les grands projets transversaux pilotés au sein du Groupe TEC par la SRWT. Ayant pris ses fonctions en début d’année, Vincent Peremans, Administrateur général de la SRWT, a pu présenter sa vision du futur lors de rencontres avec nos collaborateurs en fin d'année.

Sans détailler tous les projets en cours, nous pouvons dire que nous sommes entrés de plain-pied dans les grandes transitions technologiques qui tracent, de manière de plus en plus rapide, le devenir de nos sociétés et de nos entreprises. Citons deux axes majeurs que le Groupe a commencé à construire : d’une part, le passage à différentes formes d’énergie électrique pour nos autobus et, d’autre part, GO DIGITAL, soit l’implémentation d’une série de services digitaux nouveaux et en temps réel pour l’information de nos clients ainsi que notre gestion interne.

En guise de point final à l’introduction au rapport annuel, nous souhaitons redire que la richesse d’une entreprise repose sur la qualité des femmes et des hommes qui la composent. À tous nos collaborateurs, nous voulons adresser ici les remerciements du Conseil d’administration et de l’équipe de direction de TEC Hainaut pour leur compétence, leur disponibilité et leur conscience professionnelle.

Philippe LIBIEZ

Président du Conseil d’administration

Philippe LIBIEZ

Ghislain STIÉVENART

Vice-président du Conseil d'administration

Ghislain Stievenart

Le TEC en chiffres

Clients

Plus de 50 000
abonnements en cours de validité en 2016

En moins de 15 ans, le nombre d'abonnés a presque doublé !

21 € par mois
le prix d'un abonnement Horizon 12-24 ans : libre-parcours wallon
(tarifs 2016)

Personnel

La première richesse de notre entreprise
765
collaborateurs
±100
métiers
9
lieux de travail

Réseau

Un territoire qui s'étend de Comines à Anderlues
107
lignes de bus
2620
km de réseau
 

soit la distance entre Mons et
la ville de Saint-Pétersbourg en Russie !

21
millions de km parcourus en 2016

soit 1,4 fois le tour de la Terre par jour !

Résultats financiers

80,2 millions d'€
de budget d'exploitation par an, dont
62,2 millionsfinancés par une subvention de la Région wallonne
17,3 millions d'€
notre chiffre d'affaires pour 2016
+1,2 millions d'€
le résultat de l'exercice

Les faits marquants

1er janvier

La formation initiale des conducteurs passe de 6 à 8 semaines pour mieux coller aux besoins du terrain. Les 2 semaines supplémentaires permettent en effet l'apprentissage immédiat – et plus 6 mois plus tard – de la conduite sur autobus articulés et la familiarisation aux lignes du secteur d'affectation. Le centre de formation de Mons accueille chaque année une cinquantaine de nouveaux conducteurs.

8 mars

Le Ministre Carlo Di Antonio rencontre une conductrice d'Eugies, Kathy Adam, dans le cadre de la journée des droits de la femme. Objectif : mettre en avant le métier et plus généralement le rôle des femmes dans nos entreprises. Après une courte visite du dépôt d'Eugies, le Ministre et la direction de TEC Hainaut embarquent sur la ligne 2 et accompagnent Kathy Adam pendant une partie de son service.

Visite du ministre

12 mars

Le concours de relooking de bus organisé pour les 25 ans du Tournai City est clôturé en grandes pompes : remerciements, remise de prix, gâteau d'anniversaire et surtout, présentation du premier bus nouveau look. Le décor est une adaptation du projet d'une élève de rhéto du Collège Notre-Dame de la Tombe de Kain.

Relooking tournai city

1er juillet

Le réseau urbain montois change de visage. Les circuits sont rebaptisés et de nouveaux lieux desservis. Les circuits City'O et City'R roulent du côté cœur historique et les lignes 50 et 60 côté "nouvelle ville", respectivement vers le Grand Large et les Grands Prés. Pour pouvoir continuer à offrir un service de qualité, le réseau devient payant mais avec tarif préférentiel sur les circuits City.

Reseau urbain montois

1er septembre

La ligne 41 Mons – Maubeuge reprend complètement du service grâce à un nouveau protocole d'accord TEC Hainaut/SMTUS (partenaire français). Pour les clients, cela signifie : trajet direct sans correspondance à la frontière et titre de transport unique. La ligne 41 était fractionnée depuis deux ans, suite à une réorganisation administrative du côté français.

Septembre marque aussi la reprise des travaux au dépôt de Houdeng. Cette nouvelle phase, qui intervient après une pause de 5 ans, consiste en la construction de deux nouveaux quais pour autobus, de la station de préparation-nettoyage et de la cabine haute tension du dépôt. TEC Hainaut poursuit ainsi ses investissements. Indispensable pour faire face à l'augmentation croissante de la clientèle.

Dépôt Houdeng

28 septembre

Le secteur du Centre accueille des contrôleurs de tous les TEC pour une opération inter TEC et Police. Objectif : prévenir, contrôler et verbaliser bien sûr, mais aussi échanger sur le fonctionnement du portable de contrôle (PDC). Celui-ci est apparu en même temps que TEC It Easy, le système de télébillettique du Groupe TEC.

24 octobre

Du neuf encore en cette fin d'année au niveau de notre centre de formation de Mons. Il accueille en effet un bus double commandes ainsi qu'un quai d'exercices pour la nouvelle formation "clients à besoins spécifiques". Ce terme regroupe les personnes à mobilité réduite et toutes celles qui ont besoin d'une attention particulière lors de la prise en charge (femmes enceintes, touristes, etc.)

8 novembre

Vincent Peremans, Administrateur général du Groupe TEC, lance la réflexion sur la démarche stratégique 2018-2022 en rencontrant les collaborateurs de TEC Hainaut. Pour lui, le transport en commun est un secteur d'avenir, qu'il faut développer tous ensemble. Toutes les idées sont donc les bienvenues !

Visite V. Permans

Les clients

Nos clients

Fréquentation

En 2016, nous estimons que la clientèle a effectué 21 438 101 trajets sur les lignes de TEC Hainaut.

Abonnements

Le nombre d'abonnements "12-64 ans" en cours de validité est en hausse. En décembre 2016, nous en comptions 32 514, soit une augmentation de 6,7 % par rapport à 2015 et le double par rapport à 2004 !

32 514
abonnements en cours de validité au
31 décembre 2016, dont
18 282 abonnements annuels
14 232 abonnements mensuels
12 541
abonnements 65+

(tarif préférentiel pour les personnes âgées de 65 ans et plus)

32 514 abonnements en cours de validité en décembre 2016

Sur le terrain, nous constatons par ailleurs que nos bus continuent de se remplir et que le transport en commun prend une place de plus en plus importante dans les flux de mobilité. Nous sommes donc forcés de réorganiser régulièrement nos services et d'acquérir des véhicules articulés plutôt que des standards (capacité d'accueil de 142 personnes au lieu de 98).

Kilomètres parcourus

Kilométrage annuel en charge Offre au 31/12/2016
Régie Exploitants Total
Lignes régulières Urbaines 1 775 856 183 518 1 959 374
Périurbaines 5 882 127 1 635 119 7 517 246
Rurales 1 535 516 2 206 075 3 741 591
Total 9 193 499 4 024 712 13 218 211
Proxibus - 91 061 91 061
Spéciaux 95 954 58 817 154 771
Transport scolaire - 6 559 944 6 559 944
TPMR - 685 014 685 014
Total général 9 289 453 11 419 548 20 709 001

Nos lignes (régie et loueurs)

Lignes régulières

TEC Hainaut assure 107 lignes régulières, sur un vaste territoire qui s'étend de Comines à Anderlues.

