TEC

Retour aux sociétés

TEC Brabant Wallon

Mot de la Direction

La direction
Philippe Matthis,
Président du Conseil d’Administration
Michel Corthouts,
Directeur général

Mot du président – Philippe Matthis

Monsieur Matthis, préfacer ce rapport annuel est un exercice dont vous êtes coutumier. Si ce n’est que, cette année, ces quelques mots revêtent un sentiment particulier….

Philippe Matthis :

Dans la mesure où mon mandat de président du conseil vient à échéance dès octobre prochain, ce mot d’introduction est effectivement particulier. Après 5 années d’exercice qui clôture mon deuxième mandat de Président, je m’y attèle normalement pour la dernière fois, et ce n’est évidemment pas sans émotion.

Philippe Matthis :

Le moins que l’on puisse dire en effet, c’est que le TEC Brabant Wallon a « vécu » pro-activement au cours de ces 5 dernières années. Pour citer quelques exemples, j’ai pu suivre les négociations et la signature du nouveau contrat de service public, le changement de billettique et l’introduction du « sans contact » opéré par TEC IT EASY, la mise en service de Chronotec, le développement et finalement la sous-traitance du service pour les Personnes à Mobilité Réduite, la création de 3 nouveaux Proxibus, la certification de notre ESPACE TEC à Wavre, la mise en œuvre d’un plan intempéries à appliquer en cas de fortes chutes de neige ou encore, l’élaboration de notre plan d’entreprise reprenant nos objectifs de 2013 à 2017…. J’ai vu aussi la naissance du concept Bus’ness pour les entreprises ou encore l’actualisation et la modernisation par zoom de notre carte réseau.

En 2011, j’ai pu également commémorer les 20 ans du TEC Brabant Wallon et rappeler à cette occasion le grand professionnalisme du personnel du TEC Brabant Wallon ainsi que l’excellent climat social qui y règne avec à la clé une quasi absence de grèves.

Et que dire de l’évolution de nos infrastructures !

Philippe Matthis :

Effectivement, loin de se contenter des moyens à notre disposition, nous avons sans cesse procédé à l’amélioration continue de nos infrastructures. Le siège social de Wavre a ainsi été étendu. A Jodoigne et à Baulers, les parkings de bus ont été agrandis afin de permettre un meilleur stationnement des bus articulés. Il y a eu également la construction d’un écran acoustique au dépôt de Baulers pour limiter les nuisances sonores provoquées par ce dépôt.Enfin, les salles des coffres des différents dépôts ont été aménagées de manière plus sécuritaire et les lieux de vie ont été améliorés afin de les rendre plus confortables.

Sans oublier que notre flotte de véhicules a bien évolué aussi. Chaque année, de nouveaux véhicules standards ou articulés sont venus compléter ou remplacer nos bus existants. Et au rayon des grandes fiertés, je rappelle que le TEC Brabant Wallon a été le premier à mettre en circulation des bus de 15 mètres ! Aujourd’hui, le TEC Brabant Wallon, c’est 49 autobus articulés, 113 standards et 14 Midibus et Proxibus soit 176 véhicules.oration de ce plan nous permet simplement d’aborder chaque projet dans une dynamique positive.

Autant de bénéfices pour la clientèle !

Philippe Matthis :

C’est évident et c’est autant de raisons qui expliquent certainement l’accroissement constant de notre clientèle au cours des 5 dernières années. De 2010 à 2015, nous sommes passés de près de 23.700.000 à plus de 25.600.000 voyageurs, soit une augmentation de 1.900.000 de clients.

Quant à l’année 2015, quel regard y portez-vous ?

Philippe Matthis :

L’année 2015 a été sans conteste une année de tous les défis où la poursuite des efforts financiers a été de pair avec la mise en route de grands projets. Ce fut un difficile exercice de jonglage auquel nous avons dû nous soumettre mais nous y sommes parvenus haut la main.

Nous clôturons en effet l’année avec un boni de 365.000 euros. C’est une véritable prouesse au vu, je le répète, des conditions budgétaires difficiles dans lesquelles nous avons dû mener à bien notre mission. L’année 2015 est donc un bon cru pour notre société. Ce résultat, nous le devons en grande partie au dévouement dont les membres du personnel font preuve chaque jour en faveur de nos clients. Je tiens à les en remercier vivement.

Mot du Directeur général - Michel Corthouts

L’année 2015 est aujourd’hui dans notre rétroviseur. Si vous ne deviez retenir qu’un seul qualificatif pour définir ces 365 jours écoulés, quel serait-il ?

Michel Corthouts :

Sans nul doute, ce serait « TEC IT EASY » ! Ce projet de nouvelle billettique a incontestablement rythmé le quotidien de chaque membre de notre personnel, tous niveaux et services confondus, tout au long de cette année. Pas un jour ne s’est déroulé sans qu’on évoque au sein de nos bâtiments la célèbre petite carte jaune, ses valideurs ou ses nouveaux canaux de vente.

Il faut dire que l’objectif était ambitieux, les bouleversements de taille et que, surtout, le TEC Brabant Wallon a été désigné TEC pilote pour tester tous ces éléments à notre échelle, et ce avant le grand déploiement à l’ensemble du Groupe TEC.

Et, aujourd’hui, nous y sommes parvenus ! 2015 est en effet à marquer au fer rouge dans l’histoire de la billettique du groupe TEC puisque le projet TEC IE EASY a pu être généralisé le 21 avril 2015 sur l’ensemble de la Région wallonne.

TEC It Easy, c’est donc une affaire classée ?

Michel Corthouts :

Pas du tout ! Si le projet est à présent sur les rails, il n’en reste pas moins encore toute une gestion « back office » à réaliser. TEC IT EASY a déjà exigé beaucoup d’investissement et d’énergie. Il en sera encore de même en 2016. D’ores et déjà, je remercie tous les membres du personnel qui, une nouvelle année encore, s’investissent dans ce projet.

De la place sera toutefois libérée en 2016 pour de nouveaux projets ?

Michel Corthouts :

C’est une évidence et ils seront même nombreux. Parmi les plus ambitieux, je peux déjà vous annoncer la mise en place du projet de stratégie digitale dans le Groupe TEC. A l’heure où nous nous parlons, la révolution digitale est en effet en train de bouleverser et de transformer tous les métiers de par le monde. S’y intégrer, c’est donc non seulement un enjeu stratégique pour le TEC Brabant Wallon et l’ensemble du Groupe TEC mais, en plus, c’est aussi une exigence du Gouvernement wallon. Dès cette année, notre société s’attèlera donc, en collaboration étroite avec ses sociétés consœurs, aux prémices de la mise en place de ce projet. Et ce, afin d’espérer très prochainement améliorer et personnaliser l’information fournie aux clients, mieux connaitre nos usagers ou encore moderniser l’image de notre société pour ne citer que quelques avancées possibles grâce aux nouvelles technologies.

Parmi les gros dossiers, il y aura aussi l’aménagement de la nouvelle gare d’autobus de Wavre. Si l’heure est actuellement à la négociation avec la commune de Wavre et la SNCB pour le rachat de parcelles de terrain, la réalisation et l’obtention du permis sont en bonne voie. Le projet se concrétise donc petit-à-petit, ce qui nous permettra à terme d’assurer une meilleure couverture des besoins de l’exploitation et ainsi répondre aux attentes de la clientèle, tout en conservant les acquis d’autrefois pour la clientèle, notamment en matière de correspondances bus-train.

Un autre beau dossier est l’obtention de la certification AFNOR de l’ESPACE TEC à Ottignies. Après avoir obtenu ce précieux label pour l’ESPACE TEC à Wavre, c’est en effet notre point de vente situé dans la gare SNCB d’Ottignies que nous souhaitons voir certifié en 2016.

Michel Corthouts :

En interne, les challenges seront tout aussi nombreux. Par exemple, nous procéderons à la mise en place des nouveaux coffres dans les dépôts. Bien sûr, un petit temps d’adaptation sera nécessaire pour nos chauffeurs afin d’assimiler la nouvelle procédure à suivre mais quel bond en avant ! Un progrès véritable et nécessaire.

2016 sera également marquée par l’organisation des élections sociales. Celles-ci ont lieu tous les 4 ans et permettront une nouvelle fois de renouveler les représentants des travailleurs au sein du conseil d’entreprise et du comité pour la prévention et la protection au travail.

Bref, les objectifs ne manquent pas ! Et ce même si toute une série de projets devront malheureusement restés dans les cartons en raison de notre situation financière quelque peu particulière.

Qu’entendez-vous par situation financière particulière ?

Michel Corthouts :

La réduction de notre subvention d’exploitation et la non-indexation des tarifs décidée en 2016 par le Gouvernement wallon nous placent en effet dans une situation financière délicate et paradoxale. Alors même que la clientèle augmente chaque année, que les besoins de déplacement et les projets de création et de modification de lignes d’autobus sont prêts, nous sommes contraints de ne pas y donner suite et de réaliser des économies. Heureusement au TEC Brabant Wallon, un équilibre a pu être mis en place et nous ne touchons pas à l’offre existante. Malgré tout, il convient de garder à l’esprit qu’ « équilibre » n’est pas « boni » et que la frontière avec le déficit n’est jamais bien loin. La vigilance restera donc cette année encore notre ligne de conduite.

2016 est également particulière en raison de la réalisation de l’audit sur les structures des 5 sociétés TEC demandé par le Gouvernement wallon. Pourriez-vous en guise de conclusion nous donner vos impressions sur le sujet ?

Michel Corthouts :

Le Gouvernement régional a en effet mandaté un consultant afin qu’il analyse les structures des différentes sociétés du Groupe TEC et établisse si des synergies peuvent être réalisées afin d’en améliorer le fonctionnement. Les conclusions de ce rapport sont attendues pour le mois de juin.

D’ici là et ? Quoiqu’il en soit, j’aimerais rassurer le personnel du TEC Brabant Wallon sur les éventuelles suites réservées à cet audit et les inviter à poursuivre notre mission de service public comme nous l’avons toujours fait, à savoir de manière très professionnelle et impliquée. Continuons à faire de nos clients notre priorité, comme nous avons toujours si bien su le faire.

