TEC

Retour aux sociétés

TEC Namur-Luxembourg

Mot de la Direction

L’interview du Président et du Directeur Général

Le Président et le Directeur Général
Gauthier le BUSSY, Président du Conseil d’Administration du TEC Namur-Luxembourg
Jean-Marc EVRARD, Directeur Général du TEC Namur-Luxembourg

Le rapport annuel, c’est l’occasion de jeter un œil dans le rétroviseur et de coucher sur papier ce qui a marqué l’année écoulée. Quel bilan peut-on tirer de 2014 ?

Gauthier le BUSSY :

2014 a été une fois de plus une année bien remplie. Faire circuler nos bus au quotidien, informer nos usagers, faire aboutir des projets tels que le FlexiTEC ou les Mobiparcs… ne sont que la partie émergée de l’iceberg. L’ensemble du personnel réalise ces prouesses au quotidien. Il y a aussi un grand travail moins visible sur des enjeux tels que l’évolution de nos lignes, la gestion des ressources humaines ou la préparation de projets tels que TEC IT EASY que le public va découvrir au printemps 2015. Malgré une relative incertitude sur nos perspectives financières, les projets ne manquent pas au TEC Namur-Luxembourg !

Jean-Marc EVRARD :

L’année 2014 aura été d’une grande intensité : on citera le plan d’entreprise qui est la traduction, en actions concrètes, du plan stratégique du Groupe TEC et des obligations découlant du Contrat de Service Public (CSP) signé le 18 novembre 2013 entre la Région et le Groupe TEC. Ce plan d’entreprise aura fortement mobilisé nos équipes plusieurs mois durant avec, au final, une immense déception puisque que le Gouvernement Wallon a annoncé qu’il n’était plus en mesure de respecter la trajectoire budgétaire attachée au CSP alors que son engagement était le retour à la formule de « subvention indexée, augmentée de 1% » qui devait nous permettre d’améliorer, entre autres, la qualité du service offert.

Le Plan Transport SNCB 2014 aura été l’autre grand chantier de l’année écoulée. 65% de nos lignes de bus ont été impactées. Les moyens matériels et humains étant par définition limités, la Direction a dû opérer des choix en matière de maintien de certaines correspondances, d’autant que notre clientèle est, à près de 92%, non concernée par ces enjeux de correspondances entre trains et bus. Au final, le TEC Namur-Luxembourg tire bien son épingle du jeu si l’on prend en compte le nombre restreint de plaintes alors qu’on avait incité la clientèle à prendre contact avec nous en cas de difficulté dans l’application de ce plan transport.

Enfin, TEC IT EASY, mégaprojet au cœur de tous les métiers de l’entreprise, aura bien entendu constitué le dossier le plus chronophage : suivi interdisciplinaire du projet, formations, préparation des aspects techniques tant dans les bus que dans les installations fixes auront mobilisé nos meilleurs spécialistes tout au long de l’exercice 2014.

Une année 2014 riche en initiatives « mobilité ». Un mot sur les actions locales en la matière ?

Gauthier le BUSSY :

Notre territoire représente grosso modo un quart de la Belgique et la densité de population y est relativement faible. Le TEC Namur-Luxembourg, au côté des pouvoirs locaux et du secteur associatif, recherche des formules nouvelles permettant de rencontrer les besoins de mobilité en milieu rural. Nous avons ainsi initié, avec le soutien financier de la Région wallonne, un projet-pilote baptisé FlexiTEC dans plusieurs communes. Nous y croyons beaucoup et nous nous voulons « créateurs de solutions », comme pour les parcs d’activité économique (PAE).

Jean-Marc EVRARD :

En effet, le TEC Namur-Luxembourg a élargi sa palette de services de mobilité aux parcs d’activité économique en créant les Mobiparcs, grâce notamment au dynamisme des clubs d’entreprises. En juillet 2014, une étape importante a été franchie en pérennisant le modèle de navettes Mobiparcs 1, desservant les zonings de Créalys, Ecolys et Nouveau Saint-Servais.

En décembre 2014, le Conseil d’Administration donnait son feu vert pour la création du Mobiparcs 2, sur le même modèle que le Mobiparcs 1, reliant la gare de Namur au PAE de Noville-les-Bois (Fernelmont). Actuellement en phase d’évaluation, la pérennisation du Mobiparcs 2 ne sera envisagée que si le succès de sa fréquentation se confirme.

D’un point de vue financier, nous sommes arrivés à l’équilibre. Quels efforts ont dû être consentis pour y parvenir ?

Gauthier le BUSSY :

La recherche de l’équilibre financier est une contrainte que l’on se donne. C’est un travail de tous les instants pour tous les responsables, chacun à leur niveau. Ce contrôle des dépenses a pour objectif véritable de permettre à notre société de rester en mesure de procéder aux adaptations du réseau qui répondent aux besoins des usagers, de réaliser des investissements importants pour l’avenir et d’initier des projets novateurs.

Jean-Marc EVRARD :

Le plan d’économies concocté en 2013 avait été dimensionné pour que son effet structurel nous permette d’aborder 2014 sans devoir prendre de nouvelles mesures touchant à l’offre de transport : pari gagné puisque, tout comme en 2013, l’exercice 2014 s’est terminé à l’équilibre.

Tout cela, dans un climat social relativement serein ?

Jean-Marc EVRARD :

Le climat social est l’affaire de tous au TEC Namur-Luxembourg : c’est dans nos chromosomes. 2014 a été – fort heureusement – semblable aux millésimes précédents : tout simplement excellente ! Responsables syndicaux et membres de la Direction s’emploient quotidiennement à anticiper les discussions sur les points les plus délicats. Les organes de concertation fonctionnent bien et les contacts entre délégués et responsables sont fréquents. Bref, la concertation sociale reste au goût du jour au TEC Namur-Luxembourg et c’est donc in fine la clientèle qui en récolte les fruits.

La signature du Contrat de Service Public fin 2013 a permis de déterminer concrètement les projets qui rythment la vie de notre entreprise jusque 2017. On les retrouve dans notre plan d’entreprise. Quels sont les gros chantiers pour le TEC Namur-Luxembourg ?

Gauthier le BUSSY :

Le Conseil d’Administration a adopté un plan d’entreprise ambitieux, préparé longuement en interne. Sa mise en œuvre dépendra des moyens dont nous disposerons, notamment les projets d’ « exploitation » tels que la création de la ligne express Marche-Liège étudiée par les services et attendue par les habitants. Beaucoup d’autres projets relèvent de l’organisation interne.

Jean-Marc EVRARD :

Le plan d’entreprise rassemble l’ensemble des actions que nous comptons développer localement : il contient déjà les germes des refontes futures de notre réseau à travers des chantiers d’optimisation de l’offre de transport. Un axe très important de ce plan d’entreprise concerne les actions induisant une meilleure communication vers l’extérieur tout en soignant la communication interne de l’entreprise.

2014 a aussi été marquée par le départ de plusieurs acteurs-clés de notre entreprise, qu’il a fallu remplacer. Au final, plusieurs talents recrutés en interne, mais aussi à l’extérieur, ont rejoint le personnel de direction. Que pouvez-vous en dire ?

Gauthier le BUSSY :

Le bon fonctionnement de notre société tient à la qualité des processus de recrutement mis en place de longue date. En désignant la « bonne personne » à la « bonne place », nous en sortons tous gagnants. En interne, ceci concourt à la confiance partagée. Aux nouveaux, je redirais : « Belle et longue carrière au TEC Namur-Luxembourg ! »

Jean-Marc EVRARD :

Si nous avons perdu, ces dernières années, quelques grandes individualités qui occupaient des places centrales dans notre organisation, la Direction a réussi à attirer à elle plusieurs beaux talents à des postes-clés, soit en puisant dans son vivier, soit en allant rechercher sur le marché de l’emploi les compétences qui nous faisaient défaut. Cet investissement dans le capital humain, destiné à préparer l’avenir, constitue ma plus grande fierté sur le plan de la gestion interne de notre entreprise. Profitant du recul d’une année pour asseoir le jugement porté lors de la sélection de ces talents, je ne peux que confirmer que nous avons réussi le pari audacieux de choisir les meilleurs éléments pour occuper les postes qui étaient à pourvoir.

Votre plus grand souhait pour 2015 ?

Gauthier le BUSSY :

Transformons l’essai ! 2015 verra l’arrivée de TEC IT EASY dans le Groupe. D’importants projets se lanceront tandis que d’autres se concrétiseront, dans les services techniques, dans les bureaux ou au contact de nos voyageurs. Permettons au plus grand nombre d’embarquer dans nos bus par une offre pertinente et de qualité !

Jean-Marc EVRARD :

Je rejoins le Président sur la nécessité de voir récompensés nos efforts consentis dans la mise en place de TEC IT EASY. Je formule aussi le vœu renouvelé de permettre à la ligne express Marche-Liège de voir le jour : la très belle étude réalisée par la Direction de l’Exploitation de Libramont démontre à suffisance la pertinence d’une telle ligne dont le potentiel – on ne le soulignera jamais assez – est excellent.

Le TEC en chiffres

Personnel (au 31/12/2014)

844
soit
105ouvriers
175employés
564conducteurs

Parc (régie)

374
soit
311autobus standards
30autobus articulés
33midibus et minibus
0motrices

Loueurs

236
soit
211autobus standards
11autobus articulés
14midibus et minibus
ainsi que
23contrats

Kilométrage

29.375.649 km
soit
12.977.227 km pour la régie
10.335.990 km pour les loueurs
6.062.432 km pour les transports scolaires

Infrastructure

29
soit
23dépôts
1ateliers
5centres d'entretien

Voyageurs transportés

47,8 millions

Recette du trafic

20,8 millions d'€
Voir tous les chiffres dans le rapport de la SRWT

Les faits marquants

Janvier

PRÉSENTATION DU PROJET FLEXITEC : APPEL À PROJETS À DESTINATION DES 82 COMMUNES DES PROVINCES DE NAMUR ET LUXEMBOURG

PROJET FLEXITEC
 

Quel service de transport public pour les campagnes ? C’est la question posée à la Direction, dans la foulée des mesures d’économie de 2013, par les membres du Conseil d’Administration, soucieux de proposer un service adapté en milieu rural.

Fin 2013, une solution arrive à maturité : le FlexiTEC, qui propose à la population un service complémentaire à l’offre régulière et adapté à la ruralité et qui, par ailleurs, soutient les initiatives locales s’inscrivant dans cette logique de complémentarité. Une solution qui a été présentée en janvier 2014 lors d’une conférence de presse à Namur sous forme d’un appel à projets aux 82 communes des provinces de Namur et Luxembourg.

Objectif de cette phase d’essai : tester et ensuite évaluer un nouveau mode de collaboration avec les communes, ainsi qu’un modèle de transport à la demande

Février

APPLICATION DES NOUVEAUX TARIFS

application des nouveaux tarifs
 

C'est au mois de février que nos nouveaux tarifs pour 2014 ont été mis en place.