Mons Borinage

52 lignes

17% urbaines

37% périurbaines

46% rurales

58% assurées en régie

34% mixtes (régie et exploitants)

8% totalement sous-traitées

Centre

20 lignes

35% urbaines

55% périurbaines

10% rurales

90% assurées en régie

5% mixtes (régie et exploitants)

5% totalement sous-traitées

Hainaut occidental

35 lignes

32% urbaines

34% périurbaines

34% rurales

9% assurées en régie

63% mixtes (régie et exploitants)

28% totalement sous-traitées

Reprise de la ligne 41 Mons – Maubeuge.

En août 2016, TEC Hainaut et son partenaire français le SMTUS ont signé un protocole d'accord pour la reprise complète de la ligne 41 Mons – Maubeuge au 1er septembre. Pour les clients, concrètement, cela signifie : un trajet direct, sans correspondance à la frontière et donc sans changement de bus, un titre de transport unique pour les trajets internationaux et un nouvel horaire, identique tous les jours de l'année (à quelques différences près pour le samedi). Pour rappel, la ligne 41 avait été interrompue en juillet 2014 après 23 ans de bons et loyaux services. En cause, une réorganisation administrative du côté français et le transfert de la gestion de cette ligne transfrontalière au SMTUS, le Syndicat Mixte de Transports Urbains de la Sambre. Le service a heureusement très vite repris mais avec correspondance à la frontière. Les clients qui effectuaient un trajet international devaient donc changer de bus mais aussi être en possession de deux titres de transport, un belge et un français. Ces contraintes se sont envolées avec l'entrée en vigueur du nouveau protocole d'accord et la reprise complète de la ligne.

Reprise de la ligne 41 Mons – Maubeuge

Liste complète des lignes régulières

Type de zone Exploitation par la régie, les exploitants ou en mixte
Mons-Borinage
1 Mons - Saint-Ghislain périurbain mixte
2 Mons - Dour périurbain mixte
4 Wasmes - Baudour rural mixte
6 Mons - Flénu périurbain mixte
7 Mons - Quiévrain rural régie
8 Dour - Erquennes rural régie
8/ Dour - Blaugies rural régie
9 Mons - Dour périurbain régie
10 Saint-Ghislain - Herchies rural régie
11 Saint-Ghislain - Hornu - Boussu rural mixte
11/ Saint-Ghislain - Boussu - Hornu rural régie
12 Saint-Ghislain - Wasmuël rural régie
13 Saint-Ghislain - Quevaucamps rural régie
14 Mons - Saint-Ghislain périurbain mixte
14/ Mons - Ghlin (Place) urbain régie
14B Mons - Ghlin (Busteau) urbain régie
15 Mons - Soignies périurbain régie
15/ Mons - Casteau périurbain régie
16 Mons - Jurbise périurbain régie
16/ Mons - Nimy urbain régie
18 Mons - Saint-Denis périurbain régie
19 Mons - Jemappes périurbain régie
19/ Mons - Jemappes périurbain régie
21 Binche - Estinnes rural mixte
22 Mons - Binche périurbain régie
23 Mons - Quévy périurbain mixte
25 Ghlin - Blaregnies rural mixte
26 Soignies - Horrues périurbain régie
126 Enghien/Edingen - Braine-le-Comte périurbain régie
27 Soignies - Silly rural régie
27/ Soignies - Neufvilles périurbain mixte
28 Saint-Ghislain - Roisin rural régie
29 Quiévrain - Hensies rural régie
29' Quiévrain - Roisin rural régie
31 Quiévrain - Dour rural régie
34/ Givry - Binche périurbain mixte
134/ Mons - Beaumont rural mixte
41 Mons - Maubeuge (ligne scindée à la frontière) périurbain exploitant
42 Enghien/Edingen - Neufvilles rural exploitant
78 Saint-Ghislain - Péruwelz rural mixte
87 Ronse/Renaix - Enghien/Edingen rural exploitant
94 Ath - Enghien/Edingen périurbain mixte
96 Mons - Aulnois périurbain mixte
100 Ath - Saint-Ghislain rural mixte
108 Binche - Erquelinnes rural mixte
IM Mons Intra Muros

(4 circuits urbains) A B C D

urbain régie
R Wasmes rural régie
U Mons urbain régie
Proxibus Quévy Aulnois - Frameries rural exploitant-comm
Centre
23 Manage - Familleureux - La Louvière - Manage périurbain régie
25 Bois d’Haine - La Louvière - Manage urbain régie
26 Bois d’Haine - La Louvière - Haine St Pierre - Manage urbain régie
33 Manage - La Louvière - Familleureux - Manage périurbain régie
35 Manage - La Louvière - Bois d’Haine urbain régie
36 Manage - Haine St Pierre - La Louvière - Bois d’Haine urbain régie
30 Anderlues - Thieu périurbain régie
32 Le Roeulx - Maurage rural régie
37-37/ La Louvière - Houdeng urbain régie
38 Jolimont - La Louvière - Trivières périurbain régie
40 La Louvière Sud - Houdeng (Garocentre) urbain régie
82 Mons - Trazegnies périurbain régie
107 Jolimont - Ecaussinnes périurbain mixte
132 La Louvière - Morlanwelz - Binche périurbain régie
133 Binche - Morlanwelz - La Louvière périurbain régie
134 La Louvière - Soignies périurbain régie
136 Anderlues - La Hestre périurbain régie
167 La Louvière - Luttre périurbain régie
473 Braine-le-Comte - Steenkerque rural exploitant
Hainaut occidental
1 Tournai - Herseaux - Mouscron/Moeskroen périurbain mixte
2 Tournai - Pecq - Mouscron/Moeskroen périurbain mixte
3 Mouscron/Moeskroen - Comines/Komen périurbain mixte
4 Tournai - Baisieux périurbain mixte
6 Comines/Komen - Houplines rural mixte
7 Tournai - Rongy - Guignies périurbain mixte
8 Tournai - Péruwelz - Bon-Secours périurbain mixte
9 Tournai - Ath périurbain mixte
10 Ath - Ellezelles périurbain exploitant
12 Ath - Ligne - Blaton périurbain exploitant
80 Blaton - Quevaucamps - Bernissart rural exploitant
81 Ath - Beloeil - Blaton rural exploitant
86A Leuze - Péruwelz - Blaton rural exploitant
86B Ronse/Renaix - Leuze rural mixte
86C Leuze - Péruwelz rural exploitant
88 Tournai - La Glanerie rural mixte
95 Tournai - Leuze périurbain mixte
97 Tournai - Kain - Ronse/Renaix rural mixte
98 Tournai - Lesdain périurbain mixte
483 Tournai - Mourcourt - Ronse/Renaix rural mixte
491 Tournai - Mortagne - Péruwelz périurbain mixte
M Mouscron - Mont à Leux urbain mixte
MWR Mouscron - Wattrelos - Roubaix urbain exploitant
P Mouscron/Moeskroen - La Planche urbain mixte
RT Mouscron/Moeskroen - Risquons-Tout - Tourcoing urbain mixte
BLC Proxibus Comines/Komen rural commune
BLB Proxibus Bernissart rural commune
BLCh Proxibus Chièvres rural commune
Tournai City
B Kain - Tournai - Blandain urbain mixte
K Froyennes - Tournai - Kain urbain mixte
Z Tournai - Froyennes Zoning urbain régie
Z/ Kain - Tournai - Froyennes urbain mixte
R Tournai - Rumillies urbain régie
V Tournai - Vaulx urbain régie
W Tournai - Warchin - Rumillies urbain mixte

À côté des lignes régulières classiques, TEC Hainaut propose également des circuits urbains.