Le TEC en chiffres

Parc (Régie)

2015

176
soit
113 autobus standards
49 autobus articulés
14 midibus et minibus
0 motrices

2014

176
soit
127 autobus standards
35 autobus articulés
14 midibus et minibus
0 motrices

Loueurs

Lignes régulières

2015

18 contrats loueurs
7 loueurs
100 véhicules

Transport scolaire

2015

79 contrats
14 transporteurs

Lignes régulières

2014

18 contrats loueurs
7 loueurs
99 véhicules

Transport scolaire

2014

79 contrats
14 transporteurs

Kilométrage commercial en charge

2015

12.043.997 km
soit
5.522.431 km pour la régie
(lignes régulières)
4.736.987 km pour les loueurs
(lignes régulières, bus PMR et Proxibus)
4.949 km pour les services spéciaux
1.779.630 km pour le transport scolaire

2014

11.948.112 km
soit
5.526.677 km pour la régie
(lignes régulières)
4.655.900 km pour les loueurs
(lignes régulières, bus PMR et Proxibus)
12.256 km pour les services spéciaux
1.753.279 km pour le transport scolaire

Infrastructure

2015

9
soit
1 siège social
3 dépôts
3 centres d'entretien
2 ateliers

2014

9
soit
1 siège social
3 dépôts
3 centres d'entretien
2 ateliers

Desserte

2015

2.725 km² : Aire desservie
68 : Nombre de communes
1.407.612 : Population desservie
80 : Nombre de lignes
1.714 km : Longueur des lignes
1.718 : Nombre d'arrêts (1 sens)

2014

2.725 km² : Aire desservie
68 : Nombre de communes
1.407.612 : Population desservie
81 : Nombre de lignes
1.714 km : Longueur des lignes
1.736 : Nombre d'arrêts (1 sens)
Voir tous les chiffres dans le rapport de la SRWT

Les faits marquants

Les faits marquants

Comme le prévoit le contrat de service public, le TEC Brabant Wallon a procédé à la mise à jour de son plan d’entreprise qui reprend, non seulement les actions qui sont et seront entreprises d’ici fin 2017 au niveau de la Société en vue de la concrétisation des objectifs stratégiques du Groupe, tels que ceux-ci sont détaillés dans le plan d’entreprise de la S.R.W.T., mais également les objectifs propres au TEC Brabant Wallon.

Sans aucun doute, la poursuite du projet TEC IT EASY, dans lequel le TEC Brabant Wallon a joué le rôle de TEC pilote, et sa mise en œuvre opérationnelle dans le courant du premier semestre, ont mobilisé des moyens considérables. Au niveau du Groupe bien sûr, mais aussi et surtout dans notre entreprise. Mais ce projet n’est pas terminé ! Outre le suivi et l’amélioration permanente des fonctionnalités, reste en effet à finaliser toute une série de reportings et de procédures suite aux changements opérés dans l’organisation du travail et l’adaptation des rôles et des responsabilités par rapport à celle-ci.

Plan d'entreprise 2014-2017

Grace à une gestion prudente des moyens financiers disponibles, nous avons pu conserver l’offre de transport existante et y apporter quelques modifications afin de mieux répondre aux besoins de la clientèle.

Ainsi, l’année 2015 a été placée en Brabant wallon sous le signe du Bicentenaire de la bataille de Waterloo. Il nous est dès lors revenu la responsabilité d’organiser le transport du public pour l’événement de reconstitution de Waterloo 1815 dans le cadre des festivités qui se sont déroulées les 18, 19 et 20 juin 2015. Ce fut un travail d’envergure et une belle réussite qui a reposé sur le travail de qualité et la disponibilité de tout le personnel fortement impliqué dans cette organisation hors norme.

Bus Waterloo 2015

Dans le cadre de la promotion des navettes de Rixensart (ligne 14) et de Genval (ligne 15), le TEC Brabant Wallon, en collaboration avec la commune de Rixensart, a prolongé le projet de gratuité jusqu’au 31 décembre 2016. La ligne 10 – ligne RER sur la commune de La Hulpe - a également connu quelques améliorations pour assurer une meilleure adéquation avec les besoins de correspondance de la clientèle avec la SNCB.

Suite aux modifications horaires opérées par la SNCB, dans le souci d’améliorer les correspondances, le TEC brabant Wallon a adapté les horaires de quelques parcours des Proxibus de Waterloo et de Grez-Doiceau.

Le renouvellement des R312 et SB2000T a été réalisé via 20 autobus articulés de marque Evobus Citaro, 32 autobus standards de marque Van Hool A330, et 2 midibus de marque Van Hool A309.

Outre les travaux d’entretien récurrents, le TEC Brabant Wallon a poursuivi, avec ses propres moyens financiers, la réalisation de travaux d’aménagement et de modernisation des installations des dépôts de Chastre et de Jodoigne et, dans tous les dépôts, des aménagements relatifs à la sécurité et à la circulation du charroi. Citons, notamment, le rafraîchissement des locaux et couloirs, la transformation d’un local en salle des coffres sécurisée et adaptée au transport de fonds et au fonctionnement de nouveaux coffres, la finalisation du chantier de la gare d’autobus de Louvain-la-Neuve.

L’année 2015 a permis le renouvellement de la certification AFNOR de l’Espace TEC de Wavre, mais aussi celui des pôles échanges de la gare du Midi et de la gare du Luxembourg, ces derniers en collaboration entre les quatre opérateurs de transports présents sur la Région bruxelloise.

Voilà quelques-uns des projets développés en 2015 illustrant, si besoin est, le dynamisme de l’entreprise et de son personnel. Et tout cela en maintenant l’équilibre financier prescrit au contrat de service public en dépit de la réduction de notre subvention d’exploitation !

Les résultats de l'année

Fréquentation

L’année 2015 a été marquée par le lancement de la nouvelle billettique. La mise en place du titre de transport sans contact offre la possibilité de mieux connaître l’utilisation du réseau par nos voyageurs.

La validation systématique du titre de transport auprès d'un des deux valideurs sans contact situés à l'avant de chaque bus doit devenir un nouveau réflexe pour l'usager.

Cette validation permettra, via des données anonymisées, de mieux connaître la fréquentation du réseau, avec une vue plus précise du taux de charge sur les lignes et selon les horaires.

Cette année reste cependant une année de transition car l’ensemble des clients est passé progressivement à l’utilisation du sans contact.

Notre méthode de calcul basée sur les validations va continuer à s’affiner au cours des années à venir.

Il est dès lors difficile d’établir une évolution entre le nombre de voyageurs comptabilisés en 2014 et en 2015.

Au vue des validations, nous pouvons dès lors en conclure qu’en 2015, ce sont plus de 14 054 061 voyageurs qui ont été comptabilisés sur le réseau du TEC Brabant Wallon, répartit comme suit :

Fréquentation en 2015

Services réguliers 12.850.833
Transport scolaire 1.060.280
Services réguliers spécialisés et/ou renforcement 117.900
PMR 25.048
TOTAL des voyageurs en 2015 14.054.061

Recettes

En 2015, le chiffre d'affaires du TEC Brabant Wallon est supérieur à celui de 2014.La politique d’arrêt de la vente des titres multi-voyages à bord des véhicules a induit un transfert de la clientèle utilisant ces titres vers les canaux de préventes.

Par ailleurs, les prestations réalisées dans le cadre de la commémoration de Waterloo 2015 induisent une augmentation significative de nos recettes de trafic l’année dernière.

L’exercice 2015 se clôture avec un résultat courant bénéficiaire de 240.390,37 € auquel il convient d’ajouter un résultat exceptionnel de 94.675,95 €.

Par rapport à 2014, les produits courant augmentent de 110.168 €. La subvention de fonctionnement versée par la Région wallonne évolue négativement de 1,03 % tandis que les autres produits augmentent de 3,47 % et, en particulier, le chiffre d’affaires évolue positivement de 2,57 %.

Parallèlement, les mesures d’économie et la prudence des principes de gestion auxquelles a eu recours le TEC Brabant Wallon durant cette année lui permettent de voir diminuer ses charges de 58.890 €.

En l’absence de résultat exceptionnel, l’exercice comptable aurait dû se clôturer sur un résultat positif 240.390 €. Un résultat exceptionnel de 94.675 € a toutefois été réalisé à la suite de la mise à jour des provisions diverses constituées pour risques et charges.

Les clients

Nos clients

Voici les lieux d’accueil de notre clientèle :

SIEGE SOCIAL

Place Henri Berger, 6
1300 Wavre
Tél. 010/23.53.11
Fax 010/23.53.10

CONTACTS CLIENTELE


ESPACE TEC WAVRE :

Place Henri Berger, 6
1300 Wavre
Tél. 010/23.53.53
Fax 010/23.53.07
Période scolaire : ouvert du lundi au vendredi de 7 heures à 18 heures ainsi que le premier et dernier samedi de chaque mois de 8 heures à 12 heures
Période de vacances scolaires : ouvert du lundi au vendredi de 7 heures à 17 heures

ESPACE TEC BAULERS :

Avenue de l’Europe, 2
1401 Baulers (Nivelles)
Tél. 067/63.42.56 ou 067/63.42.57
Fax 067/63.42.08
Ouvert du lundi au vendredi de 8 heures 30 à 18 heures 30 et le samedi de 9 heures à 12 heures

ESPACE TEC JODOIGNE :

Rue de Septembre, 3
1370 Jodoigne
Tél. 010/81.98.00
Fax 010/81.98.03
Ouvert du lundi au vendredi de 8 heures 30 à 15 heures 45

ESPACE TEC CHASTRE :

Rue Gaston Delvaux, 1
1450 Chastre
Tél. 010/65.44.44
Fax 010/65.44.48
Ouvert du lundi au vendredi de 8 heures 30 à 15 heures 45

ESPACE TEC OTTIGNIES :

Place de la Gare, 1
1340 Ottignies
Tél. 010/23.53.33
Ouvert du lundi au vendredi de 8 heures à 12 heures et de 13 heures à 17 heures
Fermé le deuxième jeudi du mois

MOBI-ESPACE TEC

Tél. 0475/95.77.08
Le programme de circulation de l’Infobus peut être obtenu par téléphone au siège social auprès de La Maison de la Mobilité ou de l’un de nos guichets

SITE INTERNET

Site Internet : www.infotec.be

Lignes régulières

Le réseau du TEC Brabant Wallon compte 80 lignes et se développe sur 1.714 kilomètres.