Mars

Campagne « Namur reprend vie »

campagne « namur reprend vie »
 

Le 10 mars, la Ville de Namur présentait les projets du quartier Gare-Casernes à l’occasion d’une conférence de presse. C’était le lancement officiel de la campagne « Namur reprend vie », réalisée en collaboration avec le groupe TEC.

Pour marquer le coup, des visuels arborant les grands chantiers ont été apposés dans les quartiers concernés et sur les véhicules du TEC Namur-Luxembourg.

Avril

PRÉSENTATION DE L’INTERMODALITÉ VÉLO+BUS À EGHEZÉE

présentation de l’intermodalité vélo+bus à eghezée
 

En partenariat avec les communes d’Eghezée, Ramilies, Perwez, Incourt et Jodoigne, le TEC lançait, en avril, une nouvelle solution de mobilité qui combine vélo et bus. L’objectif ? Encourager un maximum d’utilisateurs à prendre leur vélo pour rejoindre leur arrêt de bus, situé sur les lignes express 82 et 1 Rapido Bus.

Les routes empruntées sont agréables et fléchées, et différents types de stationnements cyclables comme des boxes sécurisés sont aménagés à certains arrêts de bus sur les lignes concernées.

L’initiative était présentée lors d’une conférence de presse le 28 avril.

GARE MULTIMODALE DE NAMUR : DÉPÔT DE PERMIS PAR LA SNCB

gare multimodale de namur : dépôt de permis par la sncb
 

L’aménagement d’une nouvelle gare des bus est devenu une nécessité à Namur. Après avoir envisagé plusieurs possibilités, il a été décidé de déménager la gare des bus au-dessus de la dalle de la gare des trains. Cette localisation est en effet très pratique pour les voyageurs en correspondance train-bus. C’est dans cet espoir qu’était déposé le permis, le 29 avril 2014, par la SNCB.

Mai

NAMUR EN MAI, ET EN BUS

namur en mai, et en bus
 

Devenu un événement incontournable de la capitale wallonne, Namur en mai propose des animations et spectacles enchanteurs à destination des petits et grands. Pour les y emmener, nos navettes P+R qui rejoignent le centre-ville depuis les parkings Saint-Nicolas et Namur Expo. Au total, près de 1 800 personnes ont voyagé à bord de ces navettes les 30 et 31 mai 2014.

LANCEMENT DU FLEXITEC À VIROINVAL ET DURBUY

lancement du flexitec à viroinval et durbuy
 

Après l’appel à projets lancé début 2014, Viroinval et Durbuy sont les premières à se lancer dans l’aventure FlexiTEC, avec, respectivement, le Forum pour la Mobilité et Mobilesem comme partenaires. Une conférence de presse se tenait le 2 mai, à Viroinval, pour présenter les motivations des communes participantes.

STOP AU STATIONNEMENT SUR LES ARRÊTS DE BUS

stop au stationnement sur les arrêts de bus
 

Constatant régulièrement des voitures stationnées aux arrêts de bus, le TEC Namur-Luxembourg, en collaboration avec la Police de la ville de Namur, a lancé une nouvelle campagne de sensibilisation à destination des automobilistes. Déclinée en deux phases (prévention, puis répression), cette campagne a permis de rappeler la règle des « 15 mètres de part et d’autre » du poteau d’arrêt. Au total, plus de 900 macarons « bon pour une fois » ont été apposés sur les pare-brise des véhicules et près de 500 automobilistes ont été directement sensibilisés par nos équipes de contrôle.

Juin

PRÉSENTATION DU PLAN D’ENTREPRISE

 

Consécutivement à la signature du contrat de service public fin 2013, les responsables de département se sont attelés, des mois durant, à la traduction des objectifs stratégiques en actions concrètes. Celles-ci sont aujourd’hui détaillées dans un document-clé : le plan d’entreprise, présenté le 26 juin à notre Conseil d’Administration.

FLEXITEC TELLIN ET RENDEUX

 

Après Durbuy et Viroinval, c’est à Rendeux et Tellin, en province du Luxembourg, que débarque le FlexiTEC, la solution flexible de mobilité en milieu rural. A Rendeux, l’ASBL Aubaine recevra les appels des citoyens. A Tellin, c’est le CPAS communal qui assurera cette mission.

Juillet

FOIRE DE LIBRAMONT

foire de libramont
 

A Libramont, c’est « the place to be », y compris pour le TEC Namur-Luxembourg désormais fidèle à l’événement. Comme chaque année, des navettes de bus reliaient différents parkings de disuasion au site de la Foire. Mais la vraie nouveauté de cette année 2014, c’était la présence d’un stand installé dans le hall intérieur en remplacement du minibus qui représentait notre société par le passé. Des milliers de visiteurs ont pu y découvrir nos activités en détail et participer à un concours qui leur permettait de remporter des libres-parcours annuels.

FLEXITEC HAVELANGE

 

Et de 5 ! Havelange vient s’ajouter à la liste des communes désireuses de tenter l’expérience FlexiTEC.

C’est le service Population de la Commune qui se charge de réceptionner les appels des clients souhaitant se déplacer.

La marche à suivre reste la même : prévoir son déplacement 24h à l’avance et appeler le partenaire renseigné qui cherchera la meilleure solution de déplacement.

Août

FESTIVAL CHASSEPIERRE

festival  chassepierre
 

La province de Luxembourg a aussi son festival des arts de la rue. Pour cette 51ème édition, le TEC Namur-Luxembourg a répondu présent en proposant des navettes à destination de l’événement, au départ de Marbehan et Florenville, pour 1 euro l’aller-retour.

BROCANTE DE TEMPLOUX

 

Un « classique » de la région pour les férus d’antiquités et de bonnes affaires en tous genres : cette année encore, le TEC Namur-Luxembourg renforçait sa ligne 23, depuis Namur vers Temploux et inversement.

FÊTE DES SOLIDARITÉS

fête des solidarités
 

30 000 personnes étaient attendues pour cet événement musical haut en couleurs, organisé sur le site de la Citadelle. Pour les y emmener, des navettes « non-stop » reliaient la gare de Namur, les parkings P+R, du Génie de Jambes et des Casernes aux hauteurs de la ville. Au total, plus de 10 000 festivaliers ont emprunté nos bus, dans la joie et la bonne humeur, même si la météo n’était pas au beau fixe.

GARE MULTIMODALE DE NAMUR : OBTENTION DU PERMIS

gare multimodale de namur : obtention du permis
 

Voilà une nouvelle qui a ravi les acteurs de la mobilité à Namur : l’octroi du permis de la gare des bus à la SNCB par la Région.

Septembre

PLACE AUX ENFANTS

place aux enfants
 

Le concept : pendant toute une journée, les entreprises de Wallonie ouvrent leurs portes aux enfants. Fidèle à l’opération, le TEC Namur-Luxembourg a permis, cette année encore, à des dizaines d’enfants d’accéder aux coulisses de notre société. Ils ont ainsi arpenté les différents ateliers (Salzinnes et Andenne), découvert le dispatching et la piste d’auto-école, et visité la Maison du TEC. Et, clou du spectacle, nos petites têtes blondes ont pu vivre « en vrai » les sensations vécues à l’intérieur d’un bus « accordéon » (comprenez, un articulé) lorsque celui-ci est au maximum de son rayon de braquage.

JOURNÉES DU PATRIMOINE

journées du patrimoine
 

L’action est devenue un classique au niveau du Groupe. A l’occasion de ce week-end placé sous le signe de la découverte de notre patrimoine culturel et historique, les TEC proposaient l’accès gratuit à notre réseau, sur présentation d’un bon de réduction, disponible sur infotec.be et dans la revue des Journées du Patrimoine, éditée pour l’occasion.

SEMAINE DE LA MOBILITÉ

semaine de la mobilité
 

Chapeautée au niveau du Groupe, la formule de cette année invitait les personnes non-abonnées à tester les services du TEC sur l’ensemble de son réseau entre le 16 et le 30 septembre, et ce, grâce à l’achat d’une carte à 10 euros. Lors de cette opération, plus de 400 cartes ont été délivrées dans les provinces de Namur et Luxembourg. Le CycloTEC, concept original de vélo pliable, était également mis à l’honneur. Un vélo qu’il est possible d’acquérir pour la somme de 60 euros, à ajouter au prix de l’abonnement de bus.

FÊTES DE WALLONIE

fêtes de wallonie
 

Les « Wallos », c’est l’EVENEMENT de l’année pour la capitale de la Wallonie… pour les Namurois et tous les autres Belges désireux de (re)vivre le folklore de notre région. Des milliers de fêtards qui circulent dans une ville en partie fermée à la circulation : un véritable défi mobilité pour la ville ! Il faut pouvoir y entrer, y circuler et en sortir : à cet effet, un important dispositif de navettes était mis en place avec d’une part, le renforcement des lignes P+R (depuis les parkings Saint-Nicolas et Namur Expo jusqu’au centre-ville) et, d’autre part, un service de bus de nuit permettant aux locaux de rejoindre leur domicile, à des heures plus tardives (de 23h à 3h). Au total, 1 112 personnes ont opté pour la première solution de mobilité. Plus de 4 200 fêtards ont eu recours aux bus de nuit.

LE MOBIPARCS, NOUVELLE FORMULE

le mobiparcs, nouvelle formule
 

Reliant la gare de Namur aux parcs d’activité économique ECOLYS et CREALYS, le Mobiparcs 1, assuré par un conducteur de l’entreprise ENTRANAM depuis 2011, est désormais réalisé « en régie ». Une nouvelle formule qui prévoit également la création des titres de transport par le TEC Namur-Luxembourg, ainsi que la perception des recettes (actions jusqu’ici confiées au Club d’Entreprises Idealys). Bref, un nouveau modèle qui ne nécessite plus de subside spécifique (notons 3 ans de soutien du Ministre de la Mobilité pour ce projet) et laisse entrevoir une collaboration avec d’autres parcs d’activité économique de la région. Une présentation officielle s’est tenue en septembre, dans le cadre de la Semaine de la Mobilité, en présence du Ministre Carlo di Antonio.

TROPHÉE DES COMMUNES SPORTIVES

Trophée des communes sportives
 

Le samedi 27 septembre, le Trophée des Communes Sportives avait lieu à Arlon. Les participants ont pu se déplacer, d’un site à l’autre, grâce à des navettes spéciales gratuites mises en place par le TEC Namur-Luxembourg et financées par la SRWT. Pour l’occasion, le service urbain d’Arlon était également gratuit.

Octobre

FIFF

 

Depuis 1986, le FIFF (Festival International du Film Francophone de Namur) promeut et diffuse des courts et longs métrages de fiction, d’animation ou documentaires, reflets de la diversité de la Francophonie.

Pour cette 29ème édition du FIFF, dans le cadre d’un partenariat annuel, le TEC Namur-Luxembourg offrait la gratuité sur les lignes P+R (ligne 51), 5 et 27 ainsi que la gratuité des parkings P+R, du vendredi 3 octobre au vendredi 10 octobre inclus.

En parallèle, des dizaines de voyages collectifs étaient organisés afin de permettre aux élèves et étudiants de se rendre à cet événement dédié au 7e art.

UNE FURIEUSE ENVIE DE LIRE… DANS LE BUS ?

une furieuse envie de lire… dans le bus ?
 