Réseau urbain montois

Le réseau du cœur de Mons est créé en 1999 grâce à un partenariat entre la Ville de Mons et TEC Hainaut. Le 1er juillet 2016, il prend un nouveau départ, avec des changements importants au niveau des itinéraires et des lieux desservis, des plages horaires et de la fréquence mais aussi de la tarification. Les circuits urbains de la Cité du Doudou avaient la particularité d'être les seuls gratuits en Belgique. C'était une volonté de la Ville, qui compensait la gratuité par une contribution financière. Cette contribution a malheureusement été réduite et les partenaires ont décidé de rendre le service payant pour pouvoir maintenir sa qualité et même l'améliorer en termes de dessertes et de plage horaires (passage dans la zone du Grand Large ainsi que dans le centre d'Hyon et premiers départs à 5h30 au lieu de 7h auparavant.)

Aujourd'hui, le réseau urbain montois, c'est donc :

  • 2 circuits urbains redéfinis côté cœur historique, City'R et City'O, ce dernier incluant l'extension d'Hyon ;
  • 2 lignes côté "nouvelle ville", 50 vers le Grand Large et la piscine, 60 vers les Grands Prés.

Leur fréquence est de 15 minutes en semaine et 20 minutes le week-end.

Sur les lignes 50 et 60, c'est le tarif TEC classique qui est d'application ; sur les circuits City'O et City'R, un tarif "symbolique" et préférentiel de 6 € pour 20 trajets avec le titre CITY MONS MULTI 20. Les titres classiques TEC sont bien sûr aussi acceptés. Le passage à un service payant n'a donc eu aucun impact sur les abonnés par exemple.

Réseau urbain montois
Consulter le dépliant Mons en bus
Tournai City

C'est le circuit urbain de Tournai. Il relie le centre-ville et les localités avoisinantes. Lancé en mars 1990, il a connu plusieurs modifications. Aujourd’hui, il est composé de sept lignes : B vers Blandain, K vers Kain, Z et Z/ vers Froyennes, R vers Rumillies, V vers Vaulx et W vers Warchin-Rumillies.

En 2015, le Tournai City a eu 25 ans et, hasard du calendrier, la flotte de midibus qui dessert ses circuits a été complètement renouvelée. Pour célébrer cet anniversaire et poursuivre la tradition des bus décorés (les véhicules Tournai City ont toujours eu un design spécifique), TEC Hainaut a organisé un concours de relooking pour les élèves des écoles secondaires et supérieures de la ville, et un concours de dessin pour les élèves de primaire. La thématique était "Tournai : une ville, ses habitants, son bus". Tous les projets de relooking et les dessins ont été soumis aux votes des Tournaisiens, de notre personnel et d'un jury TEC Hainaut/Ville de Tournai.

Le mercredi 9 mars 2016, la direction de TEC Hainaut a rendu visite en bus aux trois classes de primaire gagnantes (deux de l'école du Château et une de l'école Saint-Michel), pour leur remettre un chèque géant de 250 €, des gadgets et des œufs en chocolat. Et le samedi 12 mars, nous avons présenté le premier bus Tournai City "nouveau look". Le décor est une adaptation du projet d'une élève de rhéto du Collège Notre-Dame de la Tombe de Kain. La jeune fille a été doublement récompensée puisqu'elle a reçu un ordinateur portable et que 14 bus relookés circulent dans le centre de Tournai depuis septembre 2016.

Bus Tournai City
Sur les bus Tournai City "nouveau look", une route mais aussi des panneaux, qui évoquent des lieux, des évènements, des éléments de patrimoine, etc.

Le but de ce service de proximité est de répondre aux besoins de la population des communes rurales et/ou géographiquement étendues dont certaines zones sont peu ou pas desservies. En cause : une demande faible et donc un coût de production élevé pour un service classique. Les Proxibus constituent donc une bonne alternative.
TEC Hainaut en comptait quatre en 2016 : Bernissart, Chièvres (ne roule plus depuis le 1er janvier 2017), Comines et Quévy. Ceux-ci fonctionnent grâce à des conventions liant TEC Hainaut et chacune de ces communes.

La technologie sans contact a fait son apparition à bord des véhicules Proxibus le 1er avril 2016. Les clients ont dû prendre de nouvelles habitudes : acheter leurs titres de transport en prévente et valider à chaque montée à bord. Si la télébillettique est arrivée plus tard dans les Proxibus que sur le reste du réseau, c'est parce qu'il a fallu développer un appareil de vente et de validation adapté à ce type de véhicules, et donc petit, maniable et simple d'utilisation. Cet appareil, c'est le PDV, le portable de vente.

Proxibus
En 2016, nos quatre Proxibus ont transporté ensemble
11 680
personnes.

Le transport scolaire est un service organisé sous forme de ramassage porte-à-porte quotidien. Il assure le déplacement entre le domicile et l’école pour les élèves qui ne disposent pas d’une ligne publique. C'est pourquoi il est également appelé transport de carence.

Répartition des élèves

Nombre de circuits 286
Kilométrage annuel 6 559 944
Coût 10 719 967 €
Répartition des élèves transportés
Enseignement ordinaire 2 266
Enseignement spécial 4 844
Total des élèves transportés 7 110


Transports scolaires
Plus d'informations dans le rapport de la SRWT
Service à la demande

Le transport de personnes à mobilité réduite est un transport "porte-à-porte" organisé par les TEC et réservé aux personnes qui ne peuvent utiliser le transport en commun ordinaire définitivement ou temporairement et cela, pour des raisons de santé. Il est confié depuis plusieurs années déjà à des partenaires externes conventionnés. TEC Hainaut travaille avec huit opérateurs, qui couvrent trois quarts de son périmètre d’exploitation. À terme, nous souhaitons pouvoir proposer ce service à la demande partout et plusieurs projets en cours vont en ce sens. L'un d'eux a d'ailleurs été finalisé fin 2016, pour se concrétiser le 1er janvier 2017. Il s'agit de la couverture de deux communes supplémentaires, Silly et Enghien, par un partenaire de longue date à savoir, Handicap-Car.

Audit PMR
Consulter la carte des partenaires de TEC Hainaut pour le transport de personnes à mobilité réduite
Sur les lignes régulières

TEC Hainaut veille quotidiennement à améliorer le transport sur lignes régulières via l'acquisition de bus équipés d'une rampe d'embarquement et la réalisation d'aménagements aux arrêts. En octobre 2013, nous avons signé, au même titre que le reste du Groupe TEC, une convention avec les principales associations représentant les personnes à mobilité réduite.
Dans ce cadre, 21 lignes et circuits ont été audités et une trentaine de points d'arrêt situés entre Mons et La Louvière (trajet de la ligne 82) font l'objet d'un projet d'aménagement pour 2017. En septembre 2016, nous avons aussi commencé à former nos conducteurs à l'accueil des clients à besoins spécifiques, c'est-à-dire les personnes à mobilité réduite et, plus largement, toutes celles qui ont besoin d'une attention particulière lors de la prise en charge (personnes âgées, femmes enceintes ou avec enfants en bas âge, touristes, etc.)

Audit PMR
Audit de la ligne 2 Mons-Dour avec des personnes à mobilité réduite, les associations et les responsables de TEC Hainaut.


8
opérateurs partenaires
(11 conventions)
36
entités couvertes sur les 49 de notre périmètre d'exploitation
±60 000
personnes transportées en 2016

Les services spéciaux

TEC Hainaut propose des services personnalisés pour permettre à un groupe de se déplacer vers une destination choisie. Il s’agit le plus souvent de conduire des groupes d’élèves à la piscine ou à la bibliothèque mais les services spéciaux répondent également à d’autres demandes très diverses.

11 897
transports spéciaux en 2016
842 118 €
de chiffre d’affaires

Notre approche de la mobilité

Ces dernières années, la SRWT et les TEC ont investi dans de nouveaux outils technologiques (logiciel de cartographie, de production du transport, de géolocalisation, ordinateurs de bord dans les bus, etc.). Leurs usages sont divers mais leur finalité commune : optimiser la qualité du service offert à nos clients et le confort d'utilisation pour notre personnel.