L'ensemble des lignes exploitées en Régie et par les Loueurs est décrit ci-dessous :

Lignes régulières

Film

Itinéraire

Régie

Loueur

Commune

1

Jodoigne – Louvain-la-Neuve – Ottignies

2

Tubize – Nivelles

3

Waterloo – Braine-l'Alleud – Ottignies – Louvain-la-Neuve

4

Nivelles – Louvain-la-Neuve

5

Jodoigne – Tienen

6

Mille – Grez-Doiceau – Louvain-la-Neuve

10

Navette de La Hulpe

11

Ottignies – Einstein – Fleming

14

Navette de Rixensart

15

Navette de Genval

16

Nivelles – Zoning Sud

17

Ottignies – Clinique – Petit-Ry

18

Leuven – Hamme-Mille – Jodoigne

19

Ottignies – Nivelles

20

Ottignies – Louvain-la-Neuve – Wavre

21

Louvain-la-Neuve – Dion-le-Mont

22

Ottignies – Wavre – Zoning Nord

23

Jodoigne – Wavre

24

Wavre – Corbais – Nil – Chastre

25

Jodoigne – Gembloux

26

Jodoigne – Ezemaal

27

Gembloux – Chastre – Marbais

28

Genappe – Tangissart – Ottignies

29

Lasne – Céroux-Mousty – Ottignies

30

Corbais – Chastre – Court-Saint-Etienne – Ottignies

31

Ottignies – Louvain-la-Neuve – Bruyères

32

Hamme-Mille – Wavre

33

Eghezée – Perwez – Louvain-la-Neuve – Ottignies

34

Chastre – Walhain – Mont-Saint-Guibert – Louvain-la-Neuve

35

Jodoigne – Grez-Doiceau

36

Braine-l'Alleud – Wavre

37

Wavre, Gare – Bierges, Verseau

38

Rosières – Genval – Basse-Wavre

40

Uccle – Alsemberg – Braine l'Alleud

43

Tubize – Itrre, Prison– Ittre, Croiseau

47

Tubize – Virginal – Ittre, Croiseau

57

Braine-l'Alleud – La Hulpe

58

Braine-l'Alleud – Genval

63

Nivelles – Ronquières – Braine-le-Comte

65

Braine-le-Comte – Virginal – B.S.Isaac – Braine-l'Alleud / Nivelles

66

Nivelles – Braine-l'Alleud

67

Braine-l'Alleud – Barrière – Parc de l'Alliance

69

Braine-le-Château – Nivelles

70

Nivelles – Rosseignies – Buzet

71

Manage / Nivelles – Soignies

72

Baulers – Nivelles – Manage

73

Nivelles – Rêves – Fleurus

74

Nivelles – Feluy

75

Braine-l'Alleud – Chenois – Waterloo

76

Nivelles – Portes de l'Europe

77

Baulers – Nivelles, Gare – Shopping

114

Braine-l'Alleud – Halle

115

Braine-l'Alleud – Tubize

116

Soignies – Braine-le-Comte – Tubize – Halle

121

Alsemberg – Berlaymont

122

Rhode-St-Genèse, Clos Fleuri – Berlaymont

123

Bruxelles-Midi –- Berlaymont

124

Uccle, Héros – Berlaymont

125

Wavre – Berlaymont

126

Lasne – Berlaymont

127

La Hulpe – Berlaymont

128

Rosières – Berlaymont

129

Braine-l'Alleud, Route de Nivelles – Berlaymont

148

Gembloux – Landen

200

Proxibus de Rebecq

201

Proxibus de Waterloo

202

Proxibus de Perwez

204

Proxibus de Grez-Doiceau

205

Proxibus de Mont-Saint-Guibert°

210

Halle – Tubize – Saintes

339

Hannut – Tienen

366

Court-Saint-Etienne – Rixensart – Ixelles

471

St-Pieters-Kapelle – Enghien – Halle

472

Enghien – Tubize

568

Nivelles – Marbais – Fleurus

610

Hannut – Jodoigne

C

Louvain-La-Neuve – Wavre – Ixelles

Cbis

Louvain-La-Neuve – Wavre – Kraainem – Woluwé

E

Eghezée – Wavre – Bruxelles

W

Bruxelles – Waterloo – Braine-l'Alleud

° Ligne supprimée en juin 2015
Kilometres en charge en 2015 :
Kilomètres en charge parcourus en 2015 sur les lignes régulières gérées par le TEC Brabant Wallon :

Afin de mieux répondre aux besoins de la clientèle en termes de confort comme de mobilité, l’offre de transport a été modifiée par les différentes actions reprises ci-dessous :

Janvier 2015

  • Ligne 114 (Braine-l'Alleud - Halle) : parcours supplémentaire au départ de Halle pour le retour des élèves.
Mars 2015

  • Modification de plusieurs lignes pour améliorer des correspondances avec les trains et les bus.
Septembre 2015

  • Adaptation du minutage et de l'horaire de plusieurs lignes suite aux demandes des voyageurs et des chauffeurs.
  • Rapido Bus 4 (Nivelles - Louvain-la-Neuve) : retour supplémentaire le soir de Louvain-la-Neuve.
  • Modification de l'itinéraire des lignes 25 (Jodoigne – Gembloux) et 610 (Hannut – Jodoigne) à Jodoigne suite à la mise en sens unique de la rue de Piétrain.
  • Modification de l'itinéraire des lignes 33 (Eghezée - Perwez – Louvain-la-Neuve – Ottignies) et E (Eghezée – Wavre – Bruxelles) à Eghezée afin d'assurer les arrêts en commun avec le TEC Namur-Luxembourg.
Octobre 2015

  • Modification de l'horaire des lignes 71 (Manage / Nivelles – Soignies) et 116 (Soignies – Braine-le-Comte – Tubize – Halle) suite au changement des heures de fin des cours des écoles de Soignies.

Lignes régulières spécialisées : le transport scolaire

Les Services de transport scolaire prestés par les exploitants privés sont exécutés conformément aux clauses et conditions du cahier des charges type en matière de transport d’élèves fréquentant les établissements d’enseignement organisés ou subventionnés par la Communauté française sur le territoire de la Région de langue française.

Tout au long de l’année 2015, une moyenne de 1.919 élèves a été transportée quotidiennement, soit 2.533 élèves différents sur l’ensemble de la période.

Le graphique suivant indique la répartition en fonction du niveau d’enseignement :

Pour transporter les élèves, plus de 9.853 kilomètres sont parcourus chaque jour sur les 79 circuits mis en œuvre. Le kilométrage total parcouru en 2015 s’élève à 1.779.630 kilomètres.

Service PMR

Le transport des personnes à mobilité réduite est assuré sur l’ensemble du territoire du Brabant wallon par un sous-traitant, l’asbl Mobilité en Brabant Wallon faisant partie du groupe ASTA. La prise en charge de ces personnes est effectuée par 8 véhicules spéciaux, conduits par des chauffeurs spécifiquement formés et choisis pour leur sens de l’accueil.

L’ensemble du service PMR a parcouru 403.724 kilomètres et transporté 25.048 clients dans toute la province.

Côté fonctionnement, rien ne change. Les bus circulent du lundi au samedi de 6h30 à 20h00 et effectuent tous les trajets désirés pour peu qu’ils soient situés dans le Brabant wallon. Et pour réserver ? Rien de plus simple : Il suffit de téléphoner.

Dans le cadre de la convention signée entre la S.R.W.T. et l’asbl GAMAH sur l’accessibilité des lignes TEC aux PMR, les audits se sont poursuivis sur les lignes 22, 32, 36, 67 et 148. Des aménagements d’arrêts ont été proposés à la S.R.W.T. et sont actuellement à l’étude.

Notre approche de la Mobilité

Campagne vélo + bus

En collaboration avec la Région wallonne, la S.R.W.T. et le TEC Namur-Luxembourg, le TEC Brabant Wallon a poursuivi le projet pilote d’intermodalité incitant les clients à combiner l’utilisation du vélo et du bus.

Dénommé « Vélo+bus », ce projet est mis en place sur un tronçon commun entre la ligne 82 du TEC Namur-Luxembourg et le Rapidobus 1 du TEC Brabant Wallon. En soi, des lignes express tant au niveau du service, de la vitesse commerciale, de leur fréquence que du caractère direct de leur trajet.

Pour permettre sa réalisation, des aménagements ont été finalisés dans les communes concernées, tels que la création de nouveaux marquages, la réparation de routes et la mise en place de signalisation.

Management de la mobilité

Les différentes actions ci-dessous ont été initiées ou réalisées en 2015 :

  • Participation active ou réponse à des consultations ou études dans et hors Province pour le RER, les PCM (Plans Communaux de Mobilité), la Commission Régionale de Mobilité bruxelloise, Rail4Brussels, les parkings de dissuasion autour de la Région bruxelloise et les PMZA (Plans de Mobilité des Zones d’Activité économique) de Nivelles-Sud et de Saintes.
  • Au niveau des Proxibus : arrêt de celui de Mont-St-Guibert et concertation avec plusieurs communes limitrophes pour le relancer. Mise en service d’un deuxième véhicule Proxibus à Waterloo.
  • Partenariat TEC – Pro Velo : sensibilisation des nouveaux conducteurs à la présence de cyclistes sur la route : module théorique.
  • Maintien ou consolidation des partenariats avec les autres acteurs de la mobilité. D’une part, les supports d’information de nos partenaires sont mis à la disposition de la clientèle dans les ESPACE TEC. D’autre part, un échange de visibilité a eu lieu sur les affiches de l’action Covoiturage de Taxistop lors de la Semaine de la Mobilité.
  • Enquête auprès des communes de notre territoire d’exploitation pour dresser l’inventaire des taxis autorisés et des stationnements pour vélos.
  • Participation aux festivals Inc’Rock, Nuit des Chœurs, Wacolor et de Ronquières: mise à disposition de navettes de bus nocturnes lors de ces événements, de même que lors de l’opération Place aux Enfants.
  • Organisation du transport du public pour l’événement de reconstitution de Waterloo 1815 (bicentenaire). Dans le cadre des festivités liées au Bicentenaire de la bataille de Waterloo qui se sont déroulées les 18, 19 et 20 juin, le TEC Brabant Wallon a été sollicité pour assurer des navettes de bus entre le site de la Butte du Lion, la gare de Braine-l’Alleud et des aires de stationnement. Par ailleurs, une navette devait également circuler le long de la N5 entre les différents Bivouacs pour transporter les visiteurs en toute sécurité. Le travail de préparation s’est étalé sur plusieurs mois afin d’optimiser les horaires, les itinéraires et de préparer des terminus provisoires. Au total, une trentaine de bus (dont de nombreux autobus articulés) ont été mobilisés par jour pour assurer le transport des visiteurs. Sur les trois jours, 30.000 personnes ont utilisé les navettes. Le succès a été tel qu’il a fallu prolonger les voyages au-delà des horaires prévus. Les lignes régulières ont également dû être renforcées pour rapatrier des passagers vers Bruxelles. Outre les chauffeurs, le TEC Brabant Wallon a également mobilisé ses contrôleurs, stewards et du personnel administratif pour accueillir et renseigner la clientèle. L’implication et la disponibilité de tous ont permis de réussir cette mission pour une organisation hors norme.
  • Présence aux activités de Bruxelles-Mobilité dans le cadre du « Salon de la Mobilité » (stands d’information pour les entreprises) et de l’action « Au travail / à l’école sans ma voiture » pendant la Semaine de la Mobilité.
  • Renouvellement des conventions ambassadeurs Cyclotec et suivi.
Sécurité et fraude

En 2015, le TEC Brabant Wallon a participé activement à diverses opérations de sécurisation du réseau avec les différentes zones de Police de la Province, mais également des provinces voisines, que ce soit en Wallonie, à Bruxelles ou en Flandre. Ces diverses collaborations gagnent en efficacité d’année en année et nous ne pouvons que nous féliciter aujourd’hui de l’intérêt que porte l’ensemble de nos partenaires aux évènements qui ont lieu à bord des autobus.