Assurant la ligne 1 011 qui relie Liège à Athus, c’est tout naturellement que le TEC Namur-Luxembourg a souhaité s’associer à l’ouvrage intitulé « 1 011 liaisons d’un jour ». Cette initiative s’inscrivait directement dans l’événement « La Fureur de lire » qui se tenait du 8 au 12 octobre.

Des centaines de personnes empruntent régulièrement cette ligne pour se rendre aux cours, pour rendre visite à la famille… Cet ouvrage, c’est avant tout un projet humain, retraçant l’ambiance des voyages réalisés sur cette ligne, la vie des conducteurs, la vie des voyageurs. Bref, typiquement une ligne de bus, passée sous la plume de Benoit Califice, avec une préface de Bouli Lanners et des photos de Jean-Pierre Hazée.

Pour boucler la boucle, les conducteurs de la ligne 1 011 ont assuré la distribution de ces ouvrages voyageurs durant la « Fureur de lire » et une conférence de presse, en présence de l’auteur et du Bourgmestre d’Arlon, s'est tenue le 9 octobre.

Novembre

GIRL’S DAY, BOY’S DAY

girl’s day, boy’s day
 

La Direction des affaires sanitaires et sociales de la Province de Namur organisait, pour sa cellule « Egalité des chances entre les femmes et les hommes », plusieurs activités dans les écoles secondaires, dans le courant du mois de novembre. Objectif : expliquer aux élèves qu’il est possible pour une femme d’exercer un métier « dit » d’homme et inversement. C’est dans cette optique que Mesdames Alexis et Thomas, conductrices sur le secteur de Namur, se sont rendues au Palais des Congrès de Namur afin d’échanger avec les jeunes présents sur place et de répondre à toutes leurs interrogations liées au fait de travailler dans un environnement majoritairement masculin.

Décembre

PLAN DE TRANSPORT SNCB

plan de transport sncb
 

Le 14 décembre, la SNCB modifiait son offre de transport. Conséquence pour le TEC Namur-Luxembourg : l’adaptation des horaires de quelque 161 lignes (soit 2/3 de son offre) en vue de garantir l’efficacité des correspondances bus-train.

Une modification exceptionnelle de l’offre qui a nécessité un travail titanesque pour nos bureaux d’Etudes et qu’il a fallu communiquer clairement aux voyageurs.

ACTIONS DE FIN D’ANNÉE

actions de fin d’année
 

C'était une première : l’opération Noctambus n’a pas eu lieu cette année. Mais les clients n'ont pas été sans reste puisque le Groupe TEC a mis en place une action de gratuité généralisée durant toute la journée du 31 décembre. Objectif : permettre à tous de se déplacer aisément et gratuitement pour préparer sa soirée de réveillon (réaliser ses courses, dégoter ses cadeaux, …). En parallèle, le TEC Namur- Luxembourg a permis, cette année encore, à des milliers de Namurois (et visiteurs de passage) de rejoindre gratuitement le centre-ville depuis les parkings de dissuasion. Les navettes gratuites, décorées pour l’occasion, desservaient des arrêts facilement repérables par tantôt un renne, tantôt un Père Noël. Et, comme chaque année, le TEC Namur-Luxembourg a été partenaire de l’opération Kiwanis, en mettant gracieusement un bus à disposition des bénévoles, afin de récolter des vivres et cadeaux pour les plus démunis.

LANCEMENT DU MOBIPARCS 2, NAVETTE RELIANT LA GARE DE NAMUR AU PARC D’ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE DE FERNELMONT

lancement du mobiparcs 2, navette reliant la gare de namur au parc d’activité économique de fernelmont
 

Il faut croire que la nouvelle formule déployée en septembre a plu puisqu’en décembre 2014, le Mobiparcs 2 reliant Namur à Fernelmont est lancé, avec la collaboration du CEFER (Club d’Entreprises de Fernelmont).

COMMÉMORATION 70 ANNIVERSAIRE DE LA BATAILLE DES ARDENNES

Commémoration 70 anniversaire de la bataille des ardennes
 

Les samedi 13 et dimanche 14 décembre, à la demande de la commune de Bastogne, le TEC Namur-Luxembourg a mis en place des navettes gratuites à destination du lieu de la Commémoration, permettant aux visiteurs de laisser leur véhicule dans différentes zones de parking. Au total, 5 500 personnes ont été transportées durant tout le week-end.

Les clients

Nos clients

Nos clients

Répartition des voyageurs

Titre de transport 2012 2013 2014
Utilisateurs de billets 1 890 553 2 069 708 2 332 803
Utilisateurs de cartes 3 285 433 2 683 416 2 621 418
Abonnés mensuels 5 188 093 6 036 668 6 351 471
Abonnés annuels 19 202 039 20 278 850 20 247 593
Abonnés combinés TEC-SNCB 4 320 800 4 385 540 4 244 490
Abonnés transports scolaires 2 558 990 2 501 554 2 480 656
Abonnés 65+ 3 197 652 3 054 802 3 192 887
Abonnés 6-11 ans 3 084 973 3 150 100 3 216 757
Voyageurs sur transports spéciaux 3 486 210 3 541 394 1 948 606
Voyageurs PMR 57 927 57 040 60 035
Voyageurs FlexiTEC - - 736
Divers 191 707 221 730 1 062 109
Totaux 46 464 377 47 980 802 47 759 561
Les chiffres de 2014

Notre réseau

Le réseau en chiffres

Namur Luxembourg Total
Nombre de lignes 128 105 233
Longueur d’axe (en km) 2 461 3 773 6 234
Points d’arrêt 5 329 5 662 10 991
Aire (en km2) 3 666 4 440 8 106
Communes 38 44 82
Population (au 01/01/2014) 484 737 276 846 761 583

Kilomètres parcourus

Le saviez-vous ?

Le TEC Namur-Luxembourg dessert 8106 km², soit ¼ du territoire belge. Il assure la desserte de 18 gares de chemin de fer belges, pour lesquelles il faut assurer les correspondances bus-train.

Provinces Namur-Luxembourg

Kilomètres parcourus

2012 2013 2014
Km régie en charge 13 265 719 13 024 883 12 851 866
Km régie à vide 2 185 006 2 254 875 2 234 460
Km loueurs en charge 9 032 442 8 895 936 8 784 275
Km loueurs à vide 1 422 262 1 450 125 1 496 067
Km transport scolaire 5 828 088 5 753 977 6 062 432
Km Associations PMR en charge 1 228 476 1 219 899 1 228 476
Km bus locaux en charge 375 132 342 945 353 870
Km bus locaux à vide 27 160 20 508 23 990
FlexiTEC en charge 17 142
Km ligne ferrée 23 808 27 024 29 808
Total général 33 388 093 32 990 172 33 082 386
Le saviez-vous ?

On parle de kilomètres HLP – haut le pied – lorsque le bus circule à vide. Généralement, ces kilomètres concernent la distance entre le dépôt, où le conducteur prend son service, et le premier arrêt effectivement desservi, et inversement.

Nos lignes (régie et loueurs)