Plus d'informations dans le rapport de la SRWT
Actions de prévention

Depuis de nombreuses années, TEC Hainaut mène une politique de prévention en matière de sécurité. 2016 n’a pas dérogé à la règle. Nous sommes très actifs, notamment pour ce qui est de la sensibilisation des jeunes via les différentes animations organisées pendant l’année.

TEC Hainaut a conclu, il y a déjà de nombreuses années, un contrat de sécurité avec les Villes de Mons, La Louvière, Péruwelz et Tournai et 17 GDP circulent sur nos lignes chaque jour. Dans la Cité des 5 clochers, 2016 a également été l'occasion d'officialiser un partenariat avec la SNCB et la Police pour améliorer la qualité de vie ainsi que le sentiment de sécurité dans et aux abords de la gare. "Officialiser" car des actions étaient déjà en cours depuis plusieurs mois (patrouilles à des heures-clés, opérations stupéfiants, etc.)

Le secteur du Centre a par ailleurs accueilli une grosse opération de contrôle inter TEC et Police en 2016. Celle-ci a rassemblé 27 contrôleurs des cinq TEC et 8 policiers des zones de La Louvière et d'Anderlues-Binche. En tout, 1742 voyageurs ont été contrôlés et 29 constats d'infraction dressés. Les policiers ont eux procédé à 2 arrestations administratives et à la saisie d'une importante quantité de drogue.

Dissuader passe également par la présence de caméras dans les véhicules.

Fin 2016,
94%
de nos bus étaient équipés d’une caméra.
Agressions de conducteurs

En 2016, six agressions de notre personnel de conduite ont entraîné 222 jours d’incapacité de travail. Le chiffre est bien moins élevé qu’il y a quelques années mais nous ne pouvons tolérer ces incidents et poursuivons tous nos efforts, tant en matière de prévention que de répression.

Si, par définition, une agression est grave, les petites incivilités ne sont pas anodines : insultes, vandalisme, jet de projectiles ou autres comportements créant un sentiment d'inconfort et d'insécurité. Ces attitudes inciviques engendrent inévitablement un stress négatif, d'autant plus important qu'il y a un effet d'accumulation.

TEC It Easy

TEC It Easy, c'est le projet de télébillettique (carte sans contact) du Groupe TEC. Au départ, il s'agissait de résoudre une question technique à savoir, remplacer nos oblitérateurs. Mais nous avons pris la balle au bond et décidé de repenser l'ensemble de la relation avec le client. Le projet a été mis en œuvre étape par étape : simplification des tarifs, distribution des cartes MOBIB, installation des valideurs sans contact dans les bus, formation du personnel et le 21 avril 2015, lancement de la validation à bord et de nouveaux canaux de vente, comme les SELF ou l'E-SHOP. Et les évolutions continuent ! En 2016, nous avons lancé l'E-SHOP Mobile ainsi que deux nouveaux titres de transport, les Multi 6 et Multi 4. Les anciens oblitérateurs PRODATA (boîtiers verts) ont aussi été définitivement enlevés des bus.

Plus d'informations dans le rapport de la SRWT

GO DIGITAL

L'objectif du projet GO DIGITAL est de faire entrer le Groupe TEC dans l'ère numérique. En d'autres mots, profiter des nouvelles technologies pour mieux communiquer vers nos clients, toucher de nouveaux utilisateurs (en rendant l'offre plus accessible) mais aussi fournir des outils modernes à tout le personnel. En 2015, la SRWT a commandé une étude sur la question, étude qui nous a permis de définir une vision et les orientations à prendre dans les années à venir. Et en 2016, de nombreux collaborateurs de la SRWT et des TEC ont commencé à travailler en groupes sur différentes thématiques comme le développement d'un nouveau site internet, d'une application mobile, du temps réel, etc.

Plus d'informations dans le rapport de la SRWT

Qualité et études de satisfaction

Nous menons régulièrement des enquêtes de satisfaction pour améliorer le service offert à la clientèle, qui est notre priorité quotidienne.

Plus d'informations dans le rapport de la SRWT

Information et communication

ESPACES TEC

Les ESPACES TEC délivrent des titres de transport et renseignent les clients sur nos services ainsi que ceux de nos partenaires mobilité tels que la SNCB, Cambio, Pro Velo, etc. Une fois que les clients seront habitués à nos nouveaux canaux de vente (E-SHOP, SELF et POINTS TEC), les ESPACES TEC seront davantage dédiés au service après-vente et à l'information.

ESPACE TEC de Mons
Infotec.be

Depuis quatre ans, nos clients bénéficient d'un site internet relifté. Plus performant, plus pratique et plus complet, infotec.be "troisième génération" est incontournable pour obtenir des informations sur les lignes, les horaires, les itinéraires, les perturbations, les services spécifiques, etc. Ce site sera encore amené à évoluer dans le cadre du projet GO DIGITAL.

Plus de
14 millions
de visites sur infotec.be,
dont
58%
via smartphones,
37%
via ordinateurs et
5%
via tablettes.
Plan intempéries

La météo a été plutôt clémente durant les derniers hivers et le Plan intempéries n'a pratiquement pas été activé. Mais en cas de verglas ou de neige, l'outil est indispensable pour bien informer les conducteurs et la clientèle.

Le système mis en place fin 2011 est innovant. L’état du réseau est renseigné en temps réel par les dispatchers dans une application informatique et l’information est instantanément diffusée via différents canaux vers nos clients, nos conducteurs et les personnes chargées de l'information à la clientèle.

Une fois en ligne, les conducteurs sont informés via le dispatch et peuvent à tout moment se référer au livret compilant toutes les déviations de leur secteur afin de vérifier l’itinéraire "spécial intempéries".

Efficace, rapide et complet, le système a fait ses preuves et a d'ailleurs été repris en 2013 par les TEC Charleroi et Brabant wallon.

Perturbations au quotidien

Lors de travaux, d’accidents ou de fêtes locales, nous ne pouvons parfois faire autrement que de dévier nos lignes. Pour en informer nos clients, nous apposons bien sûr des messages aux arrêts mais nous communiquons aussi via le site infotec.be et TECxto, un service GSM qui existe depuis 2009.

20 083
SMS envoyés par TEC Hainaut via TECxto et
316
clients abonnés à ce service.
Guides horaires

Notre époque est celle du digital et il faut vivre avec son temps. Il y a deux ans, nous avons décidé d'arrêter "l'impression en masse" et de promouvoir infotec.be comme LE moyen le plus pratique pour obtenir un horaire de bus. Les fiches clients complètes y sont accessibles en format PDF. Pas question néanmoins de ne pas informer correctement les clients qui n'ont pas internet ou qui n'y sont pas à l'aise. Ceux qui le souhaitent peuvent obtenir leur horaire par e-mail/courrier ou l'imprimer à partir des bornes installées dans nos ESPACES TEC.

Le bilan de cette réforme est plus que positif : le nombre d'impressions a été divisé par sept et les dépenses de conception et de production ont été réduites de moitié. Et l'abandon du papier n'a pas posé de problème puisque nous avons reçu très peu de demandes pour recevoir un horaire par courrier et encore moins de plaintes.

@+ dans le bus

La rentrée en 1ère secondaire s’accompagne souvent d’une prise d’autonomie dans les déplacements. Prendre le bus seul peut s’avérer déroutant au début, nous dispensons donc des conseils, notamment via une petite brochure. À l’achat d’un premier abonnement pour un enfant entre 12 et 14 ans, nous offrons également une carte libre-parcours (titre Multiflex chargé sur MOBIB basic, valeur réelle 18,20 €) pour repérer le trajet domicile-école avec un des parents et aborder la rentrée en toute sérénité.