La collaboration avec nos collègues des autres TEC, de De Lijn, de la SNCB et de la STIB dans ces opérations renforce encore plus la visibilité de celles-ci auprès du public en général.

Comme chaque année, la prévention fut à nouveau le fil conducteur pour le contrôle sur le réseau afin de conserver d’excellents résultats tant pour l’aspect sécurité que pour la partie fraude.

Ainsi, 71.805 contrôles de voyageurs ont été assurés en 2015, ce qui a permis de réduire le taux de fraude de manière générale. Celui-ci était de 1,49 % en 2012, 1.23% en 2013, l’année précédente de 1,21 % et est passé aujourd’hui à 1,18%.

Dispatching

Le dispatching est ouvert du lundi au vendredi de 6 heures à 22 heures.

Son fonctionnement est assuré par deux dispacheurs à temps plein. Il s’agit de deux contrôleurs qui mettent à profit leurs connaissances très pointues du réseau, non seulement pour aider les chauffeurs, réguler les correspondances, mais également pour transmettre toutes les informations pertinentes à l’attention de la clientèle et réduire l’impact des perturbations d’exploitation sur le service.

Les outils de géolocalisation disponibles au dispatching permettent un travail beaucoup plus fin et ont amené une amélioration importante dans la gestion des correspondances à assurer sur le réseau, que ce soit en interne ou avec la SNCB.

Notre approche commerciale

TEC IT EASY

Plus d'informations dans le rapport de la SWRT

Qualité et études de satisfaction

La qualité

Quand une entreprise engage un processus de certification, elle place d’emblée la satisfaction du client au cœur de ses préoccupations. Faire appel à « AFNOR Certification » garantit de pouvoir afficher en toute crédibilité la qualité de nos services, de nos produits et de nos prestations.

L’année 2015 restera marquée par le renouvellement de la certification AFNOR de l’ESPACE TEC de Wavre, mais aussi celui des pôles échanges de la gare du Midi et de la gare du Luxembourg, ces derniers s’effectuant en collaboration entre les quatre opérateurs de transports présents sur la Région bruxelloise.

Pour maintenir ces résultats et continuer à progresser, c’est un travail quotidien de collaborations interservices et inter-opérateurs qui a été mis en place.

Comme le montre le tableau suivant reprenant les résultats des enquêtes clients mystères (ECM 2015), tous nos objectifs ont été atteints et la certification de l’ESPACE TEC de Wavre a été reconduite.

Résultats des ECM 2015

Indicateurs

Moyenne obtenue en 2015

Objectif service voulu

01 - Informations permanentes

99,31%

95%

01.1 L'enseigne (ou une indication) de l'Espace TEC est visible 100%
01.2 Les horaires d'ouverture (jour + heure) sont affichés 100%
01.3 Le site Infotec est affiché 100%
01.4 Le numéro de téléphone de l'Espace TEC est affiché 100%
01.5 La liste des services est affichée 100%
01.6 Les horaires des bus sont disponibles sur demande ou en libre service (pour toutes les lignes) 96,3%
01.7 l'information sur les tarifs est disponible (affiché ou en libre service) 98,18%
01.8 Il y a de l'infotmation sur le service Cambio - Présence du numéro de téléphone et/ou du site internet 100%

02. Accueil

97,02%

95%

02.1 Votre interlocuteur vous salue en début d'entretien 100%
02.2 Votre interlocuteur est poli 100%
02.3 L'interlocuteur se consacre pleinement à votre demande 92,31%
02.4 Votre interlocuteur clôture l'entretien poliment 96,15%
02.5 L'agent qui vous accueille est en tenue conforme ? 92,59%
02.6 Votre interlocuteur porte des vêtements propres 100%
02.7 Votre interlocuteur a une posture "sérieuse" (pas affalé) 98,11%

03. Vente de titre adapté

99,17%

95%

03.1 Le titre est adapté à son profil 100%
03.2 Le titre est adapté à son parcours 100%
03.3 Le titre est adapté à sa fréquence d'utilisation 100%
03.4 Il vous informe des conditions particulières du titre proposé (si applicable) 95%
03.5 Il redirige vers le bon interlocuteur en donnant son nom 100%
03.6 Il redirige vers le bon interlocuteur en donnant son téléphone et.ou localisation et/ou site internet 100%

04. État et propreté

99,09%

90%

04.1 Le comptoir et les guichets sont propres 100%
04.2 Le comptoir et les guichets - côté CLIENT - sont rangés 100%
04.3 Le comptoir et les guichets côté PERSONNEL - sont rangés (ils peuvent être un peu encombrés) 100%
04.4 Les vitres sont propres 98,18%
04.5 Le sol du local est propre 96,36%
04.6 Les murs du local sont propres 100%
04.7 Il y a une poubelle 94,55%
04.8 S'il a une poubelle, il reste de la place 100%
04.9 L'odeur est correcte 100%
04.10 Il y a un coin d'attente (vrai ou NA) 100%
04.11 S'il y a un coin attente, les sièges sont en bon état 100%
04.12 S'il y a un coin attente, les sièges sont propres 100%
04.13 Les écrans sont propres 98,18%
04.14 Les horloges sont propres 100%

05. Temps d'attente

100%

90%

05.1 Tems d'attente conforme 100%

06. Identification des besoins des clients

93,06%

90%

06.1 L'information est adaptée en fonction du profil 92,31%
06.2 L'information est adaptée en fonction du parcours 92%
06.3 L'information est adaptée en fonction de la fréquence 100%
06.4 L'information est claire 98,08%
06.5 L'information est complète 88,46%
06.6 Si applicable, il vous redirige vers le bon interlocuteur (nom + téléphone/internet) 87,5%

S1. Rapidité des opérations d'information à la clientèle

100%

80%

S1.1 Vous recevez l'information en moins de 8 minutes 100%

S2. État des équipements

91,52%

80%

S2.1 Les écrans plats fonctionnent 98,18%
S2.2 Si les écran sont en panne, c'est indiqué 100%
S2.3 La borne Internet fonctionne 50,91%
S2.4 Si la borne est en panne, c'est indiqué 100%
S2.5 Les horloges fonctionnent 100%
S2.6 Les horloges sont à l'heure 100%

S3. Information en situation perturbée prévue

93,22%

80%

S3.1 L'inforamtion est adaptée 90%
S3.2 L'information est claire 96,55%
S3.3 L'information est complète 93,1%

C1. Formulaire de plaintes

98,18%

80%

C1.1 Le formulaire de plaintes est disponible 98,18%

Au vu de ces résultats encourageants, le TEC Brabant Wallon a dès lors décidé de continuer la démarche en inscrivant pour la certification, un prochain espace de vente pour 2016 : le guichet à la gare SNCB d’Ottignies.

La gestion des réclamations clients

En 2015, le TEC Brabant Wallon a reçu 1.359 courriers, soit une augmentation de 7,09% par rapport à l’année précédente. Un même courrier pouvant contenir plusieurs motifs, ceux-ci sont au nombre de 1.585. C’est via le site Infotec que la majeure partie des réclamations nous parviennent. Celles-ci représentent 76% du nombre total.

  • l’application de la politique tarifaire.
  • l’offre de transport : tout ce qui concerne la conception de l’offre (itinéraires, correspondances, horaires et emplacement des arrêts).
  • le respect des horaires et des itinéraires : avance ou retard sur horaire, non-respect des correspondances, pas de passage du bus…
  • la sécurité aux arrêts et dans le bus : les trublions, les déchets aux arrêts.
  • le confort et la propreté : propreté intérieure et extérieure des bus, de l’arrêt, l’accessibilité, l’aération, le bruit, le chauffage, la surcharge.
  • la relation client : le contact entre l’agent et le client, que ce soit le chauffeur, l’agent administratif, le guichetier, le contrôleur, le non-respect du code de la route (vitesse excessive, refus de priorité), l’incivilité, le refus d’embarquement, …
  • la qualité de l’information : l’information aux guichets, aux arrêts, sur le site internet www.infotec.be, que ce soit pour de l’information générale ou spécifique (exemple : déviations).

La répartition des motifs de toutes les réclamations reçues en 2015 se fait comme suit :

L’augmentation du nombre de réclamations, dont les motifs sont relatifs à l’application de la politique tarifaire, est principalement due au passage, le 1er avril 2015, à la validation obligatoire dans nos autobus. Certains de nos clients ont effectivement rencontré des difficultés d’adaptation et notre système a connu quelques maladies de jeunesse.

Le délai moyen de clôture pour l’année 2015 est de 44 jours, contre 105,5 jours pour 2014. Ces bons résultats sont dus au renfort temporaire rendu nécessaire dans le service concerné pour faire face au chantier de TEC IT EASY.

En 2015, nous avons également été sollicités, sous forme de pétition, pour la mise en place d’une ligne directe entre Gembloux, Louvain-la-Neuve et Wavre. Nous avons reçu 489 cartes postales individuelles pour appuyer cette demande. Les chiffres relatifs à cette pétition ne sont pas repris dans les données ci-dessus.

En ce qui concerne le transport scolaire, ce sont 82 courriers qui nous ont été adressés, soit une diminution de 3,5% par rapport à l’année précédente. La majeure partie de ces plaintes parvient via un courriel directement envoyé aux gestionnaires du service du transport scolaire. Cette année, il y en a eu 69, soit 84% du total des plaintes.