Lignes de la province de Namur

Dénomination Prestataires


Dépôts régie Tiers
2b JAMBES (Amée) - SAINT-MARC Bauce-Mehaigne-Salzinnes
3 NAMUR (La Plante) - NAMUR (Citadelle) Ermeton-Bauce-Fooz-Onoz-Mehaigne-Salzinnes Le Cinacien-Latour-Roquet
4 NAMUR - MONT-GODINNE CHU Bauce-Fooz-Onoz-Salzinnes
5 SALZINNES (Hayettes) - BEEZ Florennes-Bauce-Onoz-Salzinnes-Forville Latour-Roquet
6 NAMUR - METTET Ermeton-Bauce-Fooz-Onoz Latour
6b NAMUR - MALONNE (Malpas) Ermeton-Bauce-Mehaigne-Salzinnes Latour
7 NAMUR - BOUGE (Sainte Rita)
Latour
8 BELGRADE - JAMBES / ERPENT Salzinnes-Bauce-Onoz
8r NAMUR - JAMBES / ERPENT (Renforcement) Bauce-Fooz-Onoz-Mehaigne-Salzinnes Latour-Le Cinacien
9 JAMBES (Amée) - FLAWINNE Bauce-Salzinnes
10 NAMUR - CHÂTELINEAU (Gare) Bauce-Mehaigne-Onoz
11 JAMBES (Petit-Ry) - SAINT-SERVAIS (Beau-Vallon) Bauce-Mehaigne-Salzinnes Sophibus
11b JAMBES (Petit-Ry) - NAMUR (Gare) Bauce-Mehaigne-Salzinnes
12 NAMUR - HUY Andenne-Ohey-Forville
13 ANDENNE-SEILLES - CINEY Ohey-Havelange Roquet
14 OHEY - GESVES Ohey
17 NAMUR - ACOSSE Andenne-Forville
19 ANDENNE - FORVILLE Andenne-Ohey-Forville
20 DINANT - FLORENNES Dinant-Ermeton-Florennes
21 NAMUR - MAREDSOUS Ermeton
22 NAMUR - SOYE Bauce-Onoz
23 NAMUR - SPY - ONOZ - VELAINE Bauce-Onoz
24 NAMUR - DAUSSOULX Bauce-Mehaigne-Salzinnes-Forville Latour-Le Cinacien
25 DinANT - BEAURAING Dinant-Ermeton-Wellin Pirnay-Toussaint
26 BEAURAING - WelLIN Wellin Toussaint
27 SALZINNES (Balances) - CHAMPION - VEDRIN (Comognes) Salzinnes-Mehaigne-Bauce-Onoz-Ermeton-Forville Latour-Le Cinacien
28 NAMUR - FLOREFFE (Buzet - Sovimont) Ermeton-Bauce-Onoz-Salzinnes
29 JEMELLE - WELLIN - GRUPONT Wellin Penning
30 NAMUR - BOIS-DE-VILLERS Bauce
31 DinANT - FALAËN Dinant-Ermeton-Florennes
32 NAMUR - GEMBLOUX Bauce-Mehaigne
33 NAMUR (Gare) - NAMUR (Pied-Noir) Bauce-Mehaigne-Onoz Latour
34 NAMUR - PROFONDEVILLE - DINANT Dinant-Ermeton-Florennes-Wellin-Fooz-Onoz
35 DINANT - ERMETON-S/B. Dinant-Ermeton-Florennes
36 TAMINES - HAM-S/S. - SPY Ermeton Sophibus
37s ANDENNE - NAMÊCHE - VILLE-EN-WARÊT Andenne
38 ANDENNE - VEZIN - MARCHE-LES-DAMES - NAMÊCHE Andenne
40 NAMUR - GELBRESSEE - VEZIN
Latour
42 NAMUR - FAULX - ANDENNE - SEILLES
Roquet
42s ANDENNE - MAIZERET
Roquet
43/1 DINANT - CINEY
Latour-Le Cinacien
43/2 CINEY - MONT-GAUTHIER
Le Cinacien
47 CINEY - CUSTINNE (Ver)
Latour
48 CINEY - BONSIN
Le Cinacien
49 BEAURAING - WINENNE - FELENNE
Toussaint
50 NAMUR - HERBATTE - BEEZ Bauce-Mehaigne-Salzinnes
51 P+R SAINT-NICOLAS - NAMUR Gare - P+R NAMUR EXPO Bauce Latour
52 DINANT - HERBUCHENNE Dinant-Ermeton-Florennes Latour-Toussaint
56 NAMUR - COUVIN Ermeton-Florennes-Mariembourg-Bauce-Fooz-Onoz
561 PHILIPPEVILLE - WALCOURT - THY-LE-CHÂTEAU Florennes Sophibus
562 FLORENNES - YVES-GOMEZEE Florennes Sophibus-Latour
57/1 CINEY - LEIGNON
Latour
57/2 CHEVETOGNE - LEIGNON
Latour
58 MOIGNELEE - ST-MARTIN / SPY Onoz Latour
59/1 PESCHE - COUVIN - CUL-DES-SARTS - CHIMAY Mariembourg
59/2 COUVIN - CUL-DES-SARTS Mariembourg
60/1 CHIMAY - GONRIEUX - COUVIN Mariembourg
60/2 PESCHE - COUVIN - LE MESNIL Mariembourg
60/3 PESCHE - COUVIN - MAZEE - HEER-AGIMONT Mariembourg
61 FLORENNES - METTET / ERMETON-S/B. Ermeton-Florennes-Bauce Sophibus-Latour
63 ROCHEFORT (Gare) - ROCHEFORT (Prehyr)
Penning
64 NAMUR - BIESME (Express)
Sophibus
65 NAMUR (Gare) - JAMBES (Pl. Wallonie) Ermeton-Bauce-Fooz-Onoz-Mehaigne-Salzinnes-Forville Latour
66 NAMUR - GESVES - CINEY Havelange-Ohey Le Cinacien-Roquet
67/1 DINABUS : DINANT - FURFOOZ - SORINNES Florennes Latour
67/2 DINABUS : DINANT - AWAGNE - LISOGNE Florennes Latour
68 SEILLES (Gare) - SEILLES (Prison) Andenne-Forville-Ohey
69 CINEY (Gare) - CINEY (Zoning) Havelange Latour-Le Cinacien
74 PHILIBUS
Administration Communale
80 NAMUR - JAMBES (Souvenir) Salzinnes-Bauce-Mehaigne Latour
81 NAMUR - HANNUT (Express) Forville Le Cinacien
815 HANNUT - FORVILLE Forville Le Cinacien
816 NAMUR - MEEFFE Andenne-Forville Latour-Le Cinacien
82 NAMUR - PERWEZ - JODOIGNE (Express) Bauce-Mehaigne-Forville Latour-Le Cinacien
821 NAMUR - EGHEZEE Bauce-Mehaigne-Forville Latour-Le Cinacien
822 NAMUR - AISCHE - EGHEZEE Bauce-Mehaigne-Salzinnes Latour
823 JODOIGNE - EGHEZEE Mehaigne Latour-Le Cinacien
824 EGHEZEE - JANDRAIN / HEMPTINNE Mehaigne-Forville Latour-Le Cinacien
825 EGHEZEE - MEUX Mehaigne Latour
826 EGHEZEE - BIERWART - MARCHOVELETTE
Latour
89 NAMUR - NANINNE Ermeton-Bauce Latour
92 Proxibus d'ANHEE
Commune d'Anhee
95 Proxibus d'HASTIERE
Commune d'Hastiere
96 Proxibus de GESVES
Commune de Gesves
97 Proxibus de PROFONDEVILLE
Commune de Profondeville
111a THUILLIES - LANEFFE / WALCOURT Florennes Sophibus
111b WALCOURT - SOMZEE - GERPINNES
Sophibus
126a HUY - HAVELANGE Havelange
126b CINEY - HAVELANGE Havelange
128 CINEY - DURNAL - YVOIR
Latour
129 CINEY - DORINNE - YVOIR
Latour
130 CINEY - THYNES - LOYERS
Latour
131 DINANT - THYNES - SPONTIN
Latour
132a WALCOURT - CERFONTAINE - PHILIPPEVILLE
Sophibus
136a FLORENNES - YVES-GOMEZEE - WALCOURT Florennes Latour-Sophibus
136d FLORENNES - PHILIPPEVILLE - RANCE Florennes Sophibus
137 ACOZ - METTET Florennes-Bauce Latour-Sophibus
237 CHATELINEAU - ACOZ - FROMIEE Florennes Latour-Sophibus
337 METTET - BIESME Florennes Latour-Sophibus
137d GERPINNES - LANEFFE Florennes Latour
138a FLORENNES - DOISCHE Florennes Sophibus
138b CHARLEROI - FLORENNES Florennes Latour-Sophibus
141 DINANT - BEAURAING - GEDINNE - GRAIDE Wellin Pirnay-Toussaint
241 BEAURAING - GEDINNE - HAUT-FAYS
Pirnay
341 BEAURAING - GEDINNE - BOURSEIGNE-VIEILLE
Pirnay
441 GEDINNE - WILLERZIE - VENCIMONT
Pirnay
144a GEMBLOUX - JEMEPPE-S/SAMBRE Onoz
147a GEMBLOUX - FLEURUS - TAMINES Onoz
247a GEMBLOUX - CORROY - SOMBREFFE Onoz
347a GEMBLOUX - SAINT-MARTIN - TONGRINNE / ONOZ Onoz
150a TAMINES - ERMETON-S/B. Ermeton Sophibus
154a DINANT - GIVET
Toussaint
156b PESCHE - COUVIN - DOURBES - MARIEMBOURG Mariembourg
156c CHIMAY - MARIEMBOURG / PESCHE Mariembourg
156d MARIEMBOURG - DOISCHE Mariembourg
166a JEMELLE - LAVAUX-SAINTE-ANNE
Penning
166b JEMELLE - VILLERS-SUR-LESSE - CIERGNON
Toussaint
166c JEMELLE - FORZEE - BRIQUEMONT
Toussaint
421 BEAURAING - HOUR
Toussaint
422 BEAURAING - GIVET - DOISCHE
Toussaint
423 BEAURAING - HOUYET
Toussaint
433 NAMUR - MONT / DINANT Dinant Latour
451 CHARLEROI - PHILIPPEVILLE - COUVIN Florennes Latour-Sophibus
452 PHILIPPEVILLE - MATAGNE-LA-GRANDE
Sophibus
453 PHILIPPEVILLE - HEER-AGIMONT
Sophibus
- Région de Namur
TPMR / Transport de personnes à mobilité réduite

Handicap & Mobilité
Namur
- Région de Dinant
TPMR / Transport de personnes à mobilité réduite

Handicap & Mobilité
Dinant-Luxembourg
- Région d'Andenne, Gesves et Ohey
TPMR / Transport de personnes à mobilité réduite