237
trajets de repérage offerts en 2016.
Police boraine

En mai 2016, pour la troisième année consécutive, TEC Hainaut a rencontré 1000 enfants de 5e et 6e primaires à un évènement de la police boraine, évènement qui clôture une année de sensibilisation sur les thèmes de la sécurité routière, de la violence dans et aux abords des écoles, des réseaux sociaux, etc. De notre côté, nous leur apprenons comment voyager en bus en toute sécurité.

Police boraine

TEC Hainaut organise aussi chaque année des opérations plus modestes dans le Hainaut occidental, souvent pour une centaine d'enfants, parfois pour une classe. En 2016, le dépôt de Tournai a par exemple accueilli des élèves de l'école d'enseignement spécialisé Les petits colibris. Au programme : salle de garde des conducteurs, centre d'entretien, ESPACE TEC et tour en bus. Les élèves avaient préparé des questions pour la visite et après celle-ci, ils ont dû remplir un dossier d'une vingtaine de pages préparé par leur professeur. Un apprentissage complet des transports en commun !

Action de fin d'année

Depuis trois ans, le Groupe TEC encourage les citoyens à prendre les transports en commun à l'approche des fêtes de fin d'année, pour aller faire du shopping, rejoindre les marchés de Noël et les patinoires, etc. Il offre aussi un petit cadeau pour clôturer l'année en beauté : le bus est gratuit du 31 décembre début de service au 1er janvier à 9h du matin.

Actions de fin d'année
Pour les fêtes, le TEC devient transporteur de vos petits bonheurs de fin d'année.
Plus d'informations sur la communication du Groupe TEC dans le rapport de la SRWT

Nos partenariats

Partenaires Mobilité

Le Groupe TEC encourage aussi l’utilisation de moyens de déplacement complémentaires au bus et est partenaire de la SNCB (abonnements combinés, protocole de correspondance avec certaines gares, remplacements de trains lors d'incidents ou de travaux, etc.), de Cambio (nouvelle station ouverte à la gare de Tournai fin 2016) et de l'association Pro Velo.

En 2016, TEC Hainaut a par ailleurs travaillé sur un système innovant de vélos partagés avec les universités de Mons et de Namur, la Ville de Mons et Pro Velo. Ce système, baptisé ShareABike, fonctionne sans borne fixe, ce qui présente plusieurs avantages : utilisation plus simple, investissement et gestion moins lourds pour les villes. Vu les défis techniques, un test grandeur nature sera réalisé à Mons au printemps 2017, avec une centaine de volontaires et une trentaine de vélos.

Autres partenaires
Festival International du Film d’Amour de Mons (FIFA)

Depuis plusieurs années, TEC Hainaut soutient cet évènement incontournable dans la région. Du 19 au 26 février 2016, nous avons transporté des groupes scolaires se rendant à une séance de cinéma et apposé les affiches du festival dans nos bus. En échange, nous avons reçu des places de cinéma, des abonnements et une soirée a été organisée pour notre personnel.

7907

élèves (écoles de Mons Borinage et du Centre) transportés pendant la semaine du FIFA.
Plus d'informations sur les partenariats du Groupe TEC dans le rapport de la SRWT
Grille des tarifs
Pas d’indexation en 2016

Malgré la non indexation des tarifs TEC en 2015 (alors que l’indice des prix à la consommation avait augmenté de 0,63% entre juin 2014 et juin 2015), le Gouvernement wallon a à nouveau décidé de maintenir les tarifs en 2016.

Quelques changements à pointer néanmoins.

  • Le parcours entre la gare de Charleroi Sud et l’aéroport de Brussels South Charleroi Airport passe de 5 à 6 euros. Ce titre donne accès en correspondance aux autres lignes TEC durant 60 minutes.
  • La gamme de titres multiparcours, Multiflex et Multi 8 Next est élargie par l’arrivée des titres Multi 6 Horizon (soit 6 parcours sur tout le réseau TEC hors lignes Express) et Multi 4 Horizon+ (4 parcours sur tout le réseau TEC, lignes Express comprises).
  • Le tarif combiné des B-Excursions a été adapté au prix d’un aller-retour d’un titre multi-parcours : 2,20 euros pour un aller-retour Next (une ou deux zones contigües) et 4,40 euros pour un aller-retour Horizon (tout le réseau TEC hors lignes Express).

Titres unitaires

Les prix restent inchangés par rapport à 2014, si ces titres sont achetés en prévente (sur carte MOBIB/MOBIB basic, et sur ticket sans contact pour les titres 1 jour et 3 jours).

A bord des véhicules, les billets papier sont désormais considérés comme du « dépannage » et vendus à un prix supérieur.

En prévente
(MOBIB/MOBIB basic, ticket sans contact)

En dépannage
(billet papier)

Différenciation
(prévente - dépannage)

1 parcours

NEXT

1,90

2,10

0,20

HORIZON

3,00

3,20

0,20

HORIZON +

5,00

5,30

0,30

1 jour

NEXT

4,00

5,00

1,00

HORIZON +

8,00

10,00

2,00

Prix des titres unitaires selon le moment d’achat

Titres multiparcours

Les prix restent inchangés par rapport à 2014. Ces titres sont disponibles en prévente, soit sur ticket sans contact, soit chargés sur une carte MOBIB/MOBIB basic. La vente de ces titres à bord des véhicules a été supprimée.

Abonnements

Les prix des abonnements Next, Horizon et Horizon+ restent identiques à ceux de 2014 et ce, pour toutes les catégories d’âge.

Maintien du tarif à 36 € pour les 65+

La hausse globale des tarifs a donc été très minime, seuls les titres vendus à bord des véhicules ayant été touchés.

Les investissements

Le matériel roulant

La flotte d'autobus au 31 décembre 2016

Secteurs

Mons Borinage

Hainaut Occidental

Centre

Dépôts

Mons & Casteau

Eugies & Roisin

Tournai & Mouscron

La Louvière & Houdeng

Total

Standards

50

15

16

37

118

Minibus & Midibus

12

1

17

30

Articulés

42

24

22

38

126

Total

104

40

55

75

274

Exploitants privés

30

58

1

89

Total

174

113

76

363


Ces dernières années, TEC Hainaut a poursuivi le renouvellement et le rajeunissement de sa flotte :

  • 131 autobus sur 274 (soit 47%) ont été acquis entre 2011 et 2016 ;
  • l'âge moyen du parc est passé de 9,3 ans en 2014 à 7 ans en 2016 (la durée de vie d'un bus est de 16 ans).

À noter que notre parc compte aujourd'hui 47% d'autobus articulés, contre 13% en 2009. Ces véhicules, qui peuvent accueillir moitié plus de voyageurs qu'un standard, sont essentiels pour faire face à une clientèle en augmentation constante.

48 bus hybrides pour 2018 et 2019

En 2016, Le Conseil d'administration de la SRWT a décidé de lancer un marché de 298 véhicules standards hybrides pour le Groupe TEC. Ceux-ci seront livrés progressivement à partir de janvier 2017. TEC Hainaut en recevra 48, 11 en septembre 2018 et le reste en 2019.

Parking du dépôt
48
Véhicules standards hybrides commandés en 2016

47%
d’articulés
Répartition des véhicules en 2009
(en %)
Répartition des véhicules en 2016
(en %)

Les chantiers d’envergure

Gare de Mons

Les travaux de la gare Calatrava ont commencé en mars 2013 et se poursuivront pendant plusieurs années encore. Conséquence du chantier pour TEC Hainaut : la configuration des arrêts de bus a été complètement revue à l'installation de la gare provisoire et elle le sera encore davantage lors de la mise en exploitation du quai intermodal train/bus qui sera construit à côté des quais train. Pour nous, l'enjeu est de taille puisque le site voit transiter 18 000 de nos clients chaque jour.