On dénombre 3 thèmes principaux :

  • L’exécution du service : le comportement du chauffeur, du convoyeur, d’un écolier, une desserte non-assurée, l’état du véhicule, l’horaire non respecté, un parcours supprimé, …
  • Les conditions de prise en charge : affectation à une ligne publique, non-prise en charge au domicile, non-prise en charge en raison d’une proximité trop grande avec le domicile (<1km), distance domicile-ligne publique trop longue.
  • Les horaires et itinéraires : horaires inappropriés, localisation des arrêts, temps de trajet trop longs.

La répartition du nombre de plaintes selon les motifs se fait comme suit :

Information et communication

Campagne horaires

Au cours de l’année 2015, le TEC Brabant Wallon a entamé une profonde réflexion sur le mode de diffusion de ses horaires à la clientèle.

Au terme de celle-ci, l’option de restreindre progressivement la distribution d’horaires sous format papier au profit d’une diffusion digitale sur Internet via le site Infotec.be a été retenue.

Ainsi que la volonté d’offrir aux clients des horaires personnalisés plus en lien avec leurs besoins réels de déplacement. Le tout, afin avant tout de répondre à l’évolution des technologies et des moyens de communication largement utilisés par notre clientèle, mais aussi bien sure de limiter le gaspillage de papier, de réduire notre empreinte écologique et d’améliorer la fluidité aux guichets.

Pour entériner cette décision, l’impression des fascicules horaires papier a été réduite de 33% dès septembre et une campagne de communication a été mise en place à destination des clients afin de les inciter à privilégier le site Infotec pour toutes consultations d’horaires.

Parmi les arguments avancés, figurent principalement :

  • l’accessibilité des horaires à tout moment soit 24h/24, 7j/7 et de n’importe quel lieu ;
  • la personnalisation et la sauvegarde des horaires selon ses propres critères ;
  • l’accès à des horaires davantage fiables que ceux imprimés puisqu’ils sont mis à jour régulièrement (déviations, modifications diverses, …).

Cette campagne s’est déclinée sur différents supports tels que des affiches, nos écrans plasma, des messages défilants dans les bus, des sms via le service TECxto, ou encore un autocollant sur les vitres de l’ESPACE TEC à Wavre. Bien sûr, l’appui de la presse a également été sollicité avec l’envoi d’un communiqué.

En complément, une campagne interne a également été menée à destination des agents d’accueil et du personnel du call-center pour leur expliquer les raisons de ce changement et les modifications qu’il engendre sur leur façon de travailler et d’informer les clients.

Campagne horaires
Gratuité sur les lignes 14 et 15

Afin de promouvoir davantage les navettes de Rixensart (ligne 14) et de Genval (ligne 15), le TEC Brabant Wallon, en collaboration avec la commune de Rixensart, a mis sur pied un projet pilote de gratuité sur ces deux lignes.

Réservé exclusivement aux nouveaux clients, ce projet vise à les inciter à tester, et à terme à adopter, un ou plusieurs des 26 circuits qui partent quotidiennement, de et vers, les gares SNCB de Rixensart et de Genval.

Initialement annoncé pour 6 mois, soit de février à juin 2015, ce projet a finalement été reconduit une première fois jusqu’au 31 décembre 2015, puis jusqu’au 31 décembre 2016.

Proxibus de waterloo et de Grez-Doiceau

Suite aux modifications horaires opérées par la SNCB en décembre 2014, plusieurs correspondances n’étaient plus possibles entre les trains et les Proxibus de Waterloo et de Grez-Doiceau.

Soucieux de satisfaire la clientèle, le TEC Brabant Wallon a dès lors choisi d’adapter, en mars 2015, les horaires des quelques parcours concernés.

Pour informer les clients de ces modifications, les fascicules horaires de ces bus locaux ont été actualisés et réimprimés [1] [2]. Une information a également été publiée sur les pages régionales du site Infotec.be.

Mobi-ESPACE TEC

Au cours de l’année 2015, le point de vente mobile du TEC Brabant Wallon a poursuivi une nouvelle fois sa route dans les communes du Brabant wallon à la rencontre de ses clients.

Petites nouveautés toutefois, appelé autrefois « Infobus », ce service se prénomme désormais « Mobi-ESPACE TEC » et dessert à présent aussi les communes d’Hannut et Hamme-Mille.

Chaque mois, de 8 à 14 heures, il circule dans les communes citées, mais aussi à Louvain-la-Neuve, Braine-l’Alleud, Braine-le-Château, Waterloo, Rebecq, Tubize et Hélécine.

Ce point de vente permet d’offrir à nos clients un service de proximité.

Au total, 946 cartes MOBIB ont été délivrées ainsi que 171 tickets sans contact. Le préposé a réalisé 185 duplicata de cartes MOBIB et télédistribué 567 titres de transport (titres achetés via E-Shop, Easy Pay ou SELF). Enfin, 2.114 titres de transport (abonnements annuels et mensuels et titres multi-parcours) ont été vendus en 2015 au Mobi-Espace TEC. Toutes ces opérations ont été réalisées en 92 jours de circulation. Bref, pas moins de 3.900 visites recensées pour 2015 !

Service Infotec

Le service Infotec prend en charge le nettoyage des abribus de 18 communes desservies par le TEC Brabant Wallon : Court-Saint-Etienne, Rebecq, Orp-Jauche, Perwez, Chastre, Tubize, Hélécine, Braine-le-Comte, Braine-le-Château, Genappe, Villers-la-ville, Chaumont-Gistoux, Mont-Saint-Guibert, Walhain, Seneffe, Rixensart, Ottignies et Jodoigne. Ce sont ainsi pas moins de 597 abribus qui ont été régulièrement entretenus pour un total de 4020 nettoyages en 2015.

Photo arrêt de bus

Par ailleurs, ce service a assuré la mise en place de près de 280 déviations sur l’ensemble de notre réseau.

Le confort des usagers aux arrêts reste l’une de nos priorités, avec un nombre toujours élevé d’abris répartis sur la Province (1.110). Les abris insalubres sont systématiquement signalés aux communes concernées et ne sont plus qu’au nombre de 24 sur l’ensemble de la Province, ce qui constitue une diminution par rapport à 2014.

3.085 arrêts sont équipés de poteaux avec valve horaire, soit une très légère diminution par rapport à 2014, où il y en avait 3.097 pour 3.610 points d’arrêt.Le service Infotec a également veillé à l’état des cartes du réseau placées dans les abribus ou sur les poteaux situés à proximité. Si elles étaient jugées trop abîmées ou illisibles, elles ont systématiquement été remplacées par le service Infotec.

Nouveauté également cette année : pour la première fois, le TEC Brabant Wallon a emporté un marché public lancé par la commune d’Ottignies pour le nettoyage et l’entretien de ses abribus. 12 fois par an, au lieu des 4 habituelles, nous avons donc procédé au nettoyage et à l’entretien des abribus sur cette commune. Ce travail supplémentaire nous a conduit à acquérir un nouveau véhicule et à engager une personne à temps plein.

En 2015, le TEC Brabant Wallon a mis, une nouvelle fois, les valves d'affichage de ses bus et/ou des navettes à la disposition de plusieurs partenaires culturels.

Ainsi, les organisateurs du Wacolor Festival, du Ronquières Festival, de l’Inc’Rock ou encore du Kid’zik Festival, pour ne citer que les principaux, ont pu bénéficier de cet outil de communication afin de donner une plus grande visibilité à leur manifestation musicale.

Et ce n’est pas tout ! Des initiatives diverses comme le Printemps de l’Abbaye, Ottokar, la Fondation Folon, les Jobdays, l’opération Arc-en-ciel, le Clownmania Festival, le partenariat avec l’Atelier Théâtre Jean Vilar à Louvain-la-Neuve et le parc d’attraction « Walibi », ont également pu accéder à ce bel outil de publicité et de proximité.

En échange, les membres du personnel de la société ont eu l’occasion de participer gratuitement à ces événements et de découvrir ou redécouvrir des artistes tels que Christophe Willem, Alice on the Roof, Kyo, les Fréro Delavega, … Au total, une vingtaine de partenariats ont été conclus et près de 350 places ont été distribuées gratuitement au personnel.

Nos tarifs

Voir tous les tarifs dans le rapport de la SRWT

Les investissements

Le capital social

Le capital du TEC Brabant Wallon s'élève à 333.275 € représenté par 13.331 parts sociales sans valeur nominale réparties comme suit :

  • 4.443 parts à la S.R.W.T. sans droit de vote
  • 4.533 parts à la S.R.W.T. avec droit de vote
  • 4.355 parts aux communes avec droit de vote

Les parts des communes ont été réparties au prorata du chiffre de leur population au 1er janvier 1989, comme suit :

L’association des communes du Brabant wallon au capital social de notre Société renforce la collaboration indispensable entre les mandataires politiques communaux et le transport public de personnes par route dans notre Province.

Matériel roulant

Composition du parc d’autobus

Au 31 décembre 2015, la composition du parc d’autobus est la suivante :

Composition du parc d'autobus (31/12/2014)

Bus standards 94
Citaro 39
R312 10
AGORA 13
A330 32
Autocars 12m 14
ARWAY 13
ARES 1
Autocars 15m 5
Volvo 5
Bus articulés 49
Citaro G 2009 24
AG300 5
Citaro G 2015 20
Midibus, Minibus, et Proxibus 14
Minibus : UNVI CITADE 3
Midibus : VanHool A309 2
Infobus : Peugeot 1
PROXIBUS : MARCO POLO 7
PROXIBUS : DAYLI 1

Le total du parc d’autobus est en statu quo par rapport à 2014, le nombre total est de 176 autobus avec une moyenne d’âge de 6,5 ans, en ce compris les 10 « R312 » en sur-réserve. Hors sur-réserve, la moyenne d’âge est de 5,8 ans.

Les normes « euro » sont des normes imposées aux constructeurs moteur par des directives européennes pour répondre à des critères de pollution. Plus le chiffre est bas, plus le moteur est « polluant ». La norme actuelle est la norme « Euro 6 » plus restrictive. EEV est un Euro 5 muni d’un filtre à particule (FAP), ceci correspond à nos véhicules Evobus Citaro standard et aux autobus articulés de 2009.