Handicap & Mobilité
Dinant-Luxembourg

Lignes de la province de Luxembourg

Dénomination Prestataires


Dépôts régie Tiers
1 MARCHE - BASTOGNE Amberloup - Houffalize - Marloie Penning
1/2 SALLE - FLAMIERGE - BASTOGNE Amberloup - Houffalize
2 BASTOGNE - MARTELANGE - FAUVILLERS Martelange Dislaire
2/2 BASTOGNE - VILLERS-LA-BONNE-EAU Amberloup - Martelange Collard
3 ARLON - MARTELANGE Arlon - Martelange
3/2 CIRCUIT DES ECOLES ATTERT Arlon - Martelange
4 LIBRAMONT - AMBERLOUP - CHAMPLON Amberloup
5 POIX - ST-HUBERT Saint-Hubert
5/2 ST-HUBERT - NASSOGNE - ST-HUBERT Saint-Hubert
5/3 BERTRIX - LIBIN - ST-HUBERT
Penning
5/5 MAISSIN - LIBIN - ST-HUBERT
Penning
6 POIX - PALISEUL Menuchenet - Saint-Hubert
7 SUGNY - BOUILLON Menuchenet Poncin-Clébant - Pirnay
8 BOUILLON - LIBRAMONT Menuchenet - Saint-Hubert Poncin-Clébant - Pirnay
8b BOUILLON - MENUCHENET Menuchenet
9 ALLE - GEDINNE - BEAURAING Menuchenet
10 MANHAY - AYWAILLE Manhay
10/2 AYWAILLE - HAMOIR - DURBUY - BARVAUX - BOMAL Manhay
10/3 MANHAY - ST-ROCH - BOMAL - BARVAUX Manhay
10/4 BOMAL - TOHOGNE Manhay
10/5 BARVAUX - OPPAGNE - HEYD - BOMAL Manhay
11 MANHAY - MELREUX Manhay
11/2 MARLOIE - MELREUX Marloie - Houffalize - Manhay Penning
11/3 MELREUX - HEYD - BOMAL - PETITHAN Manhay
11/5 NOISEUX - DURBUY - MELREUX Marloie - Manhay
11/7 CIRCUIT DES ECOLES DE BOURDON ET HOTTON Amberloup - Marloie
11/9 CIRCUIT DES ROCAILLES ET IMP DE MARLOIE Marloie Penning
11a Bus local de Durbuy
Commune de Durbuy
11b Proxibus de La Roche
Commune de La Roche
11c Proxibus de Manhay
Commune de Manhay
11d Proxibus de Nassogne
Commune de Nassogne
11e Proxibus de Vielsalm
Commune de Vielsalm
11f Proxibus de Marche-en-Famenne
Commune de Marche-en-Famenne
11g Proxibus de Daverdisse
Commune de Daverdisse
12/1 NOISEUX - HOTTON
Satracom
12/2 BIRON - SOY - HOTTON
Satracom
12/3 HOTTON (CENTRE DE REFUGIES) - MELREUX GARE Manhay - Marloie Satracom
13 LA ROCHE - MELREUX Houffalize - Marloie - Manhay
13/2 LA ROCHE - DEVANTAVE - LA ROCHE Marloie
13/3 LA ROCHE - WARIZY - LA ROCHE Marloie - Manhay Poncelet
13/4 VECPRE - RENDEUX Marloie Poncelet
13/5 DEVANTAVE - RENDEUX
Poncelet
14 MANHAY - VIELSALM Manhay Satracom
14/1 CHEVRON - MANHAY Manhay Satracom
14/2 MANHAY - SAMREE - GRANDMENIL Manhay Satracom
14/3 MANHAY - LIERNEUX
Satracom
14/4 HOUFFALIZE - HEBRONVAL - MANHAY
Dislaire
14/5 MANHAY - HEBRONVAL Manhay
14/6 HOUFFALIZE - VIELSALM - SCHMIEDE Houffalize
14/7 HOUFFALIZE - GOUVY - SCHMIEDE Houffalize
14/8 REGNE - OTTRE - LES TAILLES - FRAITURE
Dislaire
15 LA ROCHE - LIGNIERES - MARLOIE Houffalize - Marloie - Manhay
15/2 HOUFFALIZE - LA ROCHE Houffalize
15/3 WIBRIN - HOUFFALIZE
Dislaire
15/4 MARCHE - LES FOURCHES - MARLOIE Marloie - Houffalize
16 BREUVANNE - MARBEHAN - TINTIGNY - VILLERS/SEMOIS
Penning
17 HOUFFALIZE - BERTOGNE - BASTOGNE Houffalize
17/2 BASTOGNE - MARVIE - BASTOGNE Houffalize - Amberloup
17/3 MABOMPRE - VELLEREUX - COMPOGNE Houffalize
18 BASTOGNE - HOUFFALIZE - MONTLEBAN Houffalize Dislaire
18/2 HALLONRU - CHERAIN
Dislaire
18/3 BASTOGNE - NOVILLE - BASTOGNE Houffalize
18/4 GOUVY - DEIFFELT - BEHO - COMMANSTER - VIELSALM
Dislaire
19 ARLON - ETHE - VIRTON Arlon - Florenville Penning
19/2 MEIX-DEVANT-VIRTON - VIRTON - ARLON
Penning
20 ARLON - RACHECOURT - ST-LEGER Arlon - Florenville Penning
22 FLORENVILLE - ARLON Arlon - Florenville Penning
22/2 FLORENVILLE - MARBEHAN Florenville
22/3 ST-VINCENT - IZEL - PIN - JAMOIGNE
Penning
23 FLORENVILLE - NEUFCHATEAU Florenville
24 FLORENVILLE - GEROUVILLE - VIRTON Florenville
25 URBAIN ARLON Arlon
26 URBAIN ARLON SEMOIS-GALGENBERG Arlon - Martelange
27 LIBRAMONT - MARBEHAN
Penning
27/1 LAVAUX - ASSENOIS
Penning
27/2 NEUFCHATEAU - RESPELT - TRONQUOY - LIBRAMONT
Penning
28 MARBEHAN - ARLON
Penning
30 BELLEFONTAINE - PALISEUL Menuchenet
31 MENUCHENET - CARLSBOURG - PALISEUL Menuchenet
32 OCHAMPS - PALISEUL Menuchenet
34 ARLON - WALTZING Arlon
36 FLORENVILLE - LACUISINE - FLORENVILLE Arlon - Florenville
37 FLORENVILLE - BOUILLON - MUNO Menuchenet - Florenville Poncin-Clébant
40 BOUILLON - BERTRIX
Poncin-Clébant
42 SIX-PLANES - MENUCHENET Menuchenet
43 BOHAN - MENUCHENET Menuchenet Poncin-Clébant - Pirnay
44 BIEVRE - MENUCHENET Menuchenet
45 MENUCHENET - BOUILLON - MENUCHENET Menuchenet
45/3 NAFRAITURE - LAFORET - MEMBRE - BOHAN
Commune de Vresse
45/4 SUGNY - LAFORET - ALLE
Commune de Vresse
49 LA ROCHE - ORTHO
Poncelet
51 AMBERLOUP - STE-ODE - LIBRAMONT Amberloup - Menuchenet - Saint-Hubert Penning
53/1 ST-HUBERT - TILLET - AMBERLOUP Amberloup
53/2 ST-HUBERT - CHAMPLON - ST-HUBERT Amberloup - Saint-Hubert
54/1 HABAY-LA-NEUVE - VIRTON
Penning
54/2 VIRTON - BUZENOL - ETALLE - HABAY
Penning
54/3 JAMOIGNE - ST-VINCENT - STE-MARIE - ETALLE - HABAY
Penning
54/4 MARTELANGE - HABAY
Penning
54/5 METZERT - HABAY
Penning
54/6 VANCE - ETALLE
Penning
54/7 LES FOSSES - MELLIER - ROSSIGNOL - MARBEHAN - HABAY
Penning
54/8 VANCE - ETALLE - HABAY
Penning
54/9 NEUFCHATEAU - LEGLISE - HABAY
Penning
55 LA ROCHE - MANHAY - MALEMPRE
Poncelet
56 LIBRAMONT - HABAY - ARLON
Penning
56/1 ANLIER - LOUFTEMONT
Penning
59 LA ROCHE - TENNEVILLE - LA ROCHE
Poncelet
60 ST-HUBERT - NEUFCHATEAU - MARTELANGE
Penning
60/2 EBLY - CHENE - WITRY
Penning
61 REDU - LIBRAMONT
Penning
62 ROCHEFORT - TELLIN - GRUPONT - MIRWART Wellin Penning
63 WAHARDAY - CHEOUX - RENDEUX
Satracom
64 CIRCUIT SCOLAIRE ECOLES AMONINES
Satracom
65 CIRCUIT SCOLAIRE ECOLES RENDEUX
Satracom
66 GEDINNE - PALISEUL - BERTRIX Menuchenet Poncin-Clébant - Pirnay
67 GEDINNE - PALISEUL - BOUILLON
Poncin-Clébant - Penning
68 PALISEUL - OCHAMPS - BERTRIX Menuchenet
69 BERTRIX - CIRCUIT DU SAUPONT
Penning
72 ST-LEGER - BARANZY - ATHUS - TURPANGE - ARLON Arlon - Florenville Penning
73 ST-LEGER - HABERGY - DIFFERT - MESSANCY - ATHUS
Penning
74/1 ECOLES DE CHENOIS ET ETHE (CIRCUIT 1)
Penning
74/2 ECOLES DE CHENOIS ET ETHE (CIRCUIT 2)
Penning
75 ATHUS - LONGWY
Penning
76/1 RACHECOURT - ATHUS - MESSANCY - DIFFERT
Penning
76/4 ATHUS - GUERLANGE - ATHUS
Penning
77/1 CIRCUIT SCOLAIRE LIBRAMONT (WISBELEY) Amberloup Penning
77/2 CIRCUIT SCOLAIRE LIBRAMONT (BLANCHEAU)
Poncin-Clébant - Penning
77/3 CIRCUIT SCOLAIRE LIBRAMONT (SERPONT) Amberloup - Menuchenet
77/4 CIRCUIT SCOLAIRE LIBRAMONT (NEUVILLERS) Menuchenet Penning
78/1 CIRCUIT SCOLAIRE BERTRIX (ECOLE SPECIALE) Menuchenet - Saint-Hubert
78/2 CIRCUIT SCOLAIRE BERTRIX (ZONING)
Penning
79/1 CIRCUIT SCOLAIRE BOUILLON (OTAN) Menuchenet
79/2 CIRCUIT SCOLAIRE BOUILLON (MAROC) Menuchenet
80 BASTOGNE - ARLON - Luxembourg Martelange
80/1 ARLON - Luxembourg Arlon - Martelange Penning
80/2 ARLON - STEINFORT - Luxembourg Arlon - Martelange Penning
81 ST-VINCENT - Luxembourg
Penning
82 ETHE - Luxembourg
Penning
83 ST-MARD - VIRTON - AUBANGE - Luxembourg
Penning
84 MARBEHAN - HABAY - ARLON - Luxembourg
Penning
85 DIFFERT - ATHUS - DIPPACH - Luxembourg
Penning
86 ARLON - RODANGE
Penning
88 BASTOGNE - NAMUR Houffalize - Martelange Penning
89 BASTOGNE - HOUFFALIZE - GOUVY - VIELSALM Houffalize Dislaire
91 MARCHE - BOUCLE DES ZONINGS Marloie Penning
92 MARCHE - BOUCLE URBAINE Marloie Penning
97d NETTINE - MARCHE
Penning
98 HAVELANGE - MARCHE Marloie Penning
99 OCQUIER - NOISEUX - DURBUY - BOMAL
TEC Liège-Verviers
155a VIRTON - ST-MARD - LAMORTEAU - MONTMEDY
Rapides de la Meuse
155a/2 TORGNY - DAMPICOURT - ST-MARD
Penning
155b ST-MARD - VIRTON - MARBEHAN Florenville Penning
162a/2 MARLOIE - HEURE - NOISEUX Marloie - Amberloup Penning
162a/3 MARLOIE - NOISEUX - MELREUX Marloie - Manhay
162a/4 SINSIN - MARCHE Marloie
162b LIBRAMONT - JEMELLE Amberloup - Saint-Hubert - Menuchenet Penning
163a BERTRIX - MUNO
Penning
163b LIBRAMONT - BASTOGNE
Penning
163b/1 BRAS - WARDIN - BASTOGNE
Penning
163b/3 CIRCUIT ECOLES SIBRET
Penning
163b/4 1er CIRCUIT WARDIN
Penning
163b/5 2ème CIRCUIT WARDIN
Penning
163c BASTOGNE - HOUFFALIZE - GOUVY Houffalize Collard - Dislaire
163d GOUVY - TAVIGNY - BASTOGNE Houffalize Collard - Dislaire - Penning
163d/2 GOUVY - LIMERLE - HOUFFALIZE Houffalize
163d/3 ECOLES TAVIGNY & BOEUR Houffalize
165ab FLORENVILLE - VIRTON - ST-MARD
Penning
165c FLORENVILLE - BERTRIX Florenville Penning
167a ARLON - ATHUS - VIRTON Arlon Penning
411 LONGLIER - BERTRIX - NEUFCHATEAU
Penning
413 BASTOGNE - NEUFCHATEAU
Penning
413/2 JUSERET - TRAIMONT - SIBRET - BASTOGNE
Penning
420 AYE - JEMELLE - NASSOGNE Wellin Penning
424 ROCHEFORT - MARCHE Marloie Penning
1011 LIEGE - ATHUS
Collard
Telbus
Amberloup Penning

Région de Martelange, Attert, Arlon, Messancy et Aubange TPMR / Transport de personnes à mobilité réduite
Forum pour la Mobilité

Région Centre-Ardennes TPMR / Transport de personnes à mobilité réduite
L’Age d’Or Services

Région du nord de la province de Luxembourg TPMR / Transport de personnes à mobilité réduite
Forum pour la Mobilité

Région du sud-ouest de la province de Luxembourg TPMR / Transport de personnes à mobilité réduite
Forum pour la Mobilité

Le transport scolaire

Le transport scolaire est très largement sous-traité au niveau du Groupe : ainsi, 93% des services sont assurés par des firmes privées, 6,6% par des ASBL et des administrations communales, tandis que 0,4% sont assurés par nos véhicules propres.

Les travaux relatifs au cahier des charges de mise en concurrence des prestataires de service, dont la dernière version date de 1999, se sont poursuivis en 2014. Objectif : la rentrée scolaire 2016-2017.

Par ailleurs, le TEC a mis à disposition des parents des élèves transportés un système d’information par SMS qui les tient informés en cas de retard du service.

Enfin, la campagne Permis Mobile, qui valorise le civisme au sein des véhicules, a pris fin en juin. Plus de 4000 élèves issus de 55 établissements scolaires ont été sensibilisés à la mobilité durable, avec l’appui des TEC.

Evaluée avec le concours des directions des établissements visités, cette action a reçu une note globale de 84%, ce qui marque un léger progrès rapport à l’édition précédente.

934
circuits
25 911
élèves bénéficiaires

Les PMR

Depuis plusieurs années, le Groupe TEC s’emploie à proposer des solutions permettant aux moins-valides de se déplacer, que ce soit par l’adaptation des véhicules de transport public existants, ou par l’organisation de transports spécialisés (service de transport porte à porte de personnes à mobilité réduite, au moyen de minibus adaptés).