Aménagements urbains

L'amélioration de la vitesse commerciale de nos lignes est essentielle pour nos clients. Les aménagements d'infrastructure sont importants car les villes deviennent de plus en plus engorgées.

En 2016, deux couloirs-bus ont été aménagés rue de la Citadelle et rue de Barges à Tournai, à proximité du nouveau Centre Hospitalier de Wallonie Picarde (CHWapi), site Union. Ces sites propres fluidifient la circulation aux heures de pointe et améliorent la vitesse commerciale des bus. Trois arrêts ont également été réaménagés en tenant compte des règles d'accessibilité pour les personnes à mobilité réduite : TOURNAI CHWAPI Union, TOURNAI CHWAPI Barges et TOURNAI CHWAPI Lalaing.

Quatre autres points d'embarquement ont également été aménagés (CUESMES Arsenal et FROYENNES Passy) et 23 nouveaux abris posés. Pour ce qui est des abris, et plus précisément de leur entretien et remplacement, notre service Infrastructures de mobilité continue sa campagne de sensibilisation auprès des communes.

site des Grands Prés
Le site propre de la rue de la Citadelle à Tournai.

Les études ci-dessous sont par ailleurs en cours :

  • gares de bus d'Ath, La Louvière Sud, La Louvière Centre, Mons, Mouscron et Tournai ainsi que l'accessibilité de celle de Saint-Ghislain ;
  • sites propres de la N51 de Mons à Ghlin et deuxième phase de celui de la RN535 à La Louvière (dispose déjà de feux donnant la priorité aux bus sur un tronçon) ;
  • aménagement d'une trentaine de points d'embarquement sur la ligne 82 Mons – La Louvière et d'une quinzaine d'autres un peu partout sur le réseau (Anderlues, Ath, Antoing, Binche, Chapelle-lez-Herlaimont, Dour et Estaimpuis).

TEC Hainaut participe également à l'actualisation des Plans Communaux de Mobilité dans son périmètre d'exploitation.

Aménagements dans nos dépôts

Houdeng

La phase 1 des travaux a commencé début septembre 2016 au dépôt de Houdeng. La précédente, qui s'est terminée à l'automne 2011, était la phase préliminaire appelée "phase 0". Elle avait consisté en l'aménagement d'un premier quai pour autobus ainsi que d'un container avec une salle de garde et des sanitaires. Avec cette phase 1, c'est donc une nouvelle page de l'histoire du dépôt houdinois qui s'écrit. Au programme, la construction de deux nouveaux quais pour autobus et de la station de préparation-nettoyage (tankage, buswash, bureaux, sanitaires et douches). La phase 2 devrait directement suivre, avec le bâtiment administratif, deux derniers quais pour autobus et sans doute déjà la nouvelle piste de l'auto-école. TEC Hainaut investira 2,5 millions d'euros pour la phase 1 et 4 millions pour la phase 2.

Pour rappel, le dépôt de Houdeng a été prévu pour désengorger celui de La Louvière, avec pour objectif de répartir l'activité entre les deux sites du Centre.

Eugies

Les travaux se sont poursuivis en 2016 à l'atelier central, où nous avons terminé de renouveler les toitures : placement de panneaux isolants, remise en peinture de la charpente, installation d'exutoires de fumée, … Un pont roulant flambant neuf a également fait son apparition.


Toitures de l'atelier d'Eugies
Grâce aux nouvelles toitures, l'atelier d'Eugies est beaucoup plus lumineux.

Siège central

Au siège central, toute l'installation incendie a été remise aux normes en 2016 et la centrale remplacée.

Tous les lieux de travail

De gros travaux de chauffage se sont également terminés en 2016. Sont désormais chauffés au gaz le siège central ainsi que les bâtiments Exploitation des dépôts de Mons, Eugies et Tournai. Les nouvelles chaudières sont à condensation et possèdent donc un rendement très élevé par rapport aux anciennes, qui étaient particulièrement énergivores.

Le développement durable

Vers des bus à émission zéro

Nos villes sont confrontées à de plus en plus de défis au niveau du transport et notamment au défi de la pollution, qu'elle soit d'ailleurs atmosphérique ou sonore. Le Groupe TEC pense donc depuis plusieurs années à remplacer les bus diesel qui circulent dans les centres urbains par des véhicules "zéro émission".

Le 14 septembre 2016, le Conseil d'administration de la SRWT a validé la décision de lancer un marché de 298 véhicules standards hybrides à livrer en 2017, 2018 et 2019. Le Groupe TEC affirme ainsi sa volonté d'œuvrer activement pour la préservation du climat et de réduire significativement ses émissions de CO2 d'ici 2022. À noter que ce marché s'inscrit dans les objectifs que devra réaliser la Wallonie dans le cadre de la COP 21.

TEC Hainaut recevra 48 bus hybrides "classiques", 11 fin 2018 et le reste en 2019. Ces véhicules sont comparables aux voitures hybrides actuelles, avec une autonomie limitée et donc la possibilité de parcourir quelques centaines de mètres en mode électrique, par exemple pour redémarrer après un arrêt.

Une expérience pilote avec 11 bus hybrides électriques sera menée en parallèle au TEC Namur-Luxembourg. Contrairement aux hybrides classiques, les hybrides électriques sont capables de parcourir plusieurs kilomètres en mode électrique, par exemple pour traverser un centre-ville.

Pour le moment, le Groupe TEC continue à acquérir des bus conformes à la norme européenne la plus stricte au moment de leur commande (Euro 6 pour les derniers) et dont les émissions de gaz sont réduites grâce aux technologies :

  • CRT (Continuously Regenerating Trap), soit un filtre à particules à régénération continue ;
  • EGR (recyclage des gaz d’échappement), qui réduit les émissions de monoxyde d’azote ;
  • SCR (système de réduction catalytique sélective), qui neutralise les émissions d'oxyde d’azote.
Plus d'informations dans le rapport de la SRWT

Projet-pilote éco-conduite

En 2016, TEC Hainaut a poursuivi son travail sur un projet d'éco-conduite, dont nous sommes pilote pour l'ensemble du Groupe. Dans un premier temps, celui-ci sera déployé au niveau de notre dépôt d'Eugies, un dépôt de petite taille et qui réunit maintenant toutes les conditions pour mener le projet à bien. Nous avons en effet adapté le temps de parcours de deux lignes importantes qui représentent 80 % des kilomètres du dépôt et qui le nécessitaient : la 1 Mons – Saint-Ghislain et la 2 Mons – Dour. Le reste, formation continue et coaching par des collègues référents formés à la STIB, seront mis en place au printemps 2017. Les bénéfices de l'éco-conduite sont plus qu'écologiques et économiques. Les premiers attendus sont d'ailleurs le bien-être du conducteur et le confort du client.

Bâtiments

TEC Hainaut s'efforce de réduire au maximum sa consommation. Pour cela, nous isolons nos bâtiments au fur et à mesure que nous les rénovons et remplaçons progressivement les chaudières vétustes ou énergivores. En 2016, nous avons terminé l'isolation de la toiture de notre atelier central d'Eugies et le remplacement des chaudières dans différents lieux de travail. Les nouvelles chaudières sont à condensation au gaz et passer du mazout au gaz est évidemment tout bénéfice, d'un point de vue pollution et émission de particules nocives dans l'air mais aussi d'un point de vue entretien puisque les installations s'encrassent moins vite. De plus, ces chaudières au gaz sont reliées au système de gestion technique centralisée : tout est géré à distance par le bureau d'études de notre service Bâtiments, que ce soit les consignes de température, les horaires de fonctionnement, etc.