% Norme euro parc TEC Brabant Wallon

Equipements et travaux sur autobus

Sans compter les travaux habituels d’entretien et de réparation du parc de véhicules et de leurs équipements embarqués, incluant les travaux de la carrosserie, les points suivants peuvent être épinglés :

  • TEC IT EASY : TEC Pilote, suivi et mise en service des véhicules équipés en régie et chez les loueurs, suivi opérationnel.
  • Remise en peinture complète de trois bus PMR ASTA ainsi qu’un bus articulés Van Hool AG300.
  • Entretien, réparation et suivi technique des minibus des lignes Proxibus.
  • Participation au développement des modules de formation technique inter-TEC et suivi des plans de formation des agents techniques.
  • Dans le cadre de la TPM, amélioration de l’espace de travail dans les ateliers en le réorganisant via l’ordre et le rangement (5S, TWI, …).
  • Suivi des équipes de nettoyage des autobus et véhicules de service.
  • Maintenance en premier niveau par une équipe de préparateurs affectée au dépôt de Baulers.
  • Dépose, révision ou remplacement de différents équipements, tels que : 4 moteurs, 5 boites de vitesses, différentiels, ponts,...
  • Opération préventive d’entretien des chauffages des autobus et remplacement de 13 têtes de chauffage, 18 pompes de circulation, 43 ventilateurs ou turbines de chauffage, …
  • Dans le cadre des entretiens des équipements antipollution (Normes Euro 4, Euro 5, Euro 6), remplacement de 32 filtres à particules et de 26 catalyseurs.
  • Apport technique à l’établissement de différents cahiers de charge, contrôle des prototypes, suivi et réception lors du renouvellement du matériel roulant : bus standards VH A330, bus articulés Citaro, et Midibus VH A309.
  • Différentes réparations et remises à niveau sous garantie, ayant trait aux points suivants :
    • lutte contre la corrosion au niveau des châssis des autobus et autocars IVECO de type ARWAY et AGORA, ainsi que sur les EVOBUS Citaro ;
    • suivi du renforcement sur les bus IVECO AGORA du châssis arrière et du pourtour de roue ;
    • remplacement de divers équipements sur les autobus AGORA et ARWAY, tels que le groupe tendeur-courroie alternateur, le ventilateur du bloc de chauffage ;
    • remplacement de divers équipements mécaniques sur les autobus Citaro de 2009, tels que les tapis de sol, le mécanisme du portillon chauffeur, le renforcement de la boîte à fusible sur les articulés ;
    • lutte contre les bruits et les vibrations, remplacement sur VH A330 des fixations vérin de trappe et des supports de bac à batterie, des supports groupe tendeur alternateur ;
    • sur les Citaro ABA 2015 : montage de rétroviseurs intérieurs renforcés, de nouvelles charnières de rampe PMR, d’une nouvelle tubulure filetée sur le réservoir d'huile, …
    • sur les Van Hool A330 : montage de nouvelles valves de secours extérieures et intérieures de portes, de pare-soleils latéral et frontal renforcés, …

Autobus vers Gembloux

Un parc en renouvellement constant

Le parc de véhicules de service a connu les modifications suivantes :

  • remplacement d’un véhicule de l’Infotec et acquisition d’un véhicule supplémentaire pour le nettoyage

Les chantiers d’envergure

Outre les travaux d’entretien récurrents, le TEC Brabant Wallon a également poursuivi, avec ses propres moyens financiers, la réalisation de travaux d’aménagement et de modernisation des installations des dépôts de Chastre et de Jodoigne et, dans tous les dépôts, des aménagements relatifs à la sécurité et à la circulation du charroi.

Les aménagements d’infrastructure

Voici une synthèse - par site - de quelques travaux réalisés au cours de l’année 2015 :

Chastre

  • Maintenance générale.
  • Rafraîchissement des locaux et couloirs.
  • Placement dans la salle de garde d’une horloge informée et alimentée par le réseau.
  • Transformation d’un local technique en salle des coffres sécurisée et adaptée au transport de fonds et au fonctionnement du nouveau coffre Scancoin.

Jodoigne

  • Maintenance générale.
  • Rafraîchissement des locaux et couloirs.
  • Placement dans la salle de garde d’une horloge informée et alimentée par le réseau.
  • Transformation d’un local en salle des coffres sécurisée et adaptée au transport de fonds et au fonctionnement du nouveau coffre Scancoin.
  • Mise en service d’une conduite d’eau de 1 pouce entre l’atelier et la station-service pour le local veilleur et pour alimenter en direct le Bus Wash.
  • Création d’un nouveau bureau pour le chef de dépôt à proximité de la salle de garde.

Baulers

  • Maintenance générale.
  • Rafraîchissement des locaux et couloirs.
  • Mise en service dans la salle de garde et dans l’atelier d’horloges informées et alimentées par le réseau.
  • Transformation du local des recettes en salle des coffres sécurisée et adaptée au transport de fonds et au fonctionnement des nouveaux coffres Scancoin.
  • Placement d’une armoire incendie équipée à l’entrée du tunnel acoustique à côté de la borne incendie supplémentaire placée en raison de la coupure en deux du dépôt.

Wavre

  • Maintenance générale.
  • Mise en service dans les salles de réunions d’horloges informées et alimentées par le réseau.
  • Rafraîchissement des locaux et couloirs faisant suite à la réorganisation et à la redistribution fonctionnelle des locaux de l’extension du siège social.

Gare d’autobus de Louvain-la-neuve

  • Finalisation du chantier à la fin du 1er trimestre 2015.
  • Mise en service de la supervision et commande à distance depuis le dispatching de Wavre.

Le développement durable

  • Nettoyage approfondi de tous les égouttages, débourbeurs, déshuileurs, …
  • Entretien des espaces verts dans tous les dépôts.

Les ressources humaines

Notre personnel

  • Ressources humaines
  • Ressources humaines
  • Ressources humaines
  • Ressources humaines
  • Ressources humaines
  • Ressources humaines
  • Ressources humaines
  • Ressources humaines
    Fête du personnel
  • Ressources humaines
    Fête du personnel
  • Ressources humaines
    Fête du personnel
  • Ressources humaines
    Fête du personnel
  • Ressources humaines

Répartition du personnel en activité au 31 décembre 2015

Par lieu de travail

2014

2015

CHAUFFEURS

Chastre

42

43

Jodoigne

49

50

Baulers

136

141

Détachés

2

2

Total chauffeurs

229

236

TECHNICIENS

Ouvriers entretien des bâtiments

2

2

Centre d’entretien et magasin de Chastre

6

6

Centre d’entretien et magasin de Baulers

22

25

Total techniciens

30

33

Total chauffeurs et techniciens

259

269

SIEGE SOCIAL

Salariés service commercial

18

17

Nettoyeurs

2

2

Employés

68

69

Total siège social

88

88

TOTAL GENERAL

347

357

Par type de contrat

Contrat à durée indéterminée 344
Contrat à durée déterminée 11
Contrat de remplacement 2
Total 357

Par sexe

Employés Ouvriers Total
Femmes 24 21 45
Hommes 45 267 312
Total 69 288 357

Fluctuations de l’effectif du personnel en 2015

Départs

Départs volontaires 3
Licenciements 1
Transferts à la CAS 1
Transferts à la CRI 3
Passage à la pension 1
Fins de contrat 10
Décès en service 0
Total 19

Recrutements

Employés 3
Chauffeurs-receveurs 16
Mécaniciens 2
Magasinier 1
Stewards 6
Infotec 1
Total 29

Traitements, salaires, avantages legaux et extra-legaux

Prime d’intéressement en mai 2015.

Charges legales

Les cotisations patronales ont évolué comme suit :

Au 1er trimestre 2015, la cotisation au Fonds de Fermeture des Entreprises passe de 0,29% à 0,17% pour tous. Le taux global des ouvriers passe de 38,32% à 38,33% et celui des employés passe de 32,32% à 32,33%.

Au 2ème trimestre 2015, pour les ouvriers, le taux de la partie Vacances Annuelles passe de 6% à 5,83%, ce qui signifie que le taux global des ouvriers passe de 38,33% à 38,16%.

Trimestre Sur les salaires non plafonnés majorés de 8 % Sur les appointements non plafonnés
1/2015 40,19 34,19
2/2015 40,02 34,19
3/2015 40,02 34,19
4/2015 40,02 34,19

Concertation et amelioration du dialogue social

Concertation

Le Conseil d’Entreprise a tenu 12 réunions, dont 11 ordinaires et 1 extraordinaire, organisées au siège social. Cette réunion extraordinaire s’est déroulée le 2 juin 2015 avec pour objet les informations économiques et financières relatives à l’exercice comptable clôturé au 31 décembre 2014.

Le Comité pour la Prévention et la Protection du Travail (CPPT) s’est réuni 11 fois au siège social.

Une convention collective de travail (en abrégé, CCT) a été signée en 2015.

Signée le 15 septembre 2015, cette CCT fixe, pour 2015-2016, l’abaissement à 55 ans de la limite d’âge en ce qui l’accès au droit aux allocations pour un emploi de fin de carrière, pour les travailleurs qui ont une longue carrière ou qui exercent un métier lourd.

Amélioration du dialogue social : AMEDIS

Voyons à présent comment les procédures se sont déroulées au TEC Brabant Wallon.

L’arbre des procédures de gestion des conflits et un tableau reprenant les grèves de 2015 est présenté ci-dessous. En effet, outre le suivi du déroulement de ces procédures, il est important de voir si des mouvements de grève ont eu lieu de manière irrégulière, hors procédure.

Arbre des procédures de gestion des confilts

En ce qui concerne le TEC Brabant wallon, En 2013, il y avait eu deux demandes de concertation formulées (CL1) qui avaient débouché sur deux accords. En 2014, il y avait eu quatre demandes qui s’étaient clôturées par trois accords (CL2) et un classement sans suite.

En 2015, il y a eu quatre demandes de concertation dont trois ont abouti à un accord. Une CL1 a fait l’objet d’un désaccord mais la procédure s’est arrêtée sur ce constat.

Modif Durée de la grève (en jours) Nombre d'agents en grève Services, dépôt, ... concernées Nombre de dépôts Suivi de grève
GIS GINS GRNS
TOTAL 0 0 0 0

Aucun mouvement de grève n’a eu lieu au TEC Brabant Wallon en 2014.

Conclusions

Le dialogue social a encore une fois bien fonctionné dans notre entreprise, que ce soit au niveau formel - au sein des organes paritaires existants (CE, CPPT, commission de service) - et de manière plus informelle - par des réunions et contacts directs entre la ligne hiérarchique, les travailleurs et leurs représentants.

Il n’y a pas eu d’augmentation des demandes de concertation locale par rapport à l’année dernière, et tous les problèmes rencontrés ont, cette année encore, reçu un traitement adéquat et rapide au niveau local dans un esprit constructif et ouvert de l'ensemble des partenaires, même si l’une des demandes s’est terminée sur un désaccord, l'objectif recherché étant d'améliorer l'organisation, le fonctionnement et l'efficacité de l'entreprise pour un service accru à la clientèle.