Il a manifesté sa volonté de donner un accès non discriminé à ses services aux personnes à mobilité réduite (PMR) en signant, le 11 octobre 2013, une convention de collaboration avec les associations du CAWAB (Collectif Accessibilité Wallonie-Bruxelles). Un an plus tard, voici venue l’heure du bilan.

Trois éléments doivent être réunis pour permettre la prise en charge d’une personne voiturée :
  • la conformité des arrêts de montée et de descente
 

Un audit des caractéristiques techniques intrinsèques des zones d’arrêt a été réalisé par ligne, en présence des représentants des PMR. Grâce au support de l’association GAMAH, les équipes des TEC ont pu acquérir expérience et expertise. En 2014, 85 lignes ont été auditées en Wallonie.

Ensuite, les arrêts qui bénéficieront d’un aménagement par nos services techniques ont été déterminés. L’objectif visé est de qualifier une ligne d’« accessible aux PMR », c’est-à-dire que 70% des clients montent ou descendent à un arrêt « conforme » ou « praticable ». Le critère de sélection principal est donc la fréquentation quotidienne de l’arrêt.

Au 17 novembre 2014 :
- 9,7% des arrêts audités sont qualifiés de « conformes »
- 39,5% des arrêts audités sont qualifiés de « praticables »
- 50,8% des arrêts audités sont qualifiés d’ « impraticables ».

Notre approche de la Mobilité

La mobilité à destination des entreprises : le Mobiparcs
Développement économique

C’est une réalité à Namur comme ailleurs, des parcs d’activité économique (PAE – anciennement appelés zonings industriels) fleurissent et se développent un peu partout aux abords des villes. Avec eux arrive une clientèle issue d’horizons très différents et qui converge vers les entreprises installées dans ces pôles industriels.

Le TEC Namur-Luxembourg, manager de la Mobilité

Soucieux de jouer son rôle de manager de la Mobilité, le TEC Namur-Luxembourg étudie depuis une quinzaine d’années différentes solutions de navettes d’entreprises visant à offrir aux travailleurs une meilleure accessibilité aux PAE. C’est ainsi qu’il a fini par mettre sur pied un concept unique en Wallonie : le Mobiparcs.

Création et développement

Historiquement, en 2001, la ligne régulière 73 a été créée pour relier la gare de Namur au zoning des Isnes, Créalys. La ligne ne rencontrant qu’une faible réponse en termes de fréquentation, elle fut supprimée peu après. Ensuite, en 2006, la demande semblait timidement de retour et portée par Idéalys, le Club d’Entreprises dynamique du parc Créalys. Le TEC Namur-Luxembourg et Idéalys (soutenu par le BEP) ont mis au point un service de taxis collectifs qui amenait les travailleurs intéressés de la gare de Namur vers le parc scientifique de Créalys (Les Isnes). Face au nombre grandissant d’employés désireux d’opter pour cette solution de transport alternatif, dès 2011, les taxis ont été remplacés par un petit bus de 30 places et un conducteur a été mis à disposition par Entranam, une entreprise de travail adapté à Namur. C’est à cette époque que les navettes ont commencé à desservir le parc Ecolys (Rhisnes), en plein essor, avant de se rendre jusque Créalys. Aujourd’hui, le Mobiparcs 1, tel qu’il a été renommé, dessert également le Nouveau Saint-Servais sur son trajet. Il transporte plus de 8 000 voyageurs par an. La grande nouveauté mise en œuvre en 2014 consiste en la pérennisation de la collaboration entre Idéalys et le TEC, sur base d’un partenariat Win-Win non dépendant de subside spécifique.

Succès et déploiement

Face au succès de l’expérience pilote du Mobiparcs 1 (MP1), un nouveau partenariat s’est créé entre le Club d’Entreprises de Fernelmont (CEFER) et le TEC Namur-Luxembourg. Depuis le 5 janvier 2015, le Mobiparcs 2 (MP2) circule entre la gare de Namur et 4 arrêts de la zone industrielle de Sart d’Avril, et ce sur le même modèle collaboratif que le MP1.

Dans la pratique

Concrètement, le principe est identique pour les 2 services : une navette quitte la gare de Namur le matin pour un retour au départ des PAE en fin de journée. Seuls les travailleurs et les visiteurs des entreprises sont admis. Le tarif à bord est à l’avenant de ce service régulier spécialisé : adapté à la clientèle qui l’emprunte. Des pass-parks de 2 et 10 voyages sont disponibles en prévente auprès des clubs d’entreprises ou à la Maison du TEC sur présentation d’un document spécifique remis par l’employeur. Aucune vente n’est faite à bord du véhicule.

Et à l’avenir ?

Il est tout à fait envisageable que d’autres collaborations de ce type voient le jour dans un avenir plus ou moins proche. Les conditions sine qua non à la création d’un tel service sont, d’une part, la présence d’un réseau de transport public assez dense à proximité pour permettre l’intégration des nouveaux parcours dans les services existants du TEC et, d’autre part, un minimum de 10 voyageurs par trajet. En échange, le club d’entreprises bénéficie d’une partie des recettes des titres de transport afin de couvrir le coût (faible) de son implication en temps.

AVANTAGES DU MOBIPARCS
  • La discussion permanente entre les partenaires permet une grande flexibilité de l’offre
  • Le partenariat permet de motiver les entreprises à promouvoir l’utilisation du bus
  • L’information circule facilement entre les utilisateurs, les conducteurs et le comité de suivi
  • La demande de service émane d’un interlocuteur représentatif des entreprises

Notre approche commerciale

TEC IT EASY

  • TEC IT EASY sur les rails !
 

TEC IT EASY, c’est un des projets majeurs du Groupe TEC qui vise à simplifier l’accès au transport en commun, notamment par la mise en œuvre d’une toute nouvelle billettique.

En 2014, de nombreuses étapes ont été franchies. Focus.

Janvier 2014
 

Le projet-pilote, initié en 2013 au Brabant Wallon sur la ligne W afin de tester en petit ce qui sera ensuite généralisé à l’ensemble du Groupe, monte en puissance une première fois avec l’intégration de la ligne 365A.

Été 2014
  • L’abonnement TEC change de forme
 

Afin d’équiper l’ensemble de ses abonnés de la carte MOBIB pour le lancement commercial de TEC IT EASY, prévu au printemps 2015, le TEC a mis en place une distribution progressive de ce nouveau support. A l’échéance de leur abonnement, les abonnés annuels ont reçu leur carte sans contact par courrier.

Les abonnés mensuels, quant à eux, n’ont reçu leur carte MOBIB que dans une seconde phase, à partir du mois de novembre.

Abonnées annuels ou mensuels, la règle est la même : la carte MOBIB a été distribuée gratuitement aux abonnés existants, tandis que les nouveaux abonnés et les abonnés bénéficiant de tarifs réduits (6-11 ans, 65+, bénéficiaires de l’échange plaque) ont dû s’acquitter des coûts de confection (5€).

Au total, plus de 300.000 cartes auront été distribuées en 2014.

Septembre 2014 :
  • Le nombre de lignes-pilotes double
 

Le 1er septembre, c’est désormais 4 lignes (W, 365A, 123 et 124) qui sont concernées par la validation obligatoire.

Fin 2014 :
  • Que les formations commencent !
 

Afin d’accompagner le changement dans l’entreprise, des formations (dispensées par des formateurs internes et externes) sont mises en place dès le mois de novembre. Dans un premier temps, ce sont les référents, les formateurs et les contrôleurs qui ont bénéficié de ces sessions. Ensuite, ils ont à leur tour pu former les conducteurs (régie et loueurs).

Au total, plus de 30 modules de formation seront dispensés sur 2014 et 2015, soit un total de 16.000 heures de formation.

Ces formations seront accompagnées d’un vaste plan de communication interne et externe initié depuis le lancement du projet en 2013.

  • Les MTB valident eux aussi
 

TEC IT EASY, c’est aussi un projet interopérable. Grâce à la fonctionnalité MOBIB, la carte sans contact pourra être utilisée dans les 4 sociétés de transport en commun (STIB, DE Lijn, SNCB et bien entendu TEC). Dans le cadre du projet-pilote, dès le mois de décembre, les titulaires d’abonnements combinés MTB commencent à valider dans nos bus.

Qualité et études de satisfaction

En vertu du Contrat de Service public, le Groupe TEC organise tous les deux ans, à travers un bureau indépendant, une enquête de satisfaction de la clientèle. Sur base des résultats, il est ensuite tenu de proposer un plan d’actions afin d’améliorer le score relatif lors de l’enquête suivante.

L’enquête 2014, réalisée en ligne, était similaire aux éditions précédentes afin d’assurer une base comparable. Elle a recueilli 9 400 réponses valides.

Elle comportait deux volets :

  • la satisfaction globale et détaillée sur certains critères de services
  • la satisfaction relative aux médias utilisés par le TEC pour informer sa clientèle.

Pour la première partie, le taux de satisfaction globale s’élevait à 74%.

Taux de satisfaction globale par rapport aux services du TEC
TEC Brabant Wallon 79%
TEC Charleroi 75%
TEC Hainaut 76%
TEC Liège-Verviers 70%
TEC Namur-Luxembourg 80%

Sur des critères plus spécifiques, les résultats sont plus contrastés.

L’adéquation de l’offre est peu satisfaisante (53%) et la sécurité chute fortement (65% contre 77% en 2013). Par contre, l’information sur les services bénéficie d’un score plus favorable (74,5%).

Pour les usagers, les éléments primordiaux à améliorer sont l’offre de transport, la ponctualité, le tarif des titres de transport et l’information en cas de grève.

Pour la seconde partie, les résultats ne peuvent être mis en perspective car ces services ont fait l’objet d’une évaluation pour la première fois en 2014. Cependant, on note des taux de satisfaction tout à fait honorables :

Taux de satisfaction relative aux médias utilisés par le TEC
E-mailing entre 86 et 95%
TECxto entre 82 et 94%
Fascicules horaires entre 78 et 91%
Réseaux sociaux entre 80 et 91%

selon les critères étudiés

Information et communication

L’information à la clientèle est une priorité du Groupe TEC. La nature de ses services impose en effet de fournir aux voyageurs une information précise en toutes circonstances.

Trois outils auront reçu toute notre attention en 2014 :

  • Le site infotec.be a connu plusieurs améliorations en coulisses, qui seront mises en ligne début 2015. Parmi celles-ci : préparation d'une version multilingue, adaptation des modules de calcul de zones et de recherche de points de vente suite à la mise en oeuvre de TEC IT EASY, amélioration de l'ergonomie, migration vers hastinfo 2013. Le site infotec.be a connu en moyenne quelque 1.000.000 visites par mois en 2014.
  • TECxto, le service d’information sur les perturbations du réseau via GSM, connait toujours un succès certain. Au 31 décembre 2014, plus de 10.600 personnes étaient abonnées au service 9222, lequel permet de recevoir pendant un an tous les messages concernant les perturbations d’une ou plusieurs lignes définies par le client. 550.000 SMS ont été envoyés aux clients TECxto en 2014.
  • L’E-mailing, mis en place au TEC Liège-Verviers, permet aux voyageurs de recevoir par courrier électronique les informations essentielles sur les lignes qu’ils empruntent (changement d’horaires ou d’itinéraires, travaux, déplacement d’arrêts…). Plus de 25.000 clients du TEC Liège-Verviers étaient abonnés à ce service au 31 décembre 2014.