Politique d'achats

Lorsque nous passons des marchés publics de fournitures ou de services, nous veillons autant que possible à y insérer des clauses environnementales mais aussi sociales et éthiques. Le caractère durable ou environnemental d'un produit ou service fait donc partie des critères d'attribution.

En 2016, nous avons relancé un marché de nettoyage intérieur des bus et celui-ci a été attribué à Seconet, partenaire de TEC Hainaut depuis déjà 2003. Seconet est une coopérative à finalité sociale agréée par le Service public de Wallonie. Elle travaille à la réinsertion de chômeurs de longue durée, de personnes issues du CPAS ou de cellules de reconversion. L'objectif à terme est qu'ils puissent (re)trouver un emploi dans le circuit traditionnel.

Sensibilisation interne

Les économies d'énergie passent également par la responsabilisation du personnel, qui doit utiliser rationnellement le chauffage, l'électricité, l'eau, etc. Chaque lieu de travail dispose d'un panneau sur lequel le service Bâtiments affiche régulièrement des graphiques de consommation. Les chiffres suivants montrent que les travaux réalisés et les démarches entreprises portent leurs fruits : la consommation en chauffage de l'ensemble de nos sites a diminué de près de 36 % en deux ans et la consommation en électricité reste stable malgré l'augmentation de nos lieux de travail. La consommation en eau, elle, est en baisse en 2016, notamment grâce à l'installation d'un nouveau buswash au dépôt de Tournai (les nouveaux buswash fonctionnent à l'eau recyclée ou de pluie).

Digitalisation

Rapport annuel

Cela fait quatre ans que nous réalisons un rapport annuel numérique, pour être dans l'air du temps, et donc moderne et écologique. Les versions papier éditées jusque 2012 comptaient en moyenne une septantaine de pages et étaient imprimées en 1500 exemplaires.

TEC'tv

Ce canal de communication interne lancé en mars 2014 permet de diffuser des informations sous diverses formes : un diaporama mais aussi, à l'occasion, de la vidéo ou des infographies animées. Fin 2014, nous l'avons décliné en "version clients" dans les ESPACES TEC.

TEC'tv
Infotec.be

L'information clientèle va également vers plus de numérique et moins de papier. Sur le nouveau site internet du Groupe TEC, il est en effet possible de se créer un compte personnel et d'y enregistrer des lignes, des arrêts, des itinéraires favoris, etc. Par ailleurs, pour la première fois en 2015, nos guides horaires sont sortis en version numérique (fichiers PDF téléchargeables sur infotec.be) plutôt que papier.

Application pour gérer les amendes

Début 2016, le service Informatique a mis à la disposition du service Administration de l'Exploitation un nouvel outil informatique pour gérer les amendes. Celui-ci est beaucoup plus pratique que le fichier Excel utilisé jusque-là. D'abord, tous les documents liés à une amende (bulletin de constatation, courriers de rappel, etc.) sont rassemblés dans un seul et même dossier, ce qui permet par exemple de trouver rapidement les réponses aux questions d'un client qui nous téléphone. Deuxième avantage : tous ces documents sont créés directement depuis l'outil et celui-ci pré-remplit automatiquement certaines informations comme les coordonnées, le montant, etc. Une deuxième version de l'application, adaptée à la gestion des réclamations, sortira début 2017.

GO DIGITAL

Dans les mois et les années à venir, nous allons intensifier nos efforts pour aller vers encore davantage de digitalisation. C'est l'objectif du projet GO DIGITAL : faire entrer le Groupe TEC dans l'ère numérique, via des outils modernes pour les clients mais aussi le personnel. Le travail de réflexion a commencé en 2016, sur différentes thématiques comme le développement d'un nouveau site internet, d'une application mobile, du temps réel ou encore la digitalisation de l'environnement de travail.

Les ressources humaines

Notre personnel

Hommes

Femmes

Total

OUVRIERS

Conducteurs

Siège central

6

0

6

Mons & Casteau

146

26

172

Eugies & Roisin

63

6

69

Tournai & Mouscron

81

7

88

La Louvière

138

14

152

Total conducteurs

434

53

487

Techniciens

Siège Central

0

0

0

Mons

32

0

32

Eugies

51

0

51

Tournai

10

0

10

La Louvière

17

0

17

Total techniciens

110

0

110

Total ouvriers

544

53

597

EMPLOYÉS

Direction

6

2

8

Exploitation

Employés administratifs

41

8

49

Contrôleurs Qualité et Réseau

36

7

43

Commis de dépôt

4

1

5

Total

81

16

97

Services technique et informatique

20

3

23

Service administratif

13

21

34

Service Interne de Prévention & Protection

2

0

2

Equipe Communication

0

4

4

Total employés

122

46

168

TOTAL GENERAL

666

99

765

Notre politique de gestion des ressources humaines

L'amélioration du dialogue social

Les structures du dialogue social et les procédures de règlement des conflits instituées il y a quelques années dans le cadre du projet AMéDIS (Amélioration du Dialogue social) continuent de porter leurs fruits. Pour preuve, le nombre de perturbations enregistrées pour TEC Hainaut est en baisse et leur motif a également changé. Ces dernières années, les causes sont généralement extérieures à notre entreprise et même à notre secteur d'activités (ex. : manifestations ou grèves nationales interprofessionnelles).

Concernant TEC Hainaut, le rapport de l'observatoire social 2016 a d'ailleurs une nouvelle fois mis en évidence la volonté affirmée des interlocuteurs sociaux de privilégier les échanges et les recherches de solutions partagées, aucune réunion "officielle" de conciliation locale n’ayant été nécessaire. Quatre exemples sont donnés pour illustrer cette approche : la réorganisation progressive du site de La Louvière, l’installation de défibrillateurs gérée par le comité pour la Prévention et la Protection au Travail (CPPT) ou encore les efforts de communication interne mis en œuvre dans les dossiers du nouveau réseau urbain montois (ancien Intra Muros) et le projet pilote éco-conduite.

Par ailleurs, 2016 était une année d'élections sociales. Le 11 mai, le personnel de TEC Hainaut a donc voté et désigné les nouveaux représentants des syndicats au sein du Conseil d'entreprise et du CPPT. Ceux-ci ont rejoint les deux assemblées en juin et pour quatre ans.

Le Groupe TEC a dessiné un schéma directeur RH qui pose les lignes stratégiques globales en matière de ressources humaines. Objectif : se doter d’outils efficaces pour mettre en place une politique RH moderne, en phase avec l’évolution des métiers. Ces outils fondamentaux sont au nombre de quatre et sont étroitement liés les uns aux autres : la classification des fonctions, les profils de compétences, l’évaluation et un modèle de leadership propre au Groupe TEC.

Plus d'informations dans le rapport de la SRWT

La formation

En 2016, l'Académie de la Mobilité, centre de formation du Groupe TEC, a organisé diverses formations, notamment liées à la nouvelle billettique (postes de vente) ou à la politique RH du Groupe TEC (plan de développement).

Plus d'informations sur l'Académie de la Mobilité dans le rapport de la SRWT

Deux nouveautés importantes en 2016 au niveau cette fois du centre de formation de TEC Hainaut à Mons, plus communément appelé auto-école : l'acquisition d'un bus double commandes pour les examens (conducteur et examinateur) et surtout la refonte de la formation initiale des conducteurs. Jusqu'au 31 décembre 2015, celle-ci était de 6 semaines et uniquement dispensée sur véhicules standards. La formation sur articulés intervenait 6 mois plus tard. Cependant, depuis quelques années, le nombre de véhicules articulés a fortement augmenté au TEC Hainaut et il était donc devenu difficile d'attribuer des services aux nouvelles recrues. C'est pour cette raison que la formation initiale a été revue. Le 1er janvier 2016, elle est passée de 6 à 8 semaines, soit 2 semaines de plus pour l'apprentissage sur véhicules articulés et la découverte des lignes du secteur d'affectation.