Il n'y a eu aucun jour de grève au TEC Brabant Wallon, sauf les quelques journées de grèves intersectorielles ou nationales, celles-ci n’ayant pas touché tous les dépôts de la même manière.

Politique de gestion des ressources humaines

Les projets RH sont à la fois axés sur la participation active au développement des projets du Groupe TEC et à la mise en œuvre des actions liées aux projets implémentés ainsi que sur des projets spécifiques locaux en rapport avec l’amélioration du fonctionnement des structures et de l’organisation du travail et des relations sociales. Ils figurent pour une grande de part dans le plan d’entreprise même s’ils sont encore complétés par d’autres actions en réponse à l’émergence de nouveaux besoins.

Le premier objectif demeure l’attraction de nouveaux collaborateurs et la rétention du personnel qualifié dans un secteur d’activité qui nécessite encore souvent l’acquisition et le développement d’une expérience spécifique au sein de l’entreprise et un sens affirmé du service à l’égard des utilisateurs de nos services.

La qualité de l’accueil et de l’intégration de nos collaborateurs fait l’objet de toute notre attention car nous sommes convaincus que les actions menées à ce niveau influencent l’implication du personnel dans l’accomplissement de nos missions de service public.

Le maintien et le développement de l’efficacité organisationnelle de l’entreprise repose sur l’amélioration des compétences de notre personnel sur base des initiatives locales mais aussi, dans les projets transversaux, au niveau du Groupe TEC, en termes de gestion de la formation, de la performance, de carrière, etc.

Parmi les projets développés, citons, au niveau de la gestion de carrière, les travaux d’analyse de fonction et de construction d’un plan de carrière et de formation menés en 2015 au niveau du Groupe par la Commission fonctionnelle technique et la Commission RH à propos des fonctions de chefs d’équipe dans le but de renforcer notamment les aspects de leadership et de management d’équipes.

La poursuite du projet TEC IT EASY et sa mise en œuvre opérationnelle dans le courant du premier semestre a mobilisé des moyens considérables durant sa période de lancement et le recours à du personnel temporaire (intérimaires) dans la phase d’information/communication.

Le projet n’est cependant pas terminé. Outre le suivi et l’amélioration permanente des fonctionnalités, si les activités et les missions de service public remplies par le groupe TEC s’inscrivent dans la continuité, TEC IT EASY a apporté quelques changements dans l’organisation du travail et l’adaptation des rôles et des responsabilités par rapport à celle-ci. Ces changements font l’objet d’une analyse de leurs impacts et conséquences de manière à être intégrés dans les fonctions exercées par notre personnel.

Le développement du système d’évaluation du personnel employé, introduit en 2013, s’est étendu en 2015 à quatre compétences complémentaires, liées à la famille de métier. Celles-ci complètent les profils de compétences appréciés lors des évaluations qui étaient axés en 2014 sur l’évaluation des compétences comportementales et techniques, outre l’évaluation des prestations de travail voire, pour les cadres, des objectifs spécifiques assignés.

L’environnement social et les rapports individuels et collectifs qui s’établissent entre l’entreprise et son personnel influencent également la qualité et la satisfaction du travail dans divers domaines et à divers niveaux.

Au–delà du système d’évaluation qui est aussi un lieu d’échanges, nous encourageons l’expression de la reconnaissance à l’égard du travail sous diverses formes tels un retour régulier sur le travail, des remerciements informels, l’envoi d’une lettre ou d’une carte de souhaits, de félicitations ou de remerciements, une mention spéciale au journal d’entreprise, etc.

Le bien-être de notre personnel est également une préoccupation de l’entreprise notamment par la préservation de la santé et de la sécurité en veillant à ce que le milieu de travail soit sain et sécurisé et en favorisant les meilleures méthodes de travail.

Les travaux d’entretien et d’amélioration des locaux et dépôts se sont poursuivis dans cette optique en donnant une place importante en 2015 aux aspects ergonomiques, d’automation et de sécurité (nouvel éclairage domotique, nouveaux centraux d’alarmes intrusion et incendie, etc.).

Dans le même ordre d’idée, nous sommes attentifs à offrir un milieu de travail respectueux de l’environnement et à ce que chacun adopte au quotidien des comportements responsables en matière de récupération et de développement.

Recrutements

Pour l’année 2015, le TEC Brabant Wallon a reçu un total de 1.771 candidatures, toutes fonctions confondues, signe que le monde du transport reste attractif sur le marché de l’emploi.

Nombre de candidatures reçues au TEC Brabant Wallon

Notre logiciel de gestion des candidatures est parfaitement opérationnel et de plus en plus de candidats s’inscrivent directement en ligne.

En 2015, 1.326 postulants ont créé leur profil de candidature en ligne, soit 70,05%, contre 11,58% en 2013 et 35,08% en 2014.

Concrètement, 12 sessions de recrutement ont été lancées en 2015 dans le cadre de contrats de travail à durée déterminée ou indéterminée afin de maintenir l’effectif du personnel ; 9 session ont été achevées en 2015.

Les recrutements ont principalement concerné les métiers de terrain directement en lien avec le transport de personnes (8 des 9 sessions clôturées en 2015) :

Procédures externes :

  • Conducteur-receveur (2)
  • Steward (4)
  • Magasinier (1)
  • Contrôleur (1)

Procédures internes :

  • Poste de reclassement (1) : Préposé Infobus

Dans les métiers de terrain, ces sessions de recrutement ont permis l’engagement de :

  • 16 conducteurs-receveurs d’autobus
  • 1 électronicien
  • 1 magasinier
  • 2 mécaniciens
  • 6 stewards

Certaines fonctions font l’objet de renouvellement régulier de personnel.

L’évolution des métiers et les besoins de remplacement de longue durée nous ont conduits à recourir à l’engagement de plusieurs collaborateurs en contrat temporaire.

Le lancement de la nouvelle billettique au niveau de l’ensemble du groupe TEC, en ce compris pendant la phase pilote réalisée au TEC Brabant Wallon, a mobilisé d’importantes ressources. De nombreux intérimaires ont été engagés, notamment afin de couvrir les opérations de communication à la clientèle en mars et avril 2015 sur toute la Province du Brabant wallon.

Nous avons également eu recours ponctuellement à du personnel intérimaire tant dans des fonctions d’employé que dans des métiers techniques, tels que mécanicien, électronicien ou poteleur. Certains de ces intérimaires ont d’ailleurs été engagés dans un contrat à durée déterminée en prolongation de leur mission.

ALTERNATIVES DE RECRUTEMENT
1. Stages d’étudiant

Deux étudiants ont été accueillis par notre service technique du dépôt de Baulers et ont effectué un stage d’entreprise afin de se familiariser avec l’environnement professionnel de leur domaine d’études.

Une étudiante a poursuivi un stage au service Qualité, domaine dans lequel elle a suivi une formation en lien avec son projet de réorientation professionnelle.

2. Salons de l’emploi et journées à thème

Cette année, nous étions à nouveau présents en tant qu’exposant à la « Journée Emploi-Formation » de Braine-l’Alleud le 23 avril 2015.

Nous avons aussi participé à la journée « Job Days », le salon de l’emploi et de la création d’activités à L’Axis Parc le 20 octobre 2015.

L’intérêt des étudiants et des demandeurs d’emploi à propos des métiers du TEC et des perspectives d’emploi au sein de notre entreprise est toujours aussi présent, le TEC Brabant Wallon, comme le groupe TEC de manière générale, se positionnant comme un employeur qui procède régulièrement à des engagements dans divers domaines d’activités, même si les principaux recrutements s’effectuent dans la fonction de chauffeur et dans les métiers de la mécanique poids lourd.

La formation

Un peu plus de 8.400 heures de formation formelles, moins formelles et informelles ont été suivies dans divers domaines d’activité, y compris les heures des formateurs internes, soit une légère augmentation par rapport à l’année 2014.

Parmi celles-ci, épinglons :

  • Conduite des véhicules standards et articulés (environ 36%).
  • Poursuite des formations CAP (Certificat d’Aptitude Professionnelle) pour le personnel de conduite (conducteurs de bus) dans le cadre de l’obtention des 35 points obligatoires (environ 22%). Avec la spécificité de la clôture du 09/09/15 pour les droits acquis.
  • Formations diverses organisées dans le cadre du projet « TEC IT EASY » (environ 14%).
  • Formations obligatoires PTP (environ 7%).
  • Accueil des nouveaux chauffeurs-receveurs (environ 5%).
  • Formations techniques (véhicules, électricité, pneumatique, …) (environ 3%).
Manifestations sportives

En 2015, le TEC Brabant Wallon a participé avec enthousiasme à plusieurs des rencontres sportives organisées dans le cadre du S.I.R.T. (Sports-Inter-Régions-Transports).

L’Amicale sportive du TEC Brabant Wallon a, une fois de plus, suscité les participations voire les vocations dans les domaines sportifs de prédilection de notre entreprise tels notamment la pêche, la pétanque, le kicker et le football.

Non seulement nos sportifs n’ont pas démérité, mais la bonne humeur, la convivialité et le respect tant sur le terrain que dans les gradins et après les épreuves sportives sont toujours présents lors de ces manifestations sportives.

Remercions nos organisateurs et les participants qui contribuent ainsi à la réussite de ces rencontres !

Manifestations sportives
Fête du personnel du 29 novembre 2015

Pour la 5ème année consécutive, le TEC Brabant Wallon a mis ses travailleurs à l’honneur. Tous les membres du personnel et leur famille ont été invités à la ferme du Biéreau à Louvain-la-Neuve pour une après-midi 100% festive sur le thème des « Années 80 ». Au menu : walking dinner, Quizz busters, animations pour enfants et un concert privé du groupe de reprises en vogue « The planes ». Le tout, dans une salle spécialement customisée aux couleurs TEC par des drapeaux, totems et autres affiches. Bref, tout était réuni pour que l’ambiance soit au rendez-vous et ce le fût !

Une belle et rare occasion pour le personnel de se rencontrer, d’échanger et d’apprendre à se connaître.

Fête du personnel du 29 novembre 2015
Newsletters

En 2015, le TEC Brabant Wallon a poursuivi l’édition de ses newsletters, outil de communication pratique et rapide. Rédigée et mise en page en interne, elles sont éditées en supplément du journal d’entreprise « ça roule ! ».

Cette année, elles ont surtout permis d’évoquer le projet d’envergure TEC It EASY, ses avancées, ses changements, son déploiement ou encore ses implications sur le quotidien de chacun.