Par ailleurs, une vaste étude en matière de stratégie digitale a également été lancée en 2014. Celle-ci doit répondre aux besoins des trois départements de la Direction Marketing, à savoir :

  • L’identification de produits et services innovants permettant d’améliorer l’expérience client sur l’ensemble de son parcours en transport en commun ;
  • La proposition d’outils permettant un meilleur accès à l’information pour les voyageurs ;
  • L’exploitation et la mise en valeur des données récoltées à travers nos différents systèmes (SIG, Hastus, Atlas, PFE).

L’année 2014 aura également été marquée par le projet TEC IT EASY. De nombreuses actions de communication à la fois interne et externe (dépliants, affiches, spots radio, télé et cinéma, newsletters, affichage digital, mailings, web, vidéos didactiques, presse, journées référents…) auront été mises en place sur les aspects suivants :

  • La politique tarifaire ;
  • L’accompagnement de l’expérience-pilote au TEC Brabant-Wallon ;
  • La distribution de la carte MOBIB à nos abonnés ;
  • La réorganisation des canaux de vente (Points TEC, Espace TEC, SELF, E-shop et Easy pay) ;
  • L’interopérabilité de la carte MOBIB (avec la STIB, la SNCB et De Lijn).

D’autres actions de communication majeures auront également été implémentées:

  • Edition des supports BUS’ness à destination de nos clients B to B ;
  • Campagne sur les nouveaux horaires TEC lié au nouveau plan de transport SNCB ;
  • Campagne de fin d’année sur la gratuité le 31/12 ;
  • Campagne de promotion du vélo combiné au bus ;
  • Promotion de Cambio.

Une attention toute particulière aura également été donnée au dossier du Tram de Liège et à la mise à disposition de toutes les informations utiles aux riverains (film en réalité augmentée, maison du tram de Liège, site web, presse, application…).

Par ailleurs, le Groupe TEC aura largement occupé l’espace médiatique. Par l’organisation de conférences de presse ou par la rédaction de communiqués de presse sur les divers projets et actions menés par la SRWT, le Groupe TEC entend informer les citoyens en donnant l’image d’une entreprise dynamique et responsable. Citons à titre d’exemple les nombreuses conférences de presse sur le Tram de Liège, TEC IT EASY, les résultats de l’année…

Nos partenariats

Le TEC mène également une politique dynamique en matière de partenariats.
Objectif : rencontrer au mieux notre public cible, c’est-à-dire les jeunes de 12 à 30 ans.

A cette fin, le TEC joue un rôle actif en assurant notamment des dessertes dans les festivals et les événements musicaux clés. Ces partenariats se traduisent également par des échanges de visibilité et des actions d’activation sur le terrain.
Pour soutenir cette démarche, une marque a été créée en 2014 : « Le TEC ON TOUR ». Parmi ces événements, citons les fêtes de la Musique, les Francofolies de Spa, les Ardentes, Ronquières ou encore Beloeil.

Les partenariats plus traditionnels n’ont pas disparu pour autant. Le TEC a reconduit en 2014 ses partenariats historiques : Journées du Patrimoine, Semaine de la Mobilité, Rhéto Trophée…

Nos tarifs

Grille des tarifs

Pour ses tarifs 2014, applicables au 1er février, le Groupe TEC a décidé de suivre plusieurs orientations, issues du bilan de la réforme tarifaire de 2013 :

  • Maintien du prix de l’ensemble des titres HORIZON+
  • Augmentation de la différence de prix entre NEXT et HORIZON par une hausse tarifaire plus importante sur les titres HORIZON
  • Application de l’orientation pluriannuelle de hausse plus importante des abonnements annuels afin d’augmenter le ratio annuels/mensuels

En pratique

Titres unitaires

Les prix restent inchangés par rapport à 2013, excepté pour le billet 1 parcours Horizon, qui passe de 2,90 à 3€.

Titres multiparcours

Les prix restent inchangés par rapport à 2013, excepté pour le billet 1 parcours Horizon, qui passe de 2,90 à 3€.

Abonnements

Le prix des abonnements Next et Horizon augmente, tandis que le prix des abonnements Horizon+ reste identique à celui de 2013.

Les abonnements annuels subissent une augmentation plus importante afin d’augmenter le ratio annuels/mensuels.

Maintien du tarif à 36 € pour les 65+.

La hausse globale des tarifs a été conforme à l’augmentation de l’indice des prix à la consommation et s’élève à 1,59%.

Découvrez les tarifs 2014

Les investissements

Le matériel roulant

Le matériel roulant

Parc régie


Namur Luxembourg Total
Namur E.S.M. Condroz Nord Sud
Bus standard 119 44 33 55 40 291
Bus autocars 0 16 0 1 3 20
Bus articulés 16 0 11 1 2 30
Midibus 8 0 3 0 0 11
Minibus 0 0 12 10 0 22
Total 143 60 59 67 45 374

Situation fin 2014

Bus standard
Scania (Bioéthanol) 3 90 places
Van Hool MAN A330K 8 90 places
Berkhof S2000T 69 94 places
Van Hool MAN A330 5 98 places
Jonckheere VOLVO Transit 10 98 places
IRISBUS Citelis 13 98 places
Berkhof S2000T 15 98 places
VDL CITEA 31 98 places
Jonckheere VOLVO B7RLE - 2 43 99 places
Jonckheere VOLVO B7RLE - 2 48 104 places
Jonckheere VOLVO B7RLE - 1 46 104 places
Total 291
Bus autocars
IRISBUS ARWAY 1 76 places
IRISBUS ARES 2 81 places
IRISBUS CROSSWAY 11 83 places
IRISBUS ARES 1 85 places
IRISBUS ARWAY 5 89 places
Total 20
Bus articulés
Mercedes Citaro 0530G 3 140 places
Jonckheere Transit 2000G 15 143 places
Evobus Citaro 0530G 7 149 places
Evobus Citaro 0530G/2 5 152 places
Total 30
Midibus
Van Hool A309 3 58 places
IRISBUS Heuliez GX127 2 60 places
Van Hool MAN A508 2 61 places
Van Hool MAN A508/F2 3 61 places
IRISBUS Midway 1 63 places
Total 11
Minibus
VDL Mercedes 0513 CDI 4 18 places
BCT Indcar Wing 2 4 30 places
IRISBUS Indcar Wing 12 30 places
IRISBUS Cidade 2 31 places
Total 22
Total général 374

Les chantiers d’envergure

Gare de Namur

Le projet de déplacement de la gare autobus de Namur sur la dalle de la gare SNCB a également franchi de nouvelles étapes, avec la délivrance du permis d’urbanisme en août 2014 ; ce dernier a toutefois été attaqué devant le Conseil d’Etat.

Voir tous les chantiers dans le rapport de la SRWT

Les aménagements d’infrastructure

Réalisations de l’année 2014

Salzinnes

réfection du pavement

Mehaigne

réalisation des sanitaires, égouttage et montage d’un nouvel abri pompe

Forville

première étape (égouttage) de la mise en conformité du dépôt, réalisation d’une dalle, alimentation électrique et en air comprimé pour deux bus articulés et un bus standard et réfection de la maçonnerie de la remise

Ohey

installation d’une clôture de périphérie et plantation d’arbres aux abords

Arlon

remplacement du mobilier du guichet

Ohey, Havelange, Andenne et Forville

réalisation d’une dalle pour les citernes AdBlue (Liquide fortement dosé en urée qui permet de diminuer les particules d’oxyde d’azote présentes dans les gaz d’échappement.)

Direction Générale

rafraîchissement du bureau du secrétariat de Direction

Chantiers

Les aéroports wallons

En 2014, la SRWT a poursuivi l’exécution des contrats d’assistance technique que la SOWAER lui confie pour la gestion de ses travaux d’infrastructure aéroportuaire.

Forte de cette mission, la SRWT a mené les actions suivantes :

Aéroport de Liège

  • Poursuite de l’assistance aux études de l’extension de la zone Fret nord (phase II) ;
  • Poursuite de l’assistance aux études du contournement Ouest de l’aéroport (Pont de Flémalle) ;
  • Mission de suivi des travaux SPAQUE ;
  • Mission de suivi des travaux d’aménagement du pipe-line Glons-Bierset ;
  • Différents marchés arrivant en fin de période de garantie.
  • De plus, la SRWT a entamé en direct pour Liège Airport Business Park S.A. une mission de suivi de chantier pour un nouveau bâtiment administratif au nord de l’aéroport (B17) (4 MEUR).

Aéroport de Charleroi

  • Travaux de rénovation de la station d’épuration et du bassin de rétention des eaux de déverglaçage ;
  • Travaux de remplacement du séparateur hydrocarbure des parkings voitures.

Aérodrome de Cerfontaine

  • Travaux de gros entretien et parachèvements du bâtiment principal.

Le financement des investissements

Des sources de financement diversifiées et une gestion active de la dette

Les besoins de financements s’élevaient à 51,9 MEUR en 2014 à répartir entre les investissements d’exploitation du Groupe et les investissements pour le Métro Léger de Charleroi.

Tout d’abord, un emprunt bancaire a été réalisé afin de couvrir le remboursement anticipé des emprunts obligataires issus de la SNCV pour un montant de 2,6 MEUR. Par ailleurs, profitant de l’intérêt croissant d’investisseurs pour des titres émis par la SRWT, celle-ci a de nouveau fait appel au marché des capitaux en 2014 par la mise en place d’un programme d’émissions obligataires à long terme. Trois tranches ont été émises sans difficulté en juin, permettant d’atteindre le montant restant à financer en 2014, soit 49 MEUR. Les informations relatives aux programmes obligataires de la SRWT sont disponibles sur une page du site infotec.be destinée à l’information de nos investisseurs : www.infotec.be/Professionnels/Investisseurs.

Enfin, afin de se couvrir contre une éventuelle remontée des taux, la SRWT a couvert un emprunt à taux variable pour une valeur nominale de 20 MEUR.

Le développement durable

Depuis déjà de nombreuses années, le développement durable fait partie des préoccupations intégrantes du Groupe TEC. Notre ambition : proposer une offre de mobilité toujours plus…durable !

A cette fin, le TEC travaille sur plusieurs tableaux :

  • Le renouvellement du parc de véhicules et la mise en service de véhicules toujours moins polluants
  • La réduction de la consommation d’énergie dans nos bâtiments ;
  • L’assainissement de nos différents sites par la dépollution des sols ;
  • Une politique d’achat qui inclut des clauses éthiques, environnementales et sociales.

En 2014, une vaste réflexion a également été entamée sur la mise en place d’une stratégie digitale. Cette réflexion doit notamment permettre de diminuer la consommation de papier tout en augmentant le niveau et la qualité de l’information, à la fois pour les clients (démarche externe) et pour les collaborateurs du Groupe TEC (démarche interne).