Cette formation initiale "nouvelle formule" a été donnée à 44 nouveaux conducteurs en 2016 et l'auto-école a commencé en parallèle la formation continue sur l'accueil des clients à besoins spécifiques (CBS), formation nécessaire au renouvellement du Certificat d'Aptitude Professionnelle (CAP). Le terme clients à besoins spécifiques est utilisé dans le Groupe TEC depuis plusieurs années. Il a l'avantage d'être plus large que celui de personnes à mobilité réduite, de mieux englober ceux qui souffrent d'une déficience (visuelle, auditive, intellectuelle, …) mais aussi les femmes enceintes, les clients avec enfants en bas âge, les touristes. Toutes ces personnes ont un point commun : elles ont besoin d'une attention particulière lors de la prise en charge. Il est donc essentiel que les conducteurs sachent précisément comment agir avec elles et c'est sur cela qu'est principalement axée la formation. Le formateur y rappelle aussi le contexte qui a conduit au choix de la thématique : une convention de 2013 qui lie le Groupe aux associations de défense des droits des personnes à mobilité réduite et qui prévoit de rendre progressivement nos lignes accessibles. À noter que notre service Bâtiments a aménagé un quai notamment destiné aux exercices pratiques de la formation CBS sur le parking de l'auto-école.

Cours auto école
44
nouveaux conducteurs formés en 2016
2460
heures de cours théoriques.
3621
heures de formation pratique.
308
heures de formation continue sur l'accueil des clients à besoins spécifiques
Secourisme et accident du travail

En 2016, 80 "secouristes d'entreprise" ont suivi une séance de recyclage dispensée par l'Ecole des secouristes-ambulanciers (Institut Provincial de Formation à Jurbise).

Autres formations

D'autres formations ont été organisées sur les thématiques suivantes pour répondre aux besoins de différents services : législation sociale, approche du contrevenant (pour les contrôleurs), compétences relationnelles, entretien de sélection, etc.

Par ailleurs, en 2016, nous avons acquis et fait installer des nouvelles pointeuses sur tous les lieux de travail de TEC Hainaut et le fournisseur a déjà dispensé quelques formations au service Personnel. Les nouvelles pointeuses, et le programme informatique lié, permettront à terme de gérer électroniquement une série de tâches, notamment les congés.

Journal

TEC Hainaut édite tous les mois un journal d'entreprise sobrement intitulé "Le Journal". Il relate les évènements, les nouveautés, les projets, l’actualité, … Il contient également de nombreux témoignages et interviews de membres du personnel ou de clients. En 2013, la formule a changé (graphisme plus moderne et nouveaux contenus) mais pas l'esprit : "Le Journal" reste avant tout humain.

Couverture
TEC'tv

Au printemps 2014, nous avons lancé TEC'tv, un affichage interne diffusé via des écrans installés dans tous nos lieux de travail. Informations générales, conseils de conduite ou autres, campagnes, agenda, concours, etc. Les messages texte sont courts et faciles à lire, ils apparaissent de manière dynamique et attractive. Et il est aussi possible de publier des vidéos ou des infographies animées. Autre avantage : la réactivité. Les gestionnaires TEC'tv peuvent modifier l'affichage en temps réel depuis n'importe quel ordinateur. En 2016, nous avons notamment diffusé des vidéos sur les modifications horaires, le sommaire du Journal d'entreprise, la photo des nouveaux engagés, des infos partenaires, des conseils de conduite, etc.

Intranet

Un début d'intranet a vu le jour il y a quelques années. Le premier outil était de taille et a demandé un important développement. Il s'agissait du webshop uniforme pour les conducteurs. Ont suivi : une application pour les concours et en 2016, notamment le webshop "équipements techniques" pour le personnel des centres d'entretien et de notre atelier central à Eugies.

Gouvernance

Conseil d'Administration

Administrateurs représentant le Gouvernement

Monsieur Philipe Libiez
Le président
Madame Christine LAGNEAU
Madame Yolande SAMPARESE
Monsieur André LASSOIE
Madame Brigitte VAN DEN ABEELE
Monsieur Ghislain STIÉVENART
Le vice-président
Monsieur Patrick MÉLIS
Madame Françoise GHIOT
Monsieur Frédéric SEYNHAEVE

Administrateurs représentant les communes

Monsieur Henry MAILLARD
Madame Patricia OPSOMER
Monsieur Jacques GRAUX
Monsieur Philippe BOUCHEZ
Monsieur Guy LELOUX

Commissaire délégué

Monsieur Benoît LALOUX

Membres avec voix consultative

Monsieur Jean-Marc VANDENBROUCKE
Administrateur Général
Monsieur Pascal Bailly1
Secrétaire permanent CGSLB
Monsieur Vincent URBAIN
Administrateur Général adjoint
Monsieur Vincent VANBOUCQ
Secrétaire permanent CGSP

1 Remplace Olivier Lecomte depuis le 25 octobre 2016

Secrétariat du Conseil d'administration

assuré par la direction générale

Direction

Direction générale

Arthur Gosée
Directeur général
Rémy Prévot
Directeur général adjoint

Direction administrative

Anne Dumont
Directrice
Jean-Philippe Delbar
Responsable financier

Direction de l'Exploitation

Isabelle Despeghel
Directrice
Pascal Defrenne
Manager opérationnel

Direction des services technique & informatique

Philippe Larcin
Directeur
Thierry Mainil
Manager opérationnel

En 2016, le Comité d’Audit s’est réuni à quatre reprises.

Le programme initial de 2016 comprenait 20 missions d’audit. En cours d’année, le nombre de missions a été porté à 23 suite à l’ajout des missions relatives à la priorisation des projets du Groupe, aux recettes « Prodata » et au plan de financement de l’IRP TEC PENSION.

Les missions finalisées en 2016 portent sur la conformité des mesures prises par les sociétés du Groupe aux dispositions de la législation relative à la protection de la vie privée concernant TEC IT EASY, le traitement des données issues de la DIV, la gestion des données à caractère personnel, la cartographie des flux de données au sein du Groupe, l’évaluation et la comptabilisation des litiges, la conformité des véhicules du transport scolaire, la définition de la politique globale de sécurité du Groupe, les processus financiers de l’IRP TEC PENSION, les recettes « Prodata », les audits qualité de l’audit interne et de l’Académie de la Mobilité, et enfin les deux suivis semestriels de la mise en œuvre des recommandations.

Les missions dont l’achèvement et/ou la réalisation sont prévus en 2017 concernent la coordination des processus, l’audit continu, l’inventaire des immobilisés, le processus budgétaire, les amendes administratives, l’évaluation et la comptabilisation des provisions pour dépollution, la coordination de l’audit externe sur le fonctionnement et l’organisation du Groupe, l’actualisation des plans d’entreprise, l’analyse des risques et le plan de financement de l’IRP TEC PENSION.

Commissaires aux comptes

SCCRL Ernst & Young

Réviseurs d’entreprises, représentée par Madame Marie-Laure MOREAU

SCPRL LAFONTAINE, DETILLEUX et Cie

Réviseurs d’entreprises, représentée par Monsieur Léon LAFONTAINE

SCCRL CALLENS, PERENNE, THEUNISSEN & Co

Réviseurs d’entreprises, représentée par Monsieur Baudoin THEUNISSEN

Pour TEC Hainaut,

SCCRL CALLENS, PERENNE, THEUNISSEN & Co

Réviseurs d’entreprises, représentée par Monsieur Baudoin THEUNISSEN

Rapport financier