Dans un souci de développement durable, elles sont envoyées aux employés par courriel et imprimées seulement pour les chauffeurs. Ainsi, aucun membre du personnel ne manque une occasion d’être informé de toutes nos nouveautés !

Journal d’entreprise « ça roule ! »

En complément des newsletters, notre société a également diffusé son journal d’entreprise « ça roule ! ». Rédigé et mis en page en interne, son impression est confiée à une imprimerie spécialisée. Ce support de 16 à 20 pages est articulé autour de grands thèmes tels que la qualité, les ressources humaines, le développement durable, les brèves et nouveautés, …Quelques éditions spéciales sont également réalisées pour la fête du personnel et pour des projets spécifiques comme TEC IT EASY.

Ecrans plasma

Cette année encore, nous avons poursuivi l’utilisation des écrans plasma comme support de communication interne et externe. Installés dans les cafétérias et autres lieux de vie du personnel ainsi que dans les salles d’attente de nos ESPACE TEC à Wavre et à Baulers, cet outil est efficace pour transmettre de l’information de manière simple et dynamique.

Totems

Fort de l’expérience passée, le TEC Brabant Wallon a souhaité continuer la diffusion de ses messages internes et externes via les totems. Rapides, pratiques et dotés d’un visuel interchangeable, ils permettent de réagir plus vite lorsqu’une information doit être communiquée. Leur création et impression en interne nous procurent toute l’autonomie nécessaire à l’égard des imprimeurs.

Dix supports de ce type ont ainsi été utilisés pour diffuser diverses campagnes internes (bien-être au travail, fête du personnel, journal d’entreprise, TEC It EASY, …) ou externes (TEC It EASY, …).

Campagne bien⁠-⁠être au travail

Afin d’améliorer la sensation de bien-être au sein de notre société, le TEC Brabant Wallon a poursuivi sa campagne interne sur les dangers de consommer de l’alcool au travail. L’objectif : faire prendre conscience aux membres du personnel des dangers de cette consommation mais aussi leur donner les moyens de s’en sortir.

Lancée en collaboration avec le conseiller en prévention, cette campagne a été déclinée en plusieurs thèmes. Parmi ceux-ci, deux ont été diffusés en 2015, à savoir, les cadres d’assistance existants au sein de l’entreprise et la coresponsabilité des collègues en cas de consommation abusive d’alcool d’un membre du personnel.

Chacun de ces thèmes a été décliné sur plusieurs supports tels que des leaflets, totems, écrans, dépliants, affiches, newsletters et journal d’entreprise.

Gouvernance

Conseil d'Administration

Monsieur Philippe MATTHIS
Président
Monsieur Jean-Luc DALMEIREN
Vice-Président

Membres avec voix délibérative

Madame Stéphanie AMEEL
Monsieur Luc COLLARD
Madame Isabelle KIBASSA-MALIBA
Monsieur Alexandre MAHIEU
Madame Laurence SMETS
Madame Chantal VERSMISSEN
Monsieur Luc BOVERIE
Monsieur Pierre-Yves DEFOSSE
Monsieur Fabian LANNOYE
Monsieur Freddy QUIBUS
Monsieur Pierre SONDAG
Madame Militza ZAMUROVIC

Membres avec voix consultative

Monsieur Jean-Marc VANDENBROUCKE
Administrateur Général de la S.R.W.T.
Monsieur Vincent MOUILLARD
Représentant du personnel
Monsieur Vincent URBAIN
Administrateur Général adjoint de la S.R.W.T.
Madame Barbara LEDUC
Représentante du personnel

Commissaire-Delégué de la S.R.W.T.

Monsieur Jean-Pierre ISTACE
Directeur financier de la S.R.W.T.

Secrétaires

Monsieur Michel CORTHOUTS
Directeur général
Madame Catherine BES
Directrice générale adjointe

Principaux dossiers traités par le Conseil d’Administration

Gratuité sur les lignes 14 et 15.
Lignes régulières : Modification des horaires au 5 janvier 2015 et au 1er octobre 2015.
Réorganisation des circuits de transport scolaire 1360, 1421, 1423 et 1429.
Attribution des circuits de transport scolaire par procédure négociée.
TEC IT EASY : Information sur l’état d’avancement.
Demande de création d’un arrêt supplémentaire sur la ligne du Rapidobus 1 à hauteur de la sortie 10 de l’autoroute E411 : Information.
Amélioration des correspondances de la navette RER de La Hulpe.
Demande de création d’une ligne d’autobus entre Gembloux et le zoning nord de Wavre en desservant les entités d’Ernage, Walhain, Blanmont, Nil-Saint-Vincent, Corbais et Louvain-la-Neuve : Information.
Lignes régulières : Création d’une extension sur la ligne 568 – Desserte de Marbisoux.
Bicentenaire de Waterloo.
Suivi budgétaire mensuel.
Réajustement budgétaire 2015 sur base de la situation comptable arrêtée au 30 juin 2015, fixation du budget d’exploitation 2016 et projection 2017.
Attribution du marché public relatif au transport de fonds et à la location de coffres recettes chauffeurs.
Attribution du marché public portant sur les entretiens, contrôles et réparation des systèmes de détecteurs d’alarmes intrusion, incendie et gaz.
Attribution du marché public portant sur le nettoyage des véhicules du parc du TEC Brabant Wallon ainsi que des bâtiments des dépôts de Baulers, Chastre, Jodoigne et du siège social de Wavre.
Ratification de la CCT du 15 septembre 2015 relative à l’abaissement à 55 ans de la limite d’âge en ce qui concerne l’accès au droit aux allocations pour un emploi de fin de carrière, pour les travailleurs qui ont une carrière longue ou qui exercent un métier lourd.
Couverture supplémentaire sur le prix du carburant négocié par la S.R.W.T. pour l’année 2017.
Michel CORTHOUTS
Monsieur Michel CORTHOUTS
Directeur général
Catherine BES
Madame Catherine BES
Directrice générale adjointe en charge de la direction des services généraux
Bruno BALTHAZAR
Monsieur Bruno BALTHAZAR
Directeur Transport en charge de la Direction transport
Marc WATHELET
Monsieur Marc WATHELET
Directeur technique en charge de la Direction technique
Marc CLEBANT
Monsieur Marc CLEBANT
Responsable de service en charge de la Direction des ressources humaines
Laurent ROBERT
Monsieur Laurent ROBERT
Responsable de service en charge de la Direction des finances

Rémunération des Administrateurs

Les rémunérations octroyées aux Administrateurs au cours de l’année 2015 se sont élevées à un total de 31.266,60 €, dont 15.207,30 € pour les Administrateurs représentant la Région wallonne et 6.059,30 € pour les Administrateurs représentant les communes.

Audit interne

En 2015 le Comité d’Audit s’est réuni à quatre reprises.

Le programme initial de 2015 comprenait 20 missions d’audit. En cours d’année, le nombre de missions a été porté à 23 suite à l’ajout des missions relatives à la coordination de la mise en place des centres de services partagés, à la gestion des marchés publics de la SRWT et aux processus financiers de l’IRP TEC PENSION.

Les missions finalisées en 2015 portent sur le traitement des recettes de trafic, la gestion des stocks, la conformité et la gestion des marchés publics, la surveillance par caméras des lieux de travail, l’actualisation des plans d’entreprise, les processus administratifs, de support et de communication de l’IRP TEC PENSION, la coordination de la mise en place des centres de services partagés et les audits qualité de l’Audit Interne et de l’Académie de la Mobilité.

Les missions dont le prolongement ou l’achèvement sont prévus en 2016 concernent la coordination des processus, l’audit continu, la conformité des dispositions relative à la vie privée et la gestion des données à caractère personnel, la cartographie des flux de données au sein du groupe, l’inventaire des immobilisés, et les processus financiers de l’IRP TEC PENSION. Enfin, deux missions de conseil relatives respectivement au projet d’optimisation du logiciel Hastus et à l’audit de sécurité du métro léger de Charleroi n’ont pas nécessité d’intervention de l’Audit Interne en 2015 et ne seront pas reconduites en 2016, tandis que la mission relative à la sécurisation du réseau TEC pour le transport des données sera reportée en 2017.

Commissaires aux comptes

Groupement des cabinets SCCRL Ernst & Young, SCCRL Callens, Pirenne, Theunissen et Co, SCPRL Lafontaine, Detilleux et Cie.

Les perspectives

Conclusions et perspectives d’avenir

Des réductions annuelles ont été décidées par le Gouvernement wallon sur les dotations des années 2015, 2016 et 2017. Afin de respecter l’équilibre budgétaire imposé par le Contrat de Service Public au Groupe TEC à partir de 2015, le TEC Brabant Wallon doit et devra maîtriser l’évolution de ses charges à travers, majoritairement, des efforts sur les coûts de fonctionnement. De ce fait, l’offre de service ne devrait en principe pas être affectée.

Notre objectif premier restera cependant toujours l’amélioration constante de l’offre existante. Nous envisagerons également la possibilité de réaliser l’un ou l’autre redéploiement si nous disposons des moyens financiers suffisants pour procéder à la création de nouvelles lignes.

Au niveau de nos infrastructures, les projets ne manquent pas. Ainsi, au dépôt de Jodoigne, nous allons procéder au renouvellement de la toiture d’une partie des bâtiments de l’exploitation et à la rénovation et mise en conformité de toutes les installations électriques. Tous les châssis des bâtiments de l’exploitation vont être remplacés par des châssis double vitrage. Nous allons poursuivre dans tous les lieux de travail la mise en œuvre du marché portant sur les alarmes intrusion et incendie.

Cette année 2016 sera également celle de la mise en fonctionnement des nouveaux coffres dans les dépôts ainsi que de nouvelles procédures de perception des recettes.

La satisfaction du client étant au cœur de nos préoccupations, nous allons poursuivre en 2016 le processus qualité au travers de mesures mensuelles des 10 indicateurs repris au contrat de service public.

Outre le maintien de la certification AFNOR de notre ESPACE TEC de Wavre, notre objectif sera de l’étendre à l’espace de vente du guichet de la gare SNCB d’Ottignies.

Le dossier de renouvellement de la gare d’autobus de Wavre sera également au centre de nos attentions en 2016 : l’obtention du permis et l’achat des terrains nécessaires sont en effet à l’ordre du jour des prochains mois.

Ne perdons pas non plus de vue que le projet de billettique TEC IT EASY n’est pas achevé et impliquera encore bon nombre de nos collaborateurs en 2016 pour la finalisation de BO.

L’Up Grade du programme Hastus sera également un projet inscrit à l’ordre du jour de notre équipe de l’exploitation.

Rapport financier