Les ressources humaines

Notre personnel

  • Membre du personnel
  • Membre du personnel
  • Membre du personnel
  • Membre du personnel
  • Membre du personnel
  • Membre du personnel
  • Membre du personnel

Le TEC Namur-Luxembourg gère une part importante de son exploitation en régie, c’est-à-dire avec son personnel et ses autobus. Une partie de l’offre est également réalisée par des firmes privées qui sont appelées loueurs. Ces sous-traitants possèdent leur propre personnel et circulent sous les couleurs du TEC avec des autobus dont ils sont propriétaires. Mais les services assurés sont organisés par le TEC et doivent répondre à un cahier des charges précis.

Pour le voyageur, il n’y a pas de différence entre un parcours réalisé en régie ou par un loueur.

En régie

Départs volontaires 7
Licenciements 10
Transferts à la C.A.S. (*) 14
Transferts à la C.R.I. (*) -
Transferts à la C.R.A. (*) 2
Fins de contrat 2
Décès 1
Total des départs (A) 36
Recrutements 41
Total des entrées (B) 41
Fluctuation de l'effectif (B) - (A) 5

(*) Il s'agit de caisses sociales dont voici pour mémoire les intitulés officiels :

  • C.A.S. : Caisse d'Aide Sociale, pour les agent mits au chômage
  • C.R.I. : Caisse de Répartition d'allocations aux agents devenus Invalides
  • C.R.A. : Caisse de Répartition d'Allocations complémentaires à la pension légale pour les agents retraités et leurs ayants droit

L'effectif régie

Par type de contrat
Namur Luxembourg Total
2012 2013 2014 2012 2013 2014 2012 2013 2014
Contrat à durée indéterminée 627 607 632 199 198 188 826 805 820
Contrat à durée déterminée 12 31 14 7 2 10 19 33 24
Interruption de carrière - 1 - - - - - 1 -
Total 639 639 646 206 200 198 845 839 844
Par sexe
Employé(e)s Ouvrier(ères) Total
Femmes 59 6,99% 71 8,41% 130 15,40%
Hommes 116 13,75% 598 70,85% 714 84,60%
Total 175 20,74% 669 79,26% 844 100%
Par poste de travail
Administratifs (employés et salariés de bureau) Ouvriers des services techniques Conducteurs Total par province Total général
NA LUX NA LUX NA LUX NA LUX
2012 129 43 82 21 428 142 639 206 845
2013 128 44 78 19 433 137 639 200 839
2014 133 42 82 16 431 140 646 198 844

Chez les loueurs

Voici les firmes partenaires au cours de l'exercice 2014 :

En province de Namur

  • LE CINACIEN SPRL
  • CINTRA SA
  • Autobus LATOUR SA
  • Transports PENNING SA
  • SPRL PIRNAY
  • SPRL Bus ROQUET
  • SOPHIBUS SA
  • SPRL Autocars et Autobus TOUSSAINT

En province de Luxembourg

  • LIM COLLARD-LAMBERT
  • SA DISLAIRE
  • Transports PENNING SA
  • SPRL PONCELET Frères
  • SA PONCIN-CLEBANT
  • LES RAPIDES DE LA MEUSE
  • SA SATRACOM

L'effectif loueurs

Namur Luxembourg Total
Nombre de salariés 149 158 307

Notre politique de gestion des ressources humaines

L'amélioration du dialogue social

Durant l’année 2014, comme le requiert la législation, le Conseil d’Entreprise a tenu 15 réunions, dont 11 ordinaires, 1 extraordinaire et 4 spéciales consacrées aux informations économiques et financières. Le Comité pour la Prévention et la Protection du Travail (CPPT) s’est réuni 11 fois.

Selon le rapport de l’observatoire social, le dialogue social a fonctionné sans accroc au TEC Namur-Luxembourg durant toute l’année 2014 et aucun cas de mauvaise pratique dans le dialogue social, débouchant sur un constat d’échec, n’a été signalé durant cette année.

Toujours à la recherche des meilleurs réglages dans la régulation du climat social, les partenaires sociaux s’écoutent, se respectent et se comprennent, ce qui consolide encore le socle de la paix sociale qui est la norme dans l’environnement namurois et luxembourgeois.

Les outils RH

Le Groupe TEC s’inscrit depuis plusieurs années dans une stratégie de modernisation de sa gestion des ressources humaines. Cette politique, résolument volontariste, s’appuie sur plusieurs outils.

Début 2012, la classification des fonctions a été mise en place, parallèlement à une nouvelle politique salariale fondée sur une gestion des compétences structurée et sur une dynamique d’évaluation annuelle pour les employés du Groupe.

En 2014, la gestion des compétences, basée initialement sur 4 compétences génériques, a été enrichie de compétences spécifiques aux familles de métiers. Les processus d’évaluation en 2015 porteront donc sur l’ensemble de ces compétences.

En attendant, l’année 2014 a vu le principe d’évaluation s’élargir à tous les employés du Groupe, soit plus de 1.000 personnes qui ont découvert ce processus.

Par ailleurs, l’ensemble du personnel de direction et d’encadrement a poursuivi la réflexion sur le modèle de leadership à développer au niveau du TEC, en référence aux valeurs portées par le Groupe et à leur traduction dans les modes de management aux différents niveaux de l’entreprise.

Ces étapes ont été accompagnées d’actions de communication interne.

Toutes les infos sont disponibles pour le personnel sur une plate-forme baptisée « nous avons tous une partie de la solution ».

La formation

Une politique de formation qualitative et orientée clients internes

La politique de l’Académie de la Mobilité est de fournir des produits et des prestations qualitatifs, adaptés aux besoins du personnel. En 2013, l’offre de formation a été mise à jour et a également été développée. C’est tout naturellement que 2014 aura été consacrée à la prestation de la nouvelle offre de formation.

Au total, 49.936 heures de formations réparties en 22 modules ont été dispensées par 60 formateurs, internes et externes. 6.242 participations aux formations sont à relever pour les 120 métiers du Groupe.

L’Académie s’inscrit dans une démarche de qualité et a notamment obtenu la certification ISO. A cet égard, la satisfaction générale au terme de la formation, un des indicateurs de qualité, s’élève à 8,61/10 en 2013.

Satisfaction générale pour les formations dispensées par l’Académie

2009 2010 2011 2012 2013 2014
85,2% 84,9% 86,2% 89,5% 85,6% 86,1%

Ces activités sont soutenues par une cotisation, calculée trimestriellement sur la masse salariale et s’élevant à 0,59 %.

La communication interne

Davantage de communication interne

Ces dix dernières années, la SRWT, holding du Groupe TEC, a essentiellement participé à la professionnalisation de la communication externe.

En 2014, l’accent a été mis de manière plus importante sur la communication interne. Le projet TEC IT EASY a notamment été accompagné d’un vaste plan de communication interne construit en étroite coordination avec l’Académie de la Mobilité. Objectif : coordonner les actions de formation et celles de communication interne pour mieux atteindre nos objectifs. Ce principe s’est révélé être très efficace.

Notons par ailleurs qu’à côté du projet TEC IT EASY, d’autres dossiers, comme les Ressources Humaines par divers supports (courriers, newsletters…) ont bénéficié de diffusion en interne à travers des campagnes de communication créatives (sur les compétences génériques, sur le modèle de leadership…).

Pour renforcer toujours davantage la culture d’entreprise « Groupe », deux nouvelles éditions de TEC UP, meeting biannuel destiné à présenter aux cadres du Groupe TEC les projets stratégiques qui détermineront demain le visage du transport en commun wallon, ont été organisées.

Enfin, une étude pour déterminer la stratégie digitale à adopter en matière de communication interne a été lancée. Les résultats seront connus en 2015.

Gouvernance

Conseil d'Administration

Le Conseil d’Administration a pour objectif la gestion de la société dans le respect des pratiques de gouvernance saines et transparentes.

Au cours de l’année 2014, il s’est réuni à 10 reprises.

Au cours de l’exercice, le montant des émoluments versés aux administrateurs s’est élevé à 29 672,85 euros.

Voici sa composition :

Gauthier le BUSSY
Président
Maurice BAYENET
Vice-Président

Administrateurs

Jean-Marie CARRIER
Florence COLLARD
Francis COLLOT
Sandrine CRUSPIN
Christine DEWART
Pascal DE PAUW
jusqu'au 31 mars 2014
Xavier GOBBO
jusqu'au 31 mars 2014
Anne LAFFUT
Stéphane LASSEAUX
depuis le 1er juin 2014
Hubert LATOUR
Guy PETIT
Séverine PIERRET
Nicolas THISQUEN
Administrateurs avec voix consultative
Claude CLAMAR
Patrick CROON
Vincent URBAIN
Jean-Marc VANDENBROUCKE
Le conseil d'administration

Direction

Jean-Marc EVRARD
Directeur Général
Jean-Noël GASPARD
Directeur d’Exploitation Province de Namur
Sagrario CARBALLO MARTINEZ
Directeur Administratif
Daniel DAVIN
Directeur d’Exploitation Province de Luxembourg
La direction

Audit interne

En 2014, le Comité d’Audit s’est réuni à deux reprises.

Le programme initial de 2014 comprenait 23 missions d’audit. En cours d’année, le nombre de missions a été porté à 25 à la suite de l’ajout des missions relatives aux processus administratifs, de support et de communication de l’IRP TEC PENSION (Institution de Retraite Professionnelle) et à la mise en place de l’audit continu.

Les missions finalisées en 2014 portent sur la gestion des services de contrôle, la gestion des titres de transport valorisés, les titres de transport combinés avec la SNCB, les relations avec les loueurs, l’actualisation des risques relatifs au projet « Maintenant », le processus de gestion des actifs de l’IRP TEC PENSION, la coordination de l’établissement des plans d’entreprise, le processus de recrutement des chauffeurs, la gestion des plaintes de la clientèle, ainsi que les deux suivis semestriels des recommandations et le suivi des recommandations relatives à l’IRP TEC PENSION.

Les missions dont le prolongement ou l’achèvement sont prévus en 2015 concernent la coordination des processus, la collecte et le traitement des recettes de trafic, la gestion des stocks, la conformité et la gestion des marchés publics, la surveillance par caméras sur les lieux de travail, l’analyse des risques du projet Hastus, les processus administratifs, de support et de communication de l’IRP TEC PENSION, et l’audit continu. Enfin, trois missions de conseil liées respectivement au suivi de l’action du projet TEC IT EASY relative à la chaîne des recettes et de la comptabilité, à la certification des maisons de la mobilité et aux indicateurs de gestion, n’ont pas nécessité d’intervention de l’Audit Interne en 2014 et ne seront pas reconduites en 2015.

Commissaires-réviseurs et commissaire-délégué

  • SCCRL ERNST & YOUNG

    Représenté par Marie-Laure MOREAU
  • SCCRL CALLENS, PIRENNE, THEUNISSEN et Co

    Représenté par Baudouin THEUNISSEN
  • SCPRL LAFONTAINE, DETILLEUX et Cie

    Représenté par Léon LAFONTAINE
  • Le Commissaire-délégué de la SRWT

    Philippe KEMPINAIRE
Commissaires aux comptes

Rapport